Livre / Épitaphe pour Alfred Hitchcock : critique

Publié par Jacques Demange le 22 mars 2018

Résumé : Un portrait insolite et souvent drôle d’Alfred Hitchcock, ou comment son caractère étrange, ses fantasmes meurtriers et sa passion pour les romans morbides expliquent autant de chefs-d’oeuvre cinématographiques. Quand la réalité rejoint la fiction, par le grand biographe français d’Agatha Christie, qui est aussi un grand maître de la littérature anglo-saxonne en général.

♥♥♥♥♥

 

Epitaphe pour Alfred Hitchcock - couverture

Epitaphe pour Alfred Hitchcock – couverture

Derrière son titre insolite, cet essai signé François Rivière, critique littéraire, romancier, traducteur, scénariste de bande dessinées et auteur de passionnantes biographies consacrées à Hergé ou Agatha Christie, offre un résultat en demi-teinte. Entrelaçant les approches traditionnelles de la biographie et de la monographie, l’auteur cherche à analyser l’inconscient créateur du maître incontesté du suspense cinématographique. Et, autant dire qu’avec Hitchcock, la matière est conséquente. De l’atmosphère gothique des contes horrifiques de Poe à l’acceptation difficile d’une figure maternelle tout à la fois répulsive et attractive, Rivière analyse à travers l’ensemble des films du cinéaste, les probables remontées d’un passé fragmenté en souvenirs fantasmatiques. Si l’exhaustivité prime (aux titres des films s’ajoutent ceux de quelques épisodes télévisuels produits par Hitch’), on peut regretter que le fil d’Ariane tissé par l’auteur se délite par endroits. Aux rapides survols de certaines productions répondent quelques raccourcis qu’on aurait souhaité moins nombreux (les innovations techniques initiées par Hitchcock, tel que le plan-séquence en apparence unique de La Corde, se voyant réduites à de simples mentions). La chose est d’autant plus décevante que Rivière offre certaines pistes d’interprétation éminemment intéressantes sans pour autant les développer davantage (voir l’exemple de Psychose). Face au Hitchcock de Chabrol et Rohmer, la chose semble donc entendu. Reste que l’étude de Rivière s’affirme en partie à travers une reconnaissance tout à fait nécessaire des derniers films d’Hitchcock, ainsi que par sa focalisation sur l’humour déployé par le cinéaste (entre farces grotesques et ironie grinçante). C’est ici que l’originalité de cet essai apparaît clairement. Côté édition, la chose se réduit au minimum. Si l’absence d’index n’est pas dommageable en soi, le lecteur aurait sans doute apprécié la présence d’une filmographie détaillée.

 

 

 

  • ÉPITAPHE POUR ALFRED HITCHCOCK
  • Auteur : François Rivière
  • Éditions : Payot
  • Date de parution : 14 mars 2018
  • Format : 176 pages
  • Tarif : 14,50 €

Commentaires

A la Une

Top Gun Maverick : Tom Cruise face à son passé sur une nouvelle photo du tournage

Sur son compte Instagram, l’acteur a dévoilé une photo prise sur le tournage de la suite du classique de Tony… Lire la suite >>

Norman Lloyd, compositions extraordinaires

Disparu le 11 mai 2021 à l’âge de 106 ans, Norman Lloyd reste encore méconnu des cinéphiles. Dirigé par Orson… Lire la suite >>

Lisey’s Story : une première bande annonce pour la nouvelle série écrite par Stephen King

Réalisée par Pablo Larraín, avec en vedette Julianne Moore et Clive Owen, cette nouvelle série adaptée d’un roman de Stephen… Lire la suite >>

Killers of the Flower Moon : première image avec Leonardo DiCaprio et Lily Gladstone

Produit par Apple, le prochain film de Martin Scorsese mettra en scène une histoire de meurtres d’une tribu amérindienne dans… Lire la suite >>

Venom 2 : Carnage se dévoile dans une première bande-annonce

Comme le titre original le laisse entendre, Let There Be Carnage, Venom affrontera son ennemi Carnage dans cette suite attendue exclusivement… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 ADIEU LES CONS 600 444 1 600 444
2 30 JOURS MAX 515 328 2 1 024 143
3 LES TROLLS 2 TOURNEE MONDIALE 469 045 2 888 619
4 POLY 458 929 1 458 929
5 PETIT VAMPIRE 155 496 1 155 496
6 MISS 113 727 1 113 727
7 PENINSULA 107 865 1 107 865
8 DRUNK 89 089 2 204 024
9 THE GOOD CRIMINAL 83 519 2 199 906
10 CALAMITY, UNE ENFANCE DE MARTHA JANE CANNARY 78 309 2 138 360

Source: CBO Box office

Nos Podcasts