The Young Lady de William Oldroyd : critique

Publié par Lucia Miguel le 12 avril 2017

Synopsis : 1865, Angleterre rurale. Katherine mène une vie malheureuse d’un mariage sans amour avec un Lord qui a deux fois son âge. Un jour, elle tombe amoureuse d’un jeune palefrenier qui travaille sur les terres de son époux et découvre enfin la passion. Habitée par ce puissant sentiment, Katherine est prête aux plus hautes trahisons pour vivre son amour impossible.

♥♥♥♥♥

 

The Young Lady - affiche

The Young Lady – affiche

Le réalisateur britannique William Oldroyd, membre de la Royal Shakespeare Company (RSC), fait ses premiers pas au cinéma avec une adaptation très libre du roman de Nikolaï Leskov, La Lady Macbeth du district de Mtsenk. Si le personnage shakespearien référencé n’est pas complètement effacé, la Lady Macbeth de Oldroyd a des teintes beaucoup plus sombres et violentes mais aussi satiriques. Le cinéaste et sa scénariste Alice Birch donne à The Young Lady une toute autre dimension à l’histoire et à cette figure féminine mythique, l’une des principales caractéristiques de sa modernité. Si le contexte répressif de la société patriarcale de la fin du XIX siècle semble justifier le désarroi de Katherine (Florence Pugh), sa riposte est tellement démesuré et radical que la vengeance devient prenante. La supercherie du cinéaste, qui nous laisse d’abord penser que cette jeune femme semble impuissante et soumise, fonctionne à la perfection grâce à la performance de la comédienne qui module et maîtrise son jeu parfaitement. Oldroyd déjoue nos attentes et fait basculer son récit classique ; la seconde partie est une descente en enfer où la mort engloutit tout sur son passage. La passion charnelle qui dévore Katherine et son amant laisse un paysage stérile où la vie même n’est plus possible. Mais s’agit-t-il d’une transformation ou bien les graines diaboliques existent bel et bien chez Katherine dès le départ ? Car la profonde modernité de ce personnage féminin contraste fortement avec son entourage. La tension croissante s’enfonce dans une folie manipulatrice et meurtrière. Deux univers se confrontent : celui de la jeune femme qui préfigure des grandes révolutions du XXème siècle et celui de son mari et son beau-père, qui représente l’austérité et la répression de la société patriarcale sous l’ère victorienne. Impossible de conjuguer les deux visions. Pour survivre, il faut anéantir les règles caduques qui étouffent la jeune Katherine. C’est en reniant sa condition de femme qu’elle peut atteindre la liberté qu’elle affectionne. Pour s’affirmer et exister, Katherine doit se comporter comme un homme. Qu’elle soit héroïne ou le Mal incarné, la psychologie de ce personnage est d’une force rare qui confère du rythme et une réelle modernité à ce film d’époque. Telle est l’originalité de The Young Lady qui surprend tant par sa mise en scène sobre que par sa touche cinglante.

.

.

.

  • THE YOUNG LADY (Lady Macbeth) réalisé par William Oldroyd en salles le 12 avril 2017.
  • Avec : Florence Pugh, Cosmo Jarvis, Paul Hilton, Naomi Ackie, Christopher Fairbank, Golda Rosheuvel…
  • Scénario : Alice Birch d’après l’oeuvre de Nikolai Leskov
  • Production : Fodhla Cronin O’Reilly
  • Photographie : Ari Wegner
  • Montage : Nick Emerson
  • Décors : Jacqueline Abrahams
  • Costumes: Holly Waddington
  • Musique : Dan Jones
  • Distribution : KMBO
  • Durée : 1h29

.

Commentaires

A la Une

César 2024 : Anatomie d’une Chute rafle la mise avec six récompenses

L’Olympia accueillait la 49e Cérémonie des César ce vendredi 23 février. Si les récompenses n’ont pas créé de grandes surprises,… Lire la suite >>

Micheline Presle, star de Falbalas et du Diable au Corps, s’éteint à 101 ans

La doyenne du cinéma français, qui a partagé l’affiche avec les plus grands de l’époque comme Paul Newman et Erroll Flynn, nous a quittés ce 21 février.

Jurassic World 4 : Gareth Edwards en pourparlers pour réaliser le prochain volet

Après le départ de David Leitch, c’est Gareth Edwards, réalisateur de Rogue One, qui serait envisagé par Universal pour reprendre les rênes de l’univers Jurassic Park.

American Nails : Abel Ferrara prépare un film de gangsters moderne avec Asia Argento et Willem Dafoe

Abel Ferrara, réalisateur de Bad Lieutenant et de The King of New York prépare une histoire de gangsters moderne située en Italie, avec Asia Argento et Willem Defoe dans les rôles principaux.

Christopher Nolan aimerait réaliser un film d’horreur

À l’occasion d’un entretien avec la British Film Institute de Londres, Christopher Nolan, réalisateur d’Oppenheimer, de la trilogie The Dark Knight…

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 BOB MARLEY : ONE LOVE 772 865 1 772 865
2 MAISON DE RETRAITE 2 526 067 1 526 067
3 COCORICO 383 132 2 967 838
4 CHIEN & CHAT 314 952 1 314 952
5 MADAME WEB 207 894 1 207 894
6 LE DERNIER JAGUAR 177 731 2 400 111
7 LA ZONE D'INTERET 130 142 3 535 450
8 DAAAAAALI ! 116 376 2 325 922
9 TOUT SAUF TOI 112 338 4 451 874
10 SANS JAMAIS NOUS CONNAITRE 74 540 1 74 540

Source: CBO Box office

Nos Podcasts