Ressortie / Assurance sur la mort de Billy Wilder : critique

Publié par Thierry Carteret le 1 février 2018

Synopsis : Walter Neff, un employé d’une compagnie d’assurances, tombe amoureux de sa cliente Phyllis Dietrichson qui réussit à le convaincre d’échafauder avec elle un plan pour supprimer son mari encombrant et violent et ainsi partager avec elle l’assurance-vie de ce dernier. Walter Neff, dont le meilleur ami Barton Keyes est un fin limier qui enquête sur les fraudes à l’assurance dans la même compagnie que lui, pense avoir trouver le plan parfait pour faire passer un meurtre pour un accident. Mais les choses ne se termineront pas comme prévu.

♥♥♥♥♥

 

Assurance sur la mort - affiche

Assurance sur la mort – affiche

Après Le Poison le 10 janvier dernier, voici une autre oeuvre de Billy Wilder à revoir sur les écrans et en copie restaurée grâce au distributeur Les Acacias. Assurance sur la mort, défini par Woody Allen comme « Le plus grand film jamais tourné », est l’un des joyaux du film noir américain des années 40. À ranger aux côtés d’autres classiques, comme Le grand sommeil de Howard Hawks (1946), Les Tueurs de Robert Siodmak (1946) ou encore Laura de Otto Preminger (1944). Si on retrouve les habituelles figures du genre, comme la femme fatale, le meurtre et l’argent, c’est à l’intérieur d’un suspense totalement surprenant. La grande Barbara Stanwyck (Quarante tueurs, Le démon s’éveille la nuit) compose un personnage de vamp manipulatrice inoubliable. Face à elle, le comédien Fred MacMurray incarne Walter Neff, un employé d’assurances. Ce dernier va tomber dans les filets de sa cliente Phyllis Dietrichson, et mû par un désir et un amour fou pour cette femme perverse, perdre toute raison et toute morale. Fred MacMurray était à l’époque un acteur de comédie, et c’est son premier rôle dramatique. Le couple vedette fonctionne d’ailleurs parfaitement. Les ressorts dramatiques sont posés dès le début avec une intrigue qui commence par la fin. Construit donc en flashback, Assurance sur la mort fonctionne avant tout sur la psychologie des personnages et la relation entre les différents protagonistes.

 

Assurance sur la mort

Assurance sur la mort

 

Cette histoire de machination meurtrière est adaptée du roman Double indemnity de James M. Cain, tiré lui-même d’un fait divers réel. Pour Billy Wilder, l’intérêt semble surtout résider dans le fait de brosser le portrait d’une meurtrière prête à tout pour l’argent et celui de son complice, un homme victime malgré lui de son désir irrépressible pour cette dernière dont il a pourtant parfaitement deviné le jeu. L’enquête policière est d’ailleurs montrée comme une simple farce qui emmène son enquêteur Barton Keyes (excellent Edward G. Robinson), vers un jeu de piste et des indices faussés à travers une vérité plus tordue et complexe qu’il n’y paraît. À l’instar de son chef-d’œuvre Boulevard du Crépuscule que Wilder réalisera cinq ans plus tard, c’est le théâtre des désirs humains à travers le sexualité, la vénalité et le mensonge, qui se joue sous nos yeux. Certains silences ou regards de Barbara Stanwyck possèdent une dimension très évocatrice, comme cette séquence dans la voiture où le visage en gros plan de l’actrice semble presque exprimer de la jouissance après le meurtre de son mari par son amant.

 

Assurance sur la mort

Assurance sur la mort

 

La sublime photographie noir et blanc expressionniste de John F. Seitz tire la fausse simplicité des cadrages vers un réalisme proche de celui des vieilles bandes d’actualités. Billy Wilder a avoué s’être inspiré du travail de Fritz Lang sur M le Maudit, afin d’atteindre une authenticité loin de celle habituelle des films de studio. Si le classique de Wilder apparaît aujourd’hui comme la quintessence du film noir, c’est aussi et surtout parce le scénario et les dialogues sont co-signés par Raymond Chandler, le plus grand écrivain américain du polar de l’époque. Si la collaboration entre Wilder et Chandler s’avéra difficile et houleuse -Raymond Chandler est alors peu habitué à travailler pour l’industrie du cinéma et peine à se plier aux exigences de son collaborateur et metteur en scène-, elle donna à l’écran une œuvre inoubliable, un véritable diamant noir qui n’a pas fini de livrer tous ses secrets. L’intrigue est relativement simple, mais cette banale histoire de meurtre crapuleuse est contrebalancée par l’extrême complexité des sentiments humains que délivre ce très grand film à suspense psychologique.

 

Assurance sur la mort est un chef-d’œuvre sept fois nommé aux Oscars, doublé à sa sortie d’un succès commercial et critique, qui est à revoir sans tarder grâce à cette superbe ressortie en salles.

 

 

 

  • ASSURANCE SUR LA MORT (Double indemnity)
  • Ressortie salles : 31 janvier 2018
  • Version restaurée
  • Réalisation : Billy Wilder
  • Avec : Fred MacMurray, Barbara Stanwyck, Edward G. Robinson, Porter Hall, Jean Heather, Tom Powers, Byron Barr, Richard Gaines, Fortunio Bonanova, John Philliber…
  • Scénario : Billy Wilder, Raymond Chandler
  • Production : Buddy G. DeSylva, Joseph Sistrom
  • Photographie : John F. Seitz
  • Montage : Doane Harrison
  • Décors : Bertram C. Granger
  • Costumes : Edith Head
  • Musique : Miklós Rózsa
  • Distribution : Les Acacias 
  • Durée : 1h47
  • Sortie initiale : 6 juillet 1944 (États-Unis) – 31 juillet 1946 (France)

 

Commentaires

A la Une

César 2023 : La liste des nommés

Les nominations de la 48e cérémonie des César font la part belle à L’Innocent et à La Nuit du 12,… Lire la suite >>

Les nommés aux Oscars 2023

C’est ce mardi 24 janvier que l’Académie des Oscars a révélé sa sélection pour sa 95e cérémonie. Grand favori de… Lire la suite >>

Une série sur Buster Keaton en préparation avec Rami Malek, par le réalisateur de The Batman

Un projet de série sur la vie de Buster Keaton réalisé par Matt Reeves, avec Rami Malek dans le rôle-titre,… Lire la suite >>

Tron 3 : Un nouveau film en route avec Jared Leto et le réalisateur de Maléfique 2

Après une première tentative de suite à Tron : L’Héritage par Joseph Kosinski, Disney confirme la mise en chantier de… Lire la suite >>

Mort de Gina Lollobrigida (1927-2023)

L’actrice italienne star des années 1950 nous a quittés ce 16 janvier 2023 à l’âge de 95 ans.    … Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 AVATAR : LA VOIE DE L'EAU 719 221 6 8 388 607
2 BABYLON 508 796 1 508 796
3 LA GUERRE DES LULUS 200 047 1 200 047
4 TIRAILLEURS 176 551 3 914 457
5 LE CHAT POTTE 2 : LA DERNIERE QUETE 148 313 7 2 465 668
6 LE CLAN 101 291 1 101 291
7 LES CYCLADES 96 097 2 266 479
8 YOUSSEF SALEM A DU SUCCES 72 216 1 72 216
9 LES BANSHEES D'INISHERIN 50 952 4 321 624
10 L'EMPRISE DU DEMON 48 248 2 133 316
11 L'IMMENSITA 46 659 2 138 565
12 FESTIVAL CINEMA TELERAMA (2023) 38 554 1 38 554
13 M3GAN 37 969 4 452 376
14 TEMPETE 33 534 5 668 886
15 NOSTALGIA 23 642 3 132 148
16 CARAVAGE 22 258 4 239 990
17 NOS SOLEILS 20 951 1 20 951
18 LA CONSPIRATION DU CAIRE 20 533 13 518 626
19 TERRIFIER 2 19 362 2 53 451
20 BLACK PANTHER : WAKANDA FOREVER 19 109 11 3 634 550

Source: CBO Box office

Nos Podcasts