Barbara de Mathieu Amalric : critique

Publié par Philippe Descottes le 7 septembre 2017

Synopsis : Une actrice va jouer Barbara, le tournage va commencer bientôt. Elle travaille son personnage, la voix, les chansons, les partitions, les gestes, le tricot, les scènes à apprendre, ça va, ça avance, ça grandit, ça l’envahit même. Le réalisateur aussi travaille, par ses rencontres, par les archives, la musique, il se laisse submerger, envahir comme elle, par elle.

♥♥♥♥

 

Barbara - affiche

Barbara – affiche

Lorsque le générique de début s’affiche, que les noms et les lettres de « Barbara «  et « Balibar » semblent se confondre, le spectateur se demande d’emblée à qui appartient cette voix qu’il entend alors même qu’aucune image n’est encore à l’écran. Est-ce celle de « La longue dame brune » ou de Jeanne Balibar ? Cette question va rester en suspens pendant toute la durée du film et il lui sera bien difficile d’apporter une réponse précise, tant le mimétisme de la comédienne avec la chanteuse, dans la voix, l’apparence ou la gestuelle, est saisissant. Une ressemblance d’autant plus frappante et troublante que Jeanne Balibar, qui réalise une performance exceptionnelle, assimile le débit et le phrasé de l’artiste, interprète la plupart des nombreuses chansons qui parsèment le film et joue également du piano. Barbara présente quelques similitudes avec un autre film de Mathieu Amalric, Tournée (2010). Le cinéaste s’y met également en scène dans son propre rôle, même si cette fois il est plus en retrait, et dirige une équipe, celle d’un tournage, à l’instar de la troupe de News burlesque qu’il produisait et dirigeait dans son quatrième long métrage pour le cinéma. Il est question d’un tour de chant dans des villes françaises dans le premier et d’une tournée dans l’Hexagone dans le second. Mais cette fois la mise en scène est bien plus originale et osée, même si elle peut déboussoler une partie du public. En juin dernier, le Jury Jean Vigo décernait son Prix du long métrage à Mathieu Amalric pour Barbara accompagné de ce commentaire : « Un auteur audacieux et intense dont la trépidante carrière d’acteur ne doit pas éclipser l’œuvre; celle d’un expérimentateur dont le goût du risque lui permet de se renouveler à chaque film ». Des propos qui résument parfaitement la démarche du réalisateur qui a repris ici un projet de scénario qui n’a jamais trouvé de financement du réalisateur Pierre Léon déjà écrit pour Jeanne Balibar. Plutôt que d’emprunter la voie du biopic classique et chronologique, il opte pour un dispositif fictionnel radicalement différent et propose, par le biais de ce cinéaste réalisant un film sur Barbara, le film dans le film, un jeu de miroirs entre réalité et fantasme, le présent et le passé. On se perd parfois, en même temps que le réalisateur, dans ce portrait éclaté qui multiplie les points de vue en ne cessant de jouer avec la forme. De la fiction, on passe au tournage du film, puis de la couleur au noir et blanc du documentaire avec l’insertion d’extraits de documents d’archives. Tant pis et tant mieux. C’est probablement la meilleure façon de rendre hommage à une grande Dame de la chanson française, d’évoquer et d’approcher le mythe sans en perdre le mystère.   

.

.

.

  • BARBARA
  • Sortie salles : 6 septembre 2017
  • Réalisation : Mathieu Amalric
  • Avec : Jeanne Balibar, Mathieu Amalric, Vincent Peirani, Aurore Clément, Grégoire Colin, Fanny Imber, Pierre Michon…
  • Scénario : Mathieu Amalric, Philippe Di Folco
  • Production : Patrick Godeau
  • Photographie : Christophe Beaucarne
  • Montage : François Gédigier
  • Décors : Laurent Baude
  • Costumes : Pascaline Chavane
  • Distribution : Gaumont
  • Durée : 1h38 

.

Commentaires

A la Une

Poker Face : Ellen Barkin rejoint la première série de Rian Johnson

Le réalisateur Rian Johnson présentera prochainement une série policière d’anthologie dont le casting continue de s’agrandir avec la présence d’Ellen… Lire la suite >>

El Conde : Pablo Larrain à la réalisation d’une comédie vampirique pour Netflix

Le réalisateur chilien Pablo Larrain s’associe à Netflix pour la production d’une comédie où le dictateur Augusto Pinochet est un… Lire la suite >>

Enzo le croco : Première bande-annonce pour la comédie musicale avec Javier Bardem

L’adaptation du livre pour enfants Lyle, Lyle, Crocodile, réalisé par le duo comique Will Speck et Josh Gordon, dévoile ses… Lire la suite >>

La comédie musicale Retour vers le futur à Broadway en 2023

Broadway va accueillir la comédie musicale adaptée de la trilogie culte de Robert Zemeckis, Retour vers le futur, l’année prochaine…. Lire la suite >>

À l’Est d’Eden : Florence Pugh dans la prochaine série Netflix écrite par Zoe Kazan

Le géant du streaming Netflix a annoncé la mise en chantier d’une série adaptée de l’œuvre de John Steinbeck, À… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 JURASSIC WORLD : LE MONDE D'APRES 627 968 2 1 927 033
2 TOP GUN : MAVERICK 471 870 4 3 806 879
3 INCROYABLE MAIS VRAI 133 330 1 133 330
4 CHAMPAGNE ! 68 518 2 188 682
5 DOCTOR STRANGE IN THE MULTIVERSE OF MADNESS 64 865 7 3 117 096
6 FRATE 36 400 1 36 400
7 C'EST MAGNIFIQUE ! 25 220 3 149 950
8 COMPETITION OFFICIELLE 24 421 3 116 936
9 MEN 22 829 2 60 250
10 LES BAD GUYS 19 517 11 1 069 641

Source: CBO Box office

Nos Podcasts