Disney

Disney

Disney va lancer sa propre plateforme de streaming en 2019 afin de diffuser ses productions en exclusivité, et ne reconduira donc pas son contrat avec Netflix.

.

.

.

Netflix Disney

Netflix Disney

Disney a décidé de s’aligner sur les tendances de consommation en créant sa propre plateforme de streaming. L’annonce a été faite par Bob Iger, directeur général de Disney, ce mardi 8 août. Selon le New York Times, une nouvelle ère s’ouvre pour le géant du divertissement qui souhaite octroyer de nombreuses dépenses dans du contenu original pour son service de streaming et, de fait, a décidé de ne pas reconduire le contrat avec Netflix.

.

En 2019, il n’y aura donc plus d’intermédiaire. Les abonnés américains Netflix devront s’inscrire directement sur la nouvelle plateforme de Disney pour découvrir les productions à venir. Les séries Marvel, produites par Netflix, comme Daredevil, Jessica Jones, Luke Cage, Iron Fist ou encore The Defenders, seront en revanche toujours disponibles sur la plateforme. Aucune mesure n’a encore été prise concernant les productions Marvel et Lucasfilm – donc les Star Wars -, mais Bob Iger a laissé entendre qu’ils pourraient peut-être obtenir leurs propres services.

.

Disney devrait lancer sa plateforme aux États-Unis en 2019 et proposer ainsi à date ses programmes en exclusivité, comme La Reine des Neiges 2 ou encore Toy Story 4. La Maison Mickey prépare donc sa place au soleil dans l’espace multimédia et la création numérique, et deviendra bien plus rentable à long terme, en réduisant les coûts de distribution. Forbes souligne que « ce n’est donc pas seulement une nouvelle expérience, mais bel et bien un tournant stratégique décisif vers la distribution numérique en direct pour le consommateur », qui va devoir se préparer à multiplier les abonnements. 

.

Netflix, qui fait de plus en plus ses preuves face à la concurrence (HBO, Amazon, Hulu…) en proposant du contenu original de qualité avec de grands réalisateurs, ne pouvait pas tout avoir ad vitam æternam. Le géant du streaming, aux plus 100 millions d’abonnés dans le monde, va donc devoir rebondir rapidement pour combler ces manques certains. Mais il assure déjà ses arrières avec la récente acquisition de Millarworld, l’éditeur de comics fondé par Mark Millar, à qui l’on doit entre autres Kick-Ass et Kingsman : Services secrets. Toutefois, selon Techcrunch, Bob Iger ne ferme pas totalement les vannes en précisant que Disney « autorisera peut-être encore d’autres titres à Netflix ».

.

Pour l’heure, cette décision ne touchera pas vraiment l’hexagone où les catalogues Disney, Pixar, Lucasfilm et Marvel sont quasiment inexistants. Mais selon Les Echos, Iger a indiqué que l’ambition de Disney est bien sûr « de se déployer à l’international » tout en promettant que « son service, à l’inverse de Netflix, voulait respecter la fenêtre d’exclusivité de la salle de cinéma ».

Commentaires

A la Une

Tout le programme du 23e Festival Les Œillades à Albi

Du 19 au 24 novembre se tiendra à Albi la 23ème édition du Festival Les Œillades, en partenariat avec CineChronicle…. Lire la suite >>

Lady Gaga de retour au cinéma pour Ridley Scott

Lady Gaga pourrait incarner Patrizia Reggiani, l’épouse et meurtrière de Maurizio Gucci, petit-fils et héritier du fondateur de la maison… Lire la suite >>

Un biopic sur les Bee Gees en préparation chez Paramount

Le producteur de Bohemian Rhapsody prépare un biopic sur les Bee Gees.       Le producteur américain Graham King, à… Lire la suite >>

Un trailer déchaîné pour The Gentlemen de Guy Ritchie

The Gentlemen, nouveau film de braquage so british signé Guy Ritchie, se dévoile dans une bande-annonce rythmée au casting trois… Lire la suite >>

Rachel Weisz dans la peau d’Elizabeth Taylor 

Rachel Weisz incarnera la superstar hollywoodienne Elizabeth Taylor, dans un biopic consacré à l’actrice militante, figure de la lutte contre… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 JOKER 775 730 4 4 610 618
2 ABOMINABLE 584 706 2 1 375 119
3 MALEFIQUE : LE POUVOIR DU MAL 553 516 3 2 107 190
4 HORS NORMES 527 710 2 1 146 485
5 RETOUR A ZOMBIELAND 296 972 1 296 972
6 MON CHIEN STUPIDE 290 256 1 290 256
7 TERMINATOR : DARK FATE 273 944 2 723 397
8 DONNE-MOI DES AILES 217 574 4 1 135 766
9 AU NOM DE LA TERRE 161 112 6 1 737 740
10 DOCTOR SLEEP 147 991 1 147 991

Source: CBO Box office

Nos Podcasts