Livre / Épitaphe pour Alfred Hitchcock : critique

Publié par Jacques Demange le 22 mars 2018

Résumé : Un portrait insolite et souvent drôle d’Alfred Hitchcock, ou comment son caractère étrange, ses fantasmes meurtriers et sa passion pour les romans morbides expliquent autant de chefs-d’oeuvre cinématographiques. Quand la réalité rejoint la fiction, par le grand biographe français d’Agatha Christie, qui est aussi un grand maître de la littérature anglo-saxonne en général.

♥♥♥♥♥

 

Epitaphe pour Alfred Hitchcock - couverture

Epitaphe pour Alfred Hitchcock – couverture

Derrière son titre insolite, cet essai signé François Rivière, critique littéraire, romancier, traducteur, scénariste de bande dessinées et auteur de passionnantes biographies consacrées à Hergé ou Agatha Christie, offre un résultat en demi-teinte. Entrelaçant les approches traditionnelles de la biographie et de la monographie, l’auteur cherche à analyser l’inconscient créateur du maître incontesté du suspense cinématographique. Et, autant dire qu’avec Hitchcock, la matière est conséquente. De l’atmosphère gothique des contes horrifiques de Poe à l’acceptation difficile d’une figure maternelle tout à la fois répulsive et attractive, Rivière analyse à travers l’ensemble des films du cinéaste, les probables remontées d’un passé fragmenté en souvenirs fantasmatiques. Si l’exhaustivité prime (aux titres des films s’ajoutent ceux de quelques épisodes télévisuels produits par Hitch’), on peut regretter que le fil d’Ariane tissé par l’auteur se délite par endroits. Aux rapides survols de certaines productions répondent quelques raccourcis qu’on aurait souhaité moins nombreux (les innovations techniques initiées par Hitchcock, tel que le plan-séquence en apparence unique de La Corde, se voyant réduites à de simples mentions). La chose est d’autant plus décevante que Rivière offre certaines pistes d’interprétation éminemment intéressantes sans pour autant les développer davantage (voir l’exemple de Psychose). Face au Hitchcock de Chabrol et Rohmer, la chose semble donc entendu. Reste que l’étude de Rivière s’affirme en partie à travers une reconnaissance tout à fait nécessaire des derniers films d’Hitchcock, ainsi que par sa focalisation sur l’humour déployé par le cinéaste (entre farces grotesques et ironie grinçante). C’est ici que l’originalité de cet essai apparaît clairement. Côté édition, la chose se réduit au minimum. Si l’absence d’index n’est pas dommageable en soi, le lecteur aurait sans doute apprécié la présence d’une filmographie détaillée.

 

 

 

  • ÉPITAPHE POUR ALFRED HITCHCOCK
  • Auteur : François Rivière
  • Éditions : Payot
  • Date de parution : 14 mars 2018
  • Format : 176 pages
  • Tarif : 14,50 €

Commentaires

A la Une

The Bikeriders : Michael Shannon retrouve le réalisateur Jeff Nichols

Pour son sixième long-métrage, le cinéaste Jeff Nichols fait à nouveau appel à son acteur fétiche Michael Shannon, et collabore… Lire la suite >>

Wednesday : Première bande-annonce de la série de Tim Burton

Après trois ans d’absence, le réalisateur américain a dévoilé les images de sa première série télévisée pour le géant du… Lire la suite >>

Wise Guys : Robert De Niro dans le prochain film de gangsters de Barry Levinson

L’acteur de 79 ans retrouve le scénariste des Affranchis et s’associe au réalisateur de Rain Man, Barry Levinson, pour un… Lire la suite >>

Le Magicien d’Oz : Kenya Barris à la réalisation du remake

Le créateur de la série Black-ish, Kenya Barris, prend les rênes du remake du Magicien d’Oz pour le studio Warner… Lire la suite >>

Modigliani : Johnny Depp à la réalisation d’un biopic sur le célèbre peintre coproduit par Al Pacino

Pour son second long-métrage, l’acteur américain s’attaque au sculpteur italien Amedeo Modigliani, avec Al Pacino en tant que coproducteur.  … Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 ONE PIECE FILM RED 575 182 1 575 182
2 BULLET TRAIN 313 237 2 804 304
3 NOPE 224 705 1 224 705
4 LES MINIONS 2 : IL ETAIT UNE FOIS GRU 213 497 6 3 358 761
5 THOR : LOVE AND THUNDER 197 826 5 2 577 053
6 KRYPTO ET LES SUPER-ANIMAUX 191 457 3 747 548
7 TOP GUN : MAVERICK 180 658 12 6 057 934
8 LA TRES TRES GRANDE CLASSE 157 884 1 157 884
9 DUCOBU PRESIDENT ! 97 550 5 967 713
10 MENTEUR 82 714 5 777 133

Source: CBO Box office

Nos Podcasts