Synopsis : Romeo, médecin dans une petite ville de Transylvanie, a tout mis en œuvre pour que sa fille, Eliza, soit acceptée dans une université anglaise. Il ne reste plus à la jeune fille, très bonne élève, qu’une formalité qui ne devrait pas poser de problème : obtenir son baccalauréat. Mais Eliza se fait agresser et le précieux Sésame semble brutalement hors de portée. Avec lui, c’est toute la vie de Romeo qui est remise en question quand il oublie alors tous les principes qu’il a inculqués à sa fille, entre compromis et compromissions…

♥♥♥♥♥

 

baccalaureat-affiche

Baccalauréat-affiche

Après avoir remporté la Palme d’Or en 2007 pour 4 Mois, 3 semaines, 2 jours et le prix du scénario avec Au-delà des collines en 2012, Cristian Mungiu est reparti cette fois avec le prix de la Mise en Scène au 69e Festival de Cannes. En signant Baccalauréat, le cinéaste roumain délivre un drame social tout en lenteur témoignant de la complexité des rapports sociaux dans son pays natal. Sur la base de plans minutieusement composés, le film nous plonge dans le quotidien de Romeo (Adrien Titieni) qui arrive à un moment charnière de sa vie. Destinée à une brillante carrière universitaire en Angleterre, sa fille se fait malencontreusement agresser et voit ses chances d’obtenir son baccalauréat se réduire fortement. Elle en ressort évidemment blessée et secouée psychologiquement. Son père met alors tout en œuvre pour l’aider à obtenir le précieux sésame, quitte à en perdre son intégrité. Le cinéaste exploite à merveille la relation père-fille, dans laquelle Romeo se projette. Conscient des difficultés liées au niveau de vie en Roumanie, il espère pouvoir lui offrir un avenir plus radieux. Mais pris dans un engrenage huilé à coup de démarches véreuses, il se perd entre son couple qui bat de l’aile, sa mère souffrante et une amante réticente. Cristian Mungiu ne manque pas d’égratigner son personnage, en révélant au passage que la corruption est présente à tous les étages de la société. S’il signe un script ample, à la réflexion profonde, son dispositif de mise en scène se révèle être bien trop mécanique. Il abuse systématiquement de plans-séquences, composés de dialogues trop détaillés, qui deviennent foncièrement plombant au fil de l’avancement du récit. Son film souffre d’un rythme assez lent et s’étale en longueur. Le casting ne se montre en outre jamais véritablement étincelant, les différents rôles n’étant jamais propices à une véritable évolution dramatique. La réflexion sociologique emboîte le pas sur une quelconque forme d’ambition artistique, en témoigne cette absence totale de musique. En voulant à tout prix faire preuve de réalisme au sein de Baccalauréat, Cristian Mungiu oublie de dynamiser une démarche aux intentions louables.

.

.

.

  • BACCALAURÉAT (Bacalaureat) écrit, réalisé et produit par Cristian Mungiu en salles le 7 décembre 2016.
  • Avec : Adrian Titieni, Maria Drăguș, Lia Bugnar, Mălina Manovici, Vlad Ivanov, Gelu Colceag, Rareș Andrici…
  • Coproduction : Jean-Pierre Dardenne, Luc Dardenne, Pascal Caucheteux, Jean Labadie, Vincent Miraval
  • Photographie : Tudor Vladimir Panduru
  • Montage : Mircea Olteanu
  • Décors : Simona Paduretu
  • Costumes : Brândușa Ioan
  • Distribution : Le Pacte
  • Durée : 2h08

.

Commentaires

A la Une

Christophe Nolan choisit Universal pour son film sur la bombe atomique

Pour la première fois depuis vingt ans, Warner Bros et Christopher Nolan ne travailleront pas main dans la main sur… Lire la suite >>

Christopher Nolan prépare son prochain film sur la bombe atomique

Le cinéaste a un nouveau scénario centré sur l’histoire d’une des armes les plus destructrices jamais inventées et serait en… Lire la suite >>

Sniff : Morgan Freeman, Helen Mirren, Al Pacino et Danny DeVito bientôt réunis

Casting cinq étoiles pour un film noir en maison de retraite… c’est la promesse de Sniff signé Taylor Hackford.  … Lire la suite >>

Un Neo amnésique pour la première bande-annonce de Matrix 4 Resurrections

18 ans après le troisième épisode, c’est sans sa sœur que Lana Wachowski revient pour un quatrième voyage dans la… Lire la suite >>

Don’t Look Up : une bande-annonce pour le nouveau film d’Adam McKay

Après avoir brillé avec The Big Short et Vice, Adam McKay est de retour. Cette fois destiné à Netflix, son… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 SHANG-CHI ET LA LEGENDE DES DIX ANNEAUX 314 051 2 795 224
2 BOITE NOIRE 292 081 1 292 081
3 BAC NORD 253 581 4 1 458 138
4 DELICIEUX 130 477 1 130 477
5 LES MECHANTS 77 098 1 77 098
6 UN TRIOMPHE 75 286 2 219 254
7 PAW PATROL - LE FILM - LA PAT' PATROUILLE 67 514 5 1 215 197
8 RESPECT 63 758 1 63 758
9 BABY BOSS 2 : UNE AFFAIRE DE FAMILLE 58 730 4 779 125
10 OSS 117 : ALERTE ROUGE EN AFRIQUE NOIRE 57 709 6 1 553 066

Source: CBO Box office

Nos Podcasts