Synopsis : Romeo, médecin dans une petite ville de Transylvanie, a tout mis en œuvre pour que sa fille, Eliza, soit acceptée dans une université anglaise. Il ne reste plus à la jeune fille, très bonne élève, qu’une formalité qui ne devrait pas poser de problème : obtenir son baccalauréat. Mais Eliza se fait agresser et le précieux Sésame semble brutalement hors de portée. Avec lui, c’est toute la vie de Romeo qui est remise en question quand il oublie alors tous les principes qu’il a inculqués à sa fille, entre compromis et compromissions…

♥♥♥♥♥

 

baccalaureat-affiche

Baccalauréat-affiche

Après avoir remporté la Palme d’Or en 2007 pour 4 Mois, 3 semaines, 2 jours et le prix du scénario avec Au-delà des collines en 2012, Cristian Mungiu est reparti cette fois avec le prix de la Mise en Scène au 69e Festival de Cannes. En signant Baccalauréat, le cinéaste roumain délivre un drame social tout en lenteur témoignant de la complexité des rapports sociaux dans son pays natal. Sur la base de plans minutieusement composés, le film nous plonge dans le quotidien de Romeo (Adrien Titieni) qui arrive à un moment charnière de sa vie. Destinée à une brillante carrière universitaire en Angleterre, sa fille se fait malencontreusement agresser et voit ses chances d’obtenir son baccalauréat se réduire fortement. Elle en ressort évidemment blessée et secouée psychologiquement. Son père met alors tout en œuvre pour l’aider à obtenir le précieux sésame, quitte à en perdre son intégrité. Le cinéaste exploite à merveille la relation père-fille, dans laquelle Romeo se projette. Conscient des difficultés liées au niveau de vie en Roumanie, il espère pouvoir lui offrir un avenir plus radieux. Mais pris dans un engrenage huilé à coup de démarches véreuses, il se perd entre son couple qui bat de l’aile, sa mère souffrante et une amante réticente. Cristian Mungiu ne manque pas d’égratigner son personnage, en révélant au passage que la corruption est présente à tous les étages de la société. S’il signe un script ample, à la réflexion profonde, son dispositif de mise en scène se révèle être bien trop mécanique. Il abuse systématiquement de plans-séquences, composés de dialogues trop détaillés, qui deviennent foncièrement plombant au fil de l’avancement du récit. Son film souffre d’un rythme assez lent et s’étale en longueur. Le casting ne se montre en outre jamais véritablement étincelant, les différents rôles n’étant jamais propices à une véritable évolution dramatique. La réflexion sociologique emboîte le pas sur une quelconque forme d’ambition artistique, en témoigne cette absence totale de musique. En voulant à tout prix faire preuve de réalisme au sein de Baccalauréat, Cristian Mungiu oublie de dynamiser une démarche aux intentions louables.

.

.

.

  • BACCALAURÉAT (Bacalaureat) écrit, réalisé et produit par Cristian Mungiu en salles le 7 décembre 2016.
  • Avec : Adrian Titieni, Maria Drăguș, Lia Bugnar, Mălina Manovici, Vlad Ivanov, Gelu Colceag, Rareș Andrici…
  • Coproduction : Jean-Pierre Dardenne, Luc Dardenne, Pascal Caucheteux, Jean Labadie, Vincent Miraval
  • Photographie : Tudor Vladimir Panduru
  • Montage : Mircea Olteanu
  • Décors : Simona Paduretu
  • Costumes : Brândușa Ioan
  • Distribution : Le Pacte
  • Durée : 2h08

.

Commentaires

A la Une

Kirstie Alley, la star de Cheers et d’Allô maman ici bébé, est décédée à 71 ans

Kirstie Alley, célèbre pour son rôle de Rebecca dans la série Cheers, mais aussi dans Allô maman ici bébé, avec… Lire la suite >>

Ang Lee va réaliser un biopic sur Bruce Lee, avec son propre fils dans le rôle principal

Le réalisateur de Tigre et Dragon et de L’Odyssée de Pi est annoncé aux commandes d’un biopic sur Bruce Lee,… Lire la suite >>

Les Gardiens de la Galaxie Vol. 3 : Une bande-annonce pour la conclusion de la trilogie spatiale de Marvel

La dernière aventure des Gardiens de la galaxie se dévoile à travers une première bande-annonce.       Depuis la… Lire la suite >>

Indiana Jones et le Cadran de la Destinée : Premier trailer pour le cinquième opus de la saga

Le nouveau film Indiana Jones se révèle à travers une première bande-annonce entre nostalgie et grande aventure.      … Lire la suite >>

Easy Rider : Une nouvelle version du film culte en préparation

Plus de cinquante ans après sa sortie, Easy Rider de Dennis Hopper avec Peter Fonda et Jack Nicholson pourrait avoir… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 BLACK PANTHER : WAKANDA FOREVER 241 476 4 3 051 766
2 LE TORRENT 153 920 1 153 920
3 ENZO LE CROCO 132 431 1 132 431
4 SIMONE - LE VOYAGE DU SIECLE 126 609 8 2 151 225
5 VIOLENT NIGHT 88 083 1 88 083
6 FUMER FAIT TOUSSER 87 446 1 87 446
7 RESTE UN PEU 81 518 3 347 263
8 LE MENU 71 102 2 195 381
9 COULEURS DE L'INCENDIE 70 833 4 691 504
10 ANNIE COLERE 68 373 1 68 373

Source: CBO Box office

Nos Podcasts