Livre/ John McTiernan par Kevin Karbowiak-Gillot : critique

Publié par Antoine Gaudé le 15 avril 2016

Résumé : Le cinéma d’action est devenu depuis plus de vingt ans un must du cinéma « de genre ». À travers ce prisme cinématographique divertissant, un homme a réussi à donner ses lettres de noblesse à un genre considéré comme abrutissant. Son nom : John McTiernan. Predator, Die Hard, Last Action Hero, Le treizième guerrier… Des films cultes qui ont défini en eux-mêmes ce que le genre « actioner » peut donner de plus viscéral, tout en restant sobre et intellectuel. Voyage au coeur d Hollywood.

♥♥♥♥♥

 

John McTiernan par Kevin Karbowiak-Gillot

John McTiernan par Kevin Karbowiak-Gillot

Pour tous les amoureux du cinéma d’action, le nom de John McTiernan incarne probablement la plus belle étoile d’une constellation de films qui, depuis les années 1980 jusqu’aux années 2000, a su élever le genre à un degré « d’excellence » auquel peu de cinéastes peuvent encore prétendre. À l’heure où sa carrière semble au point mort, McT se voit auréoler d’éloges et d’ouvrages hagiographiques sur son œuvre iconoclaste, sa brillante mise en scène et sa vision acidulée du monde et d’Hollywood. Cependant, la louable intention de Kevin Karbowiak-Gillot – celle de dresser chronologiquement les facettes et nuances d’un cinéaste qui se veut plus profond et intellectuel que le genre dans lequel il exerce – dévoile hélas un manque de réflexion personnelle pour le moins surprenant. L’auteur de 29 ans, qui a à son actif deux romans policiers, a beau puiser dans les citations prestigieuses, comme Peter Biskind, l’ouvrage prend finalement la forme d’un simple recueil de citations et d’articles – dont certaines analyses lui donnent raison – à la gloire de McT. L’étude de Karbowiak-Gillot reste trop largement en surface des films, creuse rarement les pistes pertinentes (le parallèle entre McTiernan et Altman) ou véritablement nouvelles (la période reaganienne). Il se contente de donner les chiffres du box-office, comme reflet d’une époque et d’une culture (et bien sûr de ces présidents : Reagan, Bush père et fils, Clinton). Trop général pour faire pleinement sens (rapprochement avec les mythes grecs et le contexte politique), trop scolaire pour passionner (sorte de « liste de courses » des thèmes de McTiernan) et trop en surface pour réellement instruire (sources prises sur Wikipédia et Allociné), l’ouvrage aura vraiment du mal à satisfaire les lecteurs – fans et néophytes – en recherche d’explications et surtout en attente d’une nouvelle manière d’explorer une œuvre bien plus complexe que le laisse entendre l’auteur. C’est dommage!

.

Antoine Gaudé

.

.

.

  • JOHN MCTIERNAN – Hollywood, film d’action et politique : de l’apogée au déclin d’une carrière par Kevin Karbowiak-Gillot, disponible aux Éditions L’Harmattan depuis le 24 février 2016. Collection « cinémas ».
  • 174 pages
  • Papier : 18 €

Commentaires

A la Une

Tout le programme du 23e Festival Les Œillades à Albi

Du 19 au 24 novembre se tiendra à Albi la 23ème édition du Festival Les Œillades, en partenariat avec CineChronicle…. Lire la suite >>

Lady Gaga de retour au cinéma pour Ridley Scott

Lady Gaga pourrait incarner Patrizia Reggiani, l’épouse et meurtrière de Maurizio Gucci, petit-fils et héritier du fondateur de la maison… Lire la suite >>

Un biopic sur les Bee Gees en préparation chez Paramount

Le producteur de Bohemian Rhapsody prépare un biopic sur les Bee Gees.       Le producteur américain Graham King, à… Lire la suite >>

Un trailer déchaîné pour The Gentlemen de Guy Ritchie

The Gentlemen, nouveau film de braquage so british signé Guy Ritchie, se dévoile dans une bande-annonce rythmée au casting trois… Lire la suite >>

Rachel Weisz dans la peau d’Elizabeth Taylor 

Rachel Weisz incarnera la superstar hollywoodienne Elizabeth Taylor, dans un biopic consacré à l’actrice militante, figure de la lutte contre… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 LA BELLE EPOQUE 565 429 1 565 429
2 JOKER 463 547 5 5 074 165
3 HORS NORMES 382 646 3 1 529 131
4 MALEFIQUE : LE POUVOIR DU MAL 295 221 4 2 402 411
5 ABOMINABLE 262 442 3 1 637 561
6 MIDWAY 238 069 1 238 069
7 RETOUR A ZOMBIELAND 161 784 2 458 756
8 TERMINATOR : DARK FATE 126 753 3 850 150
9 MON CHIEN STUPIDE 122 483 2 412 739
10 AU NOM DE LA TERRE 107 892 7 1 845 632

Source: CBO Box office

Nos Podcasts