John Landis est las des films Marvel et critique le Dark Universe

Publié par CineChronicle le 13 juin 2017
John Landis

John Landis

John Landis, le réalisateur culte du Loup-Garou de Londres et des Blues Brothers, exprime son ras-le-bol des films de super-héros Marvel et évoque les problèmes du Dark Universe en expliquant les raisons de l’échec de La Momie.

.

.

.

La Momie - affiche

La Momie – affiche

Le premier opus du Dark Universe de Universal, La Momie, n’a pas rencontré le succès escompté lors de sa sortie américaine, récoltant moins que les films de la franchise avec Brandan Fraser (Le Retour de la momie, Le Roi Scorpion).

.

Outre la concurrence exercée par le succès du Wonder Woman de Patty Jenkins, sorti une semaine avant, le film d’Alex Kurtzman ne bénéficie pas de critiques mirifiques, bien au contraire. Avec 32,2 millions de recettes enregistrées pour l’heure aux États-Unis, La Momie devra ainsi compter sur sa rentabilité à l’international pour compenser son budget de 125 millions de dollars.

.

Bien que son dernier film remonte à 2010, John Landis reste un cinéaste influent dans le paysage cinématographique actuel. Réalisateur culte du Loup-Garou de LondresThe Blues Brothers ou encore de American College, il a récemment pris la parole dans le Irish Times pour exprimer son ras-le-bol sur les films Marvel et le lancement du Dark Universe de Universal, qui « n’a rien d’une idée originale ». 

.

Le réalisateur américain rappelle ainsi que le studio a déjà tourné ces mêmes classiques de l’univers monstrueux dans les années 1940. Outre le simple fait de ressortir toutes ces oeuvres d’épouvante, comme La Maison de Frankenstein ou Dracula, pour John Landis, le Dark Universe n’est pas respectueux de l’univers originel de ces mêmes monstres. Cela reste néanmoins chose à débattre, bien que des polémiques aient émergé sur les erreurs historiques du scénario de La Momie.

.

Avengers

Avengers

Et il n’est guère plus tendre avec l’univers Marvel. Selon lui, tous les films de super-héros de la franchise sont interchangeables puisque les mêmes ressorts, les mêmes fantaisies et les mêmes effets spéciaux s’y retrouvent : « Leur ressemblance est telle qu’on pourrait prendre une bobine de n’importe quel opus de la série, l’accoler à celle d’un autre, que personne ne le remarquerait. Je ne dis pas que c’est mal fait, je dis juste que c’est la même chose qui se répète tout le temps ». 

.

Et pour John Landis, la raison du succès critique et public de Wonder Woman reste simple car la super-héroïne évolue dans un univers mythologique différent où les gratte-ciels et les villes ne finissent pas par s’effondrer.

.

John Landis pointe, par cette prise de position contre les Marvel, et plus généralement, contre les franchises, une question cruciale : celle de la récurrence des récits et d’une tendance aux destructions massives.

.

Juliette Hay

Commentaires

A la Une

Beetlejuice Beetlejuice : la nouvelle bande annonce sort de terre

La suite des aventures de Beetlejuice, le personnage emblématique de Tim Burton, se dévoile dans une bande-annonce déjantée.    … Lire la suite >>

Bugonia : Yorgos Lanthimos, Emma Stone et Jesse Plemons de nouveau réunis

Le trio, actuellement en France pour la promotion de Kinds of Kindness, en compétition au 77e du festival de Cannes,… Lire la suite >>

The Ploughmen : Ed Harris va réaliser un film noir avec Owen Teague, Nick Nolte et Bill Murray

L’acteur et réalisateur adaptera le roman de Kim Zupan, avec Owen Teague, Nick Nolte et Bill Murray devant la caméra,… Lire la suite >>

Les Linceuls : Premier teaser pour le nouveau cauchemar de David Cronenberg

Présenté en compétition au festival de Cannes, le film met en scène Vincent Cassel et Diane Kruger dans un étrange… Lire la suite >>

Kathryn Bigelow s’associe à Netflix pour son prochain long-métrage

Les équipes de Netflix ont confirmé cette semaine lors de leur présentation aux annonceurs que la réalisatrice Kathryn Bigelow travaillait… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 UN P'TIT TRUC EN PLUS 1 310 277 3 3 433 739
2 LA PLANETE DES SINGES : LE NOUVEAU ROYAUME 633 463 2 1 566 193
3 BLUE & COMPAGNIE 284 442 2 737 655
4 LE DEUXIEME ACTE 242 657 1 242 657
5 BACK TO BLACK 115 316 4 960 934
6 THE FALL GUY 98 633 3 544 960
7 FRERES 81 369 4 584 559
8 LES INTRUS 80 889 1 80 889
9 LE TABLEAU VOLE 65 547 3 270 286
10 N'AVOUE JAMAIS 48 191 4 513 920

Source: CBO Box office

Nos Podcasts