Barbara de Mathieu Amalric : critique

Publié par Philippe Descottes le 7 septembre 2017

Synopsis : Une actrice va jouer Barbara, le tournage va commencer bientôt. Elle travaille son personnage, la voix, les chansons, les partitions, les gestes, le tricot, les scènes à apprendre, ça va, ça avance, ça grandit, ça l’envahit même. Le réalisateur aussi travaille, par ses rencontres, par les archives, la musique, il se laisse submerger, envahir comme elle, par elle.

♥♥♥♥

 

Barbara - affiche

Barbara – affiche

Lorsque le générique de début s’affiche, que les noms et les lettres de « Barbara «  et « Balibar » semblent se confondre, le spectateur se demande d’emblée à qui appartient cette voix qu’il entend alors même qu’aucune image n’est encore à l’écran. Est-ce celle de « La longue dame brune » ou de Jeanne Balibar ? Cette question va rester en suspens pendant toute la durée du film et il lui sera bien difficile d’apporter une réponse précise, tant le mimétisme de la comédienne avec la chanteuse, dans la voix, l’apparence ou la gestuelle, est saisissant. Une ressemblance d’autant plus frappante et troublante que Jeanne Balibar, qui réalise une performance exceptionnelle, assimile le débit et le phrasé de l’artiste, interprète la plupart des nombreuses chansons qui parsèment le film et joue également du piano. Barbara présente quelques similitudes avec un autre film de Mathieu Amalric, Tournée (2010). Le cinéaste s’y met également en scène dans son propre rôle, même si cette fois il est plus en retrait, et dirige une équipe, celle d’un tournage, à l’instar de la troupe de News burlesque qu’il produisait et dirigeait dans son quatrième long métrage pour le cinéma. Il est question d’un tour de chant dans des villes françaises dans le premier et d’une tournée dans l’Hexagone dans le second. Mais cette fois la mise en scène est bien plus originale et osée, même si elle peut déboussoler une partie du public. En juin dernier, le Jury Jean Vigo décernait son Prix du long métrage à Mathieu Amalric pour Barbara accompagné de ce commentaire : « Un auteur audacieux et intense dont la trépidante carrière d’acteur ne doit pas éclipser l’œuvre; celle d’un expérimentateur dont le goût du risque lui permet de se renouveler à chaque film ». Des propos qui résument parfaitement la démarche du réalisateur qui a repris ici un projet de scénario qui n’a jamais trouvé de financement du réalisateur Pierre Léon déjà écrit pour Jeanne Balibar. Plutôt que d’emprunter la voie du biopic classique et chronologique, il opte pour un dispositif fictionnel radicalement différent et propose, par le biais de ce cinéaste réalisant un film sur Barbara, le film dans le film, un jeu de miroirs entre réalité et fantasme, le présent et le passé. On se perd parfois, en même temps que le réalisateur, dans ce portrait éclaté qui multiplie les points de vue en ne cessant de jouer avec la forme. De la fiction, on passe au tournage du film, puis de la couleur au noir et blanc du documentaire avec l’insertion d’extraits de documents d’archives. Tant pis et tant mieux. C’est probablement la meilleure façon de rendre hommage à une grande Dame de la chanson française, d’évoquer et d’approcher le mythe sans en perdre le mystère.   

.

.

.

  • BARBARA
  • Sortie salles : 6 septembre 2017
  • Réalisation : Mathieu Amalric
  • Avec : Jeanne Balibar, Mathieu Amalric, Vincent Peirani, Aurore Clément, Grégoire Colin, Fanny Imber, Pierre Michon…
  • Scénario : Mathieu Amalric, Philippe Di Folco
  • Production : Patrick Godeau
  • Photographie : Christophe Beaucarne
  • Montage : François Gédigier
  • Décors : Laurent Baude
  • Costumes : Pascaline Chavane
  • Distribution : Gaumont
  • Durée : 1h38 

.

Commentaires

A la Une

David Fincher prépare un prequel à Chinatown pour Netflix

Le réalisateur David Fincher, à l’origine des shows Mindhunter et House of Cards, s’associe au légendaire scénariste Robert Towne pour le… Lire la suite >>

Tout le programme du 23e Festival Les Œillades à Albi

Du 19 au 24 novembre se tiendra à Albi la 23ème édition du Festival Les Œillades, en partenariat avec CineChronicle…. Lire la suite >>

Lady Gaga de retour au cinéma pour Ridley Scott

Lady Gaga pourrait incarner Patrizia Reggiani, l’épouse et meurtrière de Maurizio Gucci, petit-fils et héritier du fondateur de la maison… Lire la suite >>

Un biopic sur les Bee Gees en préparation chez Paramount

Le producteur de Bohemian Rhapsody prépare un biopic sur les Bee Gees.       Le producteur américain Graham King, à… Lire la suite >>

Un trailer déchaîné pour The Gentlemen de Guy Ritchie

The Gentlemen, nouveau film de braquage so british signé Guy Ritchie, se dévoile dans une bande-annonce rythmée au casting trois… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 LA BELLE EPOQUE 565 429 1 565 429
2 JOKER 463 547 5 5 074 165
3 HORS NORMES 382 646 3 1 529 131
4 MALEFIQUE : LE POUVOIR DU MAL 295 221 4 2 402 411
5 ABOMINABLE 262 442 3 1 637 561
6 MIDWAY 238 069 1 238 069
7 RETOUR A ZOMBIELAND 161 784 2 458 756
8 TERMINATOR : DARK FATE 126 753 3 850 150
9 MON CHIEN STUPIDE 122 483 2 412 739
10 AU NOM DE LA TERRE 107 892 7 1 845 632

Source: CBO Box office

Nos Podcasts