Disney

Disney

Disney va lancer sa propre plateforme de streaming en 2019 afin de diffuser ses productions en exclusivité, et ne reconduira donc pas son contrat avec Netflix.

.

.

.

Netflix Disney

Netflix Disney

Disney a décidé de s’aligner sur les tendances de consommation en créant sa propre plateforme de streaming. L’annonce a été faite par Bob Iger, directeur général de Disney, ce mardi 8 août. Selon le New York Times, une nouvelle ère s’ouvre pour le géant du divertissement qui souhaite octroyer de nombreuses dépenses dans du contenu original pour son service de streaming et, de fait, a décidé de ne pas reconduire le contrat avec Netflix.

.

En 2019, il n’y aura donc plus d’intermédiaire. Les abonnés américains Netflix devront s’inscrire directement sur la nouvelle plateforme de Disney pour découvrir les productions à venir. Les séries Marvel, produites par Netflix, comme Daredevil, Jessica Jones, Luke Cage, Iron Fist ou encore The Defenders, seront en revanche toujours disponibles sur la plateforme. Aucune mesure n’a encore été prise concernant les productions Marvel et Lucasfilm – donc les Star Wars -, mais Bob Iger a laissé entendre qu’ils pourraient peut-être obtenir leurs propres services.

.

Disney devrait lancer sa plateforme aux États-Unis en 2019 et proposer ainsi à date ses programmes en exclusivité, comme La Reine des Neiges 2 ou encore Toy Story 4. La Maison Mickey prépare donc sa place au soleil dans l’espace multimédia et la création numérique, et deviendra bien plus rentable à long terme, en réduisant les coûts de distribution. Forbes souligne que « ce n’est donc pas seulement une nouvelle expérience, mais bel et bien un tournant stratégique décisif vers la distribution numérique en direct pour le consommateur », qui va devoir se préparer à multiplier les abonnements. 

.

Netflix, qui fait de plus en plus ses preuves face à la concurrence (HBO, Amazon, Hulu…) en proposant du contenu original de qualité avec de grands réalisateurs, ne pouvait pas tout avoir ad vitam æternam. Le géant du streaming, aux plus 100 millions d’abonnés dans le monde, va donc devoir rebondir rapidement pour combler ces manques certains. Mais il assure déjà ses arrières avec la récente acquisition de Millarworld, l’éditeur de comics fondé par Mark Millar, à qui l’on doit entre autres Kick-Ass et Kingsman : Services secrets. Toutefois, selon Techcrunch, Bob Iger ne ferme pas totalement les vannes en précisant que Disney « autorisera peut-être encore d’autres titres à Netflix ».

.

Pour l’heure, cette décision ne touchera pas vraiment l’hexagone où les catalogues Disney, Pixar, Lucasfilm et Marvel sont quasiment inexistants. Mais selon Les Echos, Iger a indiqué que l’ambition de Disney est bien sûr « de se déployer à l’international » tout en promettant que « son service, à l’inverse de Netflix, voulait respecter la fenêtre d’exclusivité de la salle de cinéma ».

Commentaires

A la Une

Call Me By Your Name : le réalisateur confirme la suite avec le casting du premier film au complet

La pépite aux allures de dolce vita oscarisée pour son scénario en 2018, va bien connaître une suite sur grand… Lire la suite >>

Hollywood : premières images de la minisérie Netflix de Ryan Murphy

La nouvelle série progressiste du créateur de Glee et American Horror Story sera consacrée à un groupe de talents dans… Lire la suite >>

Confinement : le CNC adopte des mesures d’urgence et autorise la diffusion anticipée de 31 films en VOD

Ce 2 avril, le CNC a fait connaître une liste de mesures palliatives pour endiguer la crise de l’audiovisuel et… Lire la suite >>

Nicole Kidman bientôt dans une série Amazon adaptée d’un roman de Janelle Brown

La star hollywoodienne va jouer l’une des deux héroïnes du prochain livre de Janelle Brown, Pretty Things, à paraître chez… Lire la suite >>

Confinement : les courts de ArtFX du Festival de Clermont-Ferrand 2020 à découvrir en ligne

Le festival propose aux retardataires de rattraper l’édition de février 2020 en publiant chaque semaine, exceptionnellement pendant le confinement, une salve… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 LA BONNE EPOUSE 171 000 1 171 000
2 EN AVANT 94 057 2 609 438
3 DE GAULLE 83 266 2 595 179
4 INVISIBLE MAN 59 311 3 620 402
5 RADIOACTIVE 36 738 1 36 738
6 L'APPEL DE LA FORET 34 114 4 1 179 087
7 10 JOURS SANS MAMAN 26 608 4 1 107 557
8 LE CAS RICHARD JEWELL 25 649 4 773 799
9 SONIC LE FILM 24 216 5 2 062 770
10 DARK WATERS 22 173 3 270 545

Source: CBO Box office

Nos Podcasts