Disney

Disney

Disney va lancer sa propre plateforme de streaming en 2019 afin de diffuser ses productions en exclusivité, et ne reconduira donc pas son contrat avec Netflix.

.

.

.

Netflix Disney

Netflix Disney

Disney a décidé de s’aligner sur les tendances de consommation en créant sa propre plateforme de streaming. L’annonce a été faite par Bob Iger, directeur général de Disney, ce mardi 8 août. Selon le New York Times, une nouvelle ère s’ouvre pour le géant du divertissement qui souhaite octroyer de nombreuses dépenses dans du contenu original pour son service de streaming et, de fait, a décidé de ne pas reconduire le contrat avec Netflix.

.

En 2019, il n’y aura donc plus d’intermédiaire. Les abonnés américains Netflix devront s’inscrire directement sur la nouvelle plateforme de Disney pour découvrir les productions à venir. Les séries Marvel, produites par Netflix, comme Daredevil, Jessica Jones, Luke Cage, Iron Fist ou encore The Defenders, seront en revanche toujours disponibles sur la plateforme. Aucune mesure n’a encore été prise concernant les productions Marvel et Lucasfilm – donc les Star Wars -, mais Bob Iger a laissé entendre qu’ils pourraient peut-être obtenir leurs propres services.

.

Disney devrait lancer sa plateforme aux États-Unis en 2019 et proposer ainsi à date ses programmes en exclusivité, comme La Reine des Neiges 2 ou encore Toy Story 4. La Maison Mickey prépare donc sa place au soleil dans l’espace multimédia et la création numérique, et deviendra bien plus rentable à long terme, en réduisant les coûts de distribution. Forbes souligne que « ce n’est donc pas seulement une nouvelle expérience, mais bel et bien un tournant stratégique décisif vers la distribution numérique en direct pour le consommateur », qui va devoir se préparer à multiplier les abonnements. 

.

Netflix, qui fait de plus en plus ses preuves face à la concurrence (HBO, Amazon, Hulu…) en proposant du contenu original de qualité avec de grands réalisateurs, ne pouvait pas tout avoir ad vitam æternam. Le géant du streaming, aux plus 100 millions d’abonnés dans le monde, va donc devoir rebondir rapidement pour combler ces manques certains. Mais il assure déjà ses arrières avec la récente acquisition de Millarworld, l’éditeur de comics fondé par Mark Millar, à qui l’on doit entre autres Kick-Ass et Kingsman : Services secrets. Toutefois, selon Techcrunch, Bob Iger ne ferme pas totalement les vannes en précisant que Disney « autorisera peut-être encore d’autres titres à Netflix ».

.

Pour l’heure, cette décision ne touchera pas vraiment l’hexagone où les catalogues Disney, Pixar, Lucasfilm et Marvel sont quasiment inexistants. Mais selon Les Echos, Iger a indiqué que l’ambition de Disney est bien sûr « de se déployer à l’international » tout en promettant que « son service, à l’inverse de Netflix, voulait respecter la fenêtre d’exclusivité de la salle de cinéma ».

Commentaires

A la Une

Denis Villeneuve souhaite revisiter l’univers de Blade Runner sans faire de sequel

Le cinéaste canadien a fait part de son envie de revenir un jour à l’univers de Blade Runner, sans pour… Lire la suite >>

Katey Sagal va jouer une héroïne inspirée d’Erin Brockovich dans la série Rebel

Katey Sagal va camper une avocate avide de justice inspirée d’Erin Brockovich dans Rebel, série écrite et produite par Krista… Lire la suite >>

The Force : Matt Damon en flic corrompu dans l’adaptation de James Mangold

Après Le Mans 66, Matt Damon retrouve James Mangold dans un tout autre registre. Il tiendra le rôle principal dans… Lire la suite >>

Kaamelott – Premier volet : Alexandre Astier dévoile un premier teaser et une date de sortie avancée

La suite des aventures d’Arthur et de ses chevaliers se profile, et ce bien plus tôt que prévu. Le réalisateur… Lire la suite >>

21 films du Studio Ghibli arrivent sur Netflix

Le géant du streaming va accueillir l’essentiel des longs-métrages du Studio Ghibli. Les chefs-d’œuvre de l’animation japonaise seront disponibles à… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 1917 644 738 1 644 738
2 STAR WARS : EPISODE 9, L'ASCENSION DE SKYWALKER 180 915 5 5 729 061
3 UNE BELLE EQUIPE 152 569 1 152 569
4 LES FILLES DU DOCTEUR MARCH 132 033 3 527 176
5 THE GRUDGE 105 972 1 105 972
6 JUMANJI : NEXT LEVEL 105 192 7 3 072 647
7 SELFIE 97 445 1 97 445
8 LES VETOS 96 098 3 513 340
9 LES MISERABLES 92 489 9 1 977 511
10 UNDERWATER 87 559 2 256 684

Source: CBO Box office

Nos Podcasts