John Landis est las des films Marvel et critique le Dark Universe

Publié par CineChronicle le 13 juin 2017
John Landis

John Landis

John Landis, le réalisateur culte du Loup-Garou de Londres et des Blues Brothers, exprime son ras-le-bol des films de super-héros Marvel et évoque les problèmes du Dark Universe en expliquant les raisons de l’échec de La Momie.

.

.

.

La Momie - affiche

La Momie – affiche

Le premier opus du Dark Universe de Universal, La Momie, n’a pas rencontré le succès escompté lors de sa sortie américaine, récoltant moins que les films de la franchise avec Brandan Fraser (Le Retour de la momie, Le Roi Scorpion).

.

Outre la concurrence exercée par le succès du Wonder Woman de Patty Jenkins, sorti une semaine avant, le film d’Alex Kurtzman ne bénéficie pas de critiques mirifiques, bien au contraire. Avec 32,2 millions de recettes enregistrées pour l’heure aux États-Unis, La Momie devra ainsi compter sur sa rentabilité à l’international pour compenser son budget de 125 millions de dollars.

.

Bien que son dernier film remonte à 2010, John Landis reste un cinéaste influent dans le paysage cinématographique actuel. Réalisateur culte du Loup-Garou de LondresThe Blues Brothers ou encore de American College, il a récemment pris la parole dans le Irish Times pour exprimer son ras-le-bol sur les films Marvel et le lancement du Dark Universe de Universal, qui « n’a rien d’une idée originale ». 

.

Le réalisateur américain rappelle ainsi que le studio a déjà tourné ces mêmes classiques de l’univers monstrueux dans les années 1940. Outre le simple fait de ressortir toutes ces oeuvres d’épouvante, comme La Maison de Frankenstein ou Dracula, pour John Landis, le Dark Universe n’est pas respectueux de l’univers originel de ces mêmes monstres. Cela reste néanmoins chose à débattre, bien que des polémiques aient émergé sur les erreurs historiques du scénario de La Momie.

.

Avengers

Avengers

Et il n’est guère plus tendre avec l’univers Marvel. Selon lui, tous les films de super-héros de la franchise sont interchangeables puisque les mêmes ressorts, les mêmes fantaisies et les mêmes effets spéciaux s’y retrouvent : « Leur ressemblance est telle qu’on pourrait prendre une bobine de n’importe quel opus de la série, l’accoler à celle d’un autre, que personne ne le remarquerait. Je ne dis pas que c’est mal fait, je dis juste que c’est la même chose qui se répète tout le temps ». 

.

Et pour John Landis, la raison du succès critique et public de Wonder Woman reste simple car la super-héroïne évolue dans un univers mythologique différent où les gratte-ciels et les villes ne finissent pas par s’effondrer.

.

John Landis pointe, par cette prise de position contre les Marvel, et plus généralement, contre les franchises, une question cruciale : celle de la récurrence des récits et d’une tendance aux destructions massives.

.

Juliette Hay

Commentaires

A la Une

Asteroid City : une bande-annonce décalée pour le nouveau film de Wes Anderson

Une première bande-annonce du nouveau Wes Anderson a été dévoilée par Focus Features. Un casting de haut vol se rassemble… Lire la suite >>

Please Don’t Feed The Children : Destry Allyn Spielberg va réaliser son premier long-métrage

La fille de Steven Spielberg, Destry Allyn Spielberg, s’apprête à faire ses débuts derrière la caméra, avec un film d’horreur… Lire la suite >>

Vertigo : Robert Downey Jr pressenti dans le remake de Hitchcock

Un remake du film culte serait en préparation, écrit par Steven Knight, et le rôle principal pourrait bien revenir à… Lire la suite >>

Jordan Peele planche sur un nouveau film prévu pour Noël 2024

Le prochain et quatrième film de Jordan Peele se précise avec une date de sortie annoncée par Universal, le 25… Lire la suite >>

Skeleton Crew : Les Daniels participent à la série Star Wars

Le duo de réalisateurs, récompensé aux Oscars pour Everything Everywhere All at Once, va diriger un épisode de la série… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 SUR LES CHEMINS NOIRS 438 142 1 438 142
2 JOHN WICK 4 : CHAPITRE 4 411 048 1 411 048
3 MON CRIME 172 051 3 909 409
4 SCREAM VI 148 614 3 986 040
5 CREED III 143 505 4 2 138 356
6 ALIBI.COM2 139 598 7 4 009 868
7 SAGE-HOMME 130 618 2 410 224
8 LES PETITES VICTOIRES 120 758 4 779 681
9 LA CHAMBRE DES MERVEILLES 117 724 2 416 032
10 DE GRANDES ESPERANCES 76 709 1 76 709

Source: CBO Box office

Nos Podcasts