Doctor Strange de Scott Derrickson: critique

Publié par Yvan Lozac'hmeur le 29 octobre 2016

Synopsis : Doctor Strange suit l’histoire du Docteur Stephen Strange, talentueux neurochirurgien qui, après un tragique accident de voiture, doit mettre son ego de côté et apprendre les secrets d’un monde caché de mysticisme et de dimensions alternatives. Basé à New York, dans le quartier de Greenwich Village, Doctor Strange doit jouer les intermédiaires entre le monde réel et ce qui se trouve au-delà, en utilisant un vaste éventail d’aptitudes métaphysiques et d’artefacts pour protéger le Marvel Cinematic Universe.

♥♥♥♥

 

Doctor Strange - affiche

Doctor Strange – affiche

Avec Doctor Strange, Scott Derrickson nous propose enfin de suivre le destin d’un nouveau protecteur de l’humanité dans le Marvel Cinematic Universe, moins connu que ses prédécesseurs Iron Man ou Captain America. Ses aventures se déroulent en parallèle à celles des Avengers, combattant des menaces différentes ; les deux partis n’étant pas ainsi amenés à travailler main dans la main. Ce film est un véritable feu d’artifice d’effets visuels tournoyants et flamboyants. Notion quelque peu nouvelle dans le monde des Avengers, la magie fait sa véritable grande apparition majeure ici. Née d’une savante manipulation entre une « puissance astrale » et des mouvements dessinant mandalas et symboles, les incantations et leurs effets pyrotechniques sont visuellement exaltants. Les mouvements incantatoires et les tenues moniales rappellent notamment aux gamers les moines combattants et la magie des astromanciens de la saga Final Fantasy, tandis que les sorts de manipulation et de façonnage de la réalité font échos à Inception. Ces effets visuels, accompagnés par une composition musicale de Michael Giacchino en résumé assez classique, se déchaînent pendant les affrontements. Ceux-ci sont remodelés par les combattants dans des tourbillons vertigineux qui se prêtent volontiers à la projection en Imax 3D. Là où Doctor Strange se positionne comme une œuvre fondamentalement intéressante, est qu’elle se glisse au carrefour de tous les centres d’intérêts du public geek, avec ses combats épiques et sa magie, à l’instar de la Force dans Star Wars. La science est éminemment représentée par le Docteur Stephen Strange et son métier de neurochirurgien, dont il garde l’esprit d’analyse pragmatique et une soif de connaissance. L’univers de ce personnage se place finalement entre modernité et fantasy médiévale (un équilibre rappelant celui d’Harry Potter), laissant le monde contemporain, peuplé de super héros, cacher des temples emplis de reliques antiques et de moines magiciens qui n’hésitent pas à arpenter les rues des villes au grand jour.

.

Benedict Cumberbatch - Doctor Strange

Benedict Cumberbatch – Doctor Strange

.

Doctor Strange tire ainsi sa force d’un savant mélange et le cocktail s’avère savoureux. Il parvient à se sortir du périlleux exercice introductif du personnage et de son univers sans longueur et sans mollir. Le ton reste résolument léger, le héros amène une bonne dose d’humour dans des confrontations plus sérieuses, que l’on doit au jeu maitrisé de Benedict Cumberbatch, à la fois sûr de lui, arrogant et attachant. Le récit souffre finalement d’un méchant maléfique qui manque d’envergure. Ce n’est pas la faute de son interprète, Mads Mikkelsen, convaincu, implacable et froid. Mais plutôt du développement de son personnage dans l’ombre d’une menace bien plus grande qui le rend en définitive moins inquiétant. De plus, suite oblige, le bouquet final du dernier affrontement manque quelque peu de panache. Face à eux, Tilda Swinton, qui avait incarné une grande prêtresse mystique, la Sorcière Blanche dans Le Monde de Narnia, est ici plus que convaincante en dirigeante du monastère népalais qui garde bien des secrets. Si Doctor Strange s’illustre comme un bel exemple dans l’imaginaire geek et le cinéma de genre, il n’en reste pas moins séduisant pour le reste du public en proposant un grand spectacle haut en couleur autour d’un héros fort sympathique en confrontation avec des adversaires séduits par le côté obscur… De l’énergie astrale. Une aventure à tenter.

.

.

.

  • DOCTOR STRANGE réalisé par Scott Derrickson en salles depuis le 26 octobre 2016.
  • Avec : Benedict Cumberbatch, Mads Mikkelsen,  Chiwetel Ejiofor, Tilda Swinton, Rachel McAdams, Scott Adkins, Amy Landecker…
  • Scénario : Jon Spaihts, Thomas Dean Donnelly, Joshua Oppenheimer
  • Production : Kevin Feige
  • Photographie : Ben Davis
  • Montage : Wyatt Smith, Sabrina Plisco
  • Décors : Charles Wood
  • Costumes : Alexandra Byrne
  • Musique : Michael Giacchino
  • Distribution : The Walt Disney Company France
  • Durée : 1h55

.

Commentaires

A la Une

The Mask : Jim Carrey partant pour une suite, mais avec le bon réalisateur

L’acteur américain a récemment confié qu’il serait prêt à se glisser dans la peau verte du Mask, à condition qu’un… Lire la suite >>

The Thing : un remake en préparation par Jason Blum basé sur le roman original

Le film d’horreur de 1982, remake de La chose d’un autre monde (1952), lui-même adapté de la nouvelle de John… Lire la suite >>

Disney+ : programme et date de lancement avancée pour la plateforme française

C’est officiel ! Disney + fera son entrée en France le 24 mars 2020. En attendant de découvrir ce que… Lire la suite >>

The Undoing : Nicole Kidman dans une minisérie du showrunner de Big Little Lies

Nicole Kidman va camper l’héroïne troublée de The Undoing, minisérie HBO inspirée du roman You Should Have Known de Jean… Lire la suite >>

Le Pinocchio de Robert Zemeckis se concrétise

Le cinéaste américain vient de conclure un accord avec Disney pour prendre les rênes du remake de Pinocchio en live-action…. Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 1917 644 738 1 644 738
2 STAR WARS : EPISODE 9, L'ASCENSION DE SKYWALKER 180 915 5 5 729 061
3 UNE BELLE EQUIPE 152 569 1 152 569
4 LES FILLES DU DOCTEUR MARCH 132 033 3 527 176
5 THE GRUDGE 105 972 1 105 972
6 JUMANJI : NEXT LEVEL 105 192 7 3 072 647
7 SELFIE 97 445 1 97 445
8 LES VETOS 96 098 3 513 340
9 LES MISERABLES 92 489 9 1 977 511
10 UNDERWATER 87 559 2 256 684

Source: CBO Box office

Nos Podcasts