The Rider de Chloé Zhao : Critique

Publié par Camille Carlier le 26 mars 2018

Synopsis : Le jeune cowboy Brady, étoile montante du rodéo, apprend qu’après son tragique accident de cheval, les compétitions lui sont désormais interdites. De retour chez lui, Brady doit trouver une nouvelle raison de vivre, à présent qu’il ne peut plus s’adonner à l’équitation et la compétition qui donnaient tout son sens à sa vie. Dans ses efforts pour reprendre en main son destin, Brady se lance à la recherche d’une nouvelle identité et tente de définir ce qu’implique être un homme au cœur de l’Amérique.

♥♥♥♥♥

 

The Rider - affiche

The Rider – affiche

The Rider est le second long métrage de Chloé Zhao, une réalisatrice audacieuse qui avait déjà été remarquée en 2015 pour Les chansons que mes frères m’ont apprises. Celui-ci, nommé à la Caméra d’Or du Festival de Cannes la même année et dont le tournage s’est déroulé dans la réserve indienne de Pine Ridge aux États-Unis, a permis la rencontre entre la réalisatrice et celui qui deviendrait deux ans plus tard le cowboy torturé de son prochain film. Brady Jandreau incarne un rôle qu’il connait bien puisque grandement inspiré de sa propre histoire.
The Rider raconte le deuil compliqué d’un jeune champion du rodéo et dresseur émérite de chevaux qui, à la suite d’un grave accident, doit trouver une nouvelle manière de gagner sa vie et abandonner ce qu’il considère comme sa raison de vivre. Grand Prix du Festival du Cinéma Américain de Deauville en 2017, cette nouvelle œuvre est un film hybride au réalisme saisissant, entre documentaire et fiction.
Le film s’ouvre sur la chevauchée fantastique de Brady au dos de sa monture. Une idée de l’idéal, la liberté suprême vécue par le personnage et qui encadre le récit puisqu’il s’agit également du plan final. Pour l’heure, il s’agit seulement d’un rêve dont il se réveille, engourdi par la blessure qu’il porte au crâne et très probablement affaibli par une hygiène de vie douteuse entre traitement médicamenteux et cigarettes. Brady vit dans une roulotte avec un père flambeur invétéré et une petite sœur qu’il souhaite protéger. Les premières paroles qu’il prononce dans le film, sont destinées à son cheval. Bien que convalescent, ses amis et les gens qu’ils croisent dans le supermarché où il travaille lui rappellent constamment quelle étoile du rodéo il fut. « N’abandonne pas » est un conseil qui lui est donné encore et encore, comme s’il était impensable de se défaire d’une vie de cowboy. Cowboy ou fermier, c’est le pile ou face auquel les hommes du Dakota du Sud semblent confrontés.

 

The Rider

The Rider

 

À l’instar de leur situation, les personnages n’évoluent pas vraiment. Brady amorce une réflexion lorsqu’il établit le parallèle entre la mise à mort des chevaux blessés et le fait qu’il doive lui, en tant qu’être humain, continuer à vivre. Une piste qui reste en suspens. En manque de but, pourvoir au bonheur de sa sœur semble être la seule motivation certaine d’un personnage fait de contradictions. Ainsi, il refuse de devenir comme son père, mais l’appelle lorsqu’il se sent démuni. La seule vraie décision claire qu’il prend, est celle de ne pas entrer dans l’arène après s’être inscrit à un concours de rodéo. Chloé Zhao ouvre, au travers de l’histoire de Brady, une fenêtre sur la vie dans les réserves des Amérindiens, où les vastes paysages contrastent avec le peu de choix qui leur sont offerts. Les décors –des plaines aux bars de bords de route- semblent immobiles et isolés, dans le grand pays des paradoxes. Le chant des grillons, le vent et le souffle des chevaux résonnent comme le bruit parfait de ce que signifie être en paix pour un travail du son très immersif. The Rider propose également une critique implicite du rodéo, sport à dimension presque religieuse avec ses idoles -Brady se fait d’ailleurs tatouer un cowboy avec une croix dans le dos- mais également de nombreux traumatisés.

 

Une des séquences fortes du film montre les amis du héros réunis autour d’un feu de camp, racontant leurs blessures de guerre et chutes violentes. « Chevaucher dans la douleur » trouve alors écho chez chacun, avant qu’un des d’eux n’entame une chanson. Lane Scott, un de leurs amis immobilisé dans un fauteuil roulant, fait office de révélateur de leur inconséquence. Bien que ne pouvant plus se mouvoir sans l’aide de quelqu’un et ayant perdu beaucoup de ses capacités mentales, Lane est semblable au saint tombé au combat et qui doit être loué pour son parcours. À son contact, Brady retrouve fréquemment la foi du cowboy qu’il était. L’émotion est présente dans ce nouveau film, en partie grâce aux images d’archives que la réalisatrice a insérées de manière pertinente. Brady et ses amis continuent de regarder avec envies les exploits accomplis, comme souvenir d’un paradis perdu dans un quotidien finalement plus brutal que les coups de bronco. 

 

 

 

  • THE RIDER
  • Sortie salles : 28 mars 2018
  • Réalisation : Chloé Zhao
  • Avec : Brady Jandreau, Tim Jandreau, Lilly Jandreau, Cat Clifford, Lane Scott, Tanner Langdeau, Leroy Pourier, James Calhoun, Cameron Wright,…
  • Scénario : Chloé Zhao
  • Production : Chloé Zhao, Bert Hamelinck, Mollye Asher, Sacha Ben Harroche
  • Photographie : Joshua James Richards
  • Montage : Alex O’Flinn
  • Musique : Nathan Halpern
  • Distribution : Les Films du Losange
  • Durée : 1h45

 

Commentaires

A la Une

West Side Story : première image du remake de Steven Spielberg

Le remake de West Side Story a révélé son premier visuel. Steven Spielberg produit et met actuellement en scène l’adaptation… Lire la suite >>

Le cinéaste et metteur en scène italien Franco Zeffirelli s’est éteint à l’âge de 96 ans

Réalisateur, metteur en scène de nombreux opéras filmés et héritier de Visconti, Franco Zeffirelli est décédé samedi à Rome à… Lire la suite >>

Un premier trailer pour Doctor Sleep, suite de Shining avec Ewan McGregor

Le premier trailer de la suite de Shining, avec Ewan McGregor dans le rôle de Danny devenu adulte, a été… Lire la suite >>

Le spin-off de The Big Lebowski centré sur Jesus Quintana se précise

John Turturro travaille toujours sur Going Places, le spin-off de The Big Lebowski, basé sur son personnage de Jesus Quintana…. Lire la suite >>

Steven Spielberg en projet sur une série d’horreur pour la plateforme Quibi

Steven Spielberg écrira une série d’horreur exclusivement conçue pour la future plateforme de vidéo à la demande sur mobile, Quibi…. Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 X-MEN : DARK PHOENIX 689 880 1 689 880
2 ALADDIN 493 107 3 1 625 789
3 PARASITE 376 842 1 376 842
4 ROCKETMAN 207 474 2 484 491
5 GODZILLA II - ROI DES MONSTRES 180 859 2 523 433
6 VENISE N'EST PAS EN ITALIE 177 268 2 370 045
7 MA 160 898 1 160 898
8 JOHN WICK PARABELLUM 134 907 3 666 622
9 POKEMON DETECTIVE PIKACHU 128 366 5 1 576 380
10 DOULEUR ET GLOIRE 101 199 4 681 941

Source: CBO Box office

Nos Podcasts