Tomb Raider de Roar Uthaug : critique

Publié par CineChronicle le 15 mars 2018

Synopsis : Lara Croft, 21 ans, n’a ni projet, ni ambition : fille d’un explorateur excentrique porté disparu depuis sept ans, cette jeune femme rebelle et indépendante refuse de reprendre l’empire de son père. Convaincue qu’il n’est pas mort, elle met le cap sur la destination où son père a été vu pour la dernière fois : la tombe légendaire d’une île mythique au large du Japon. Mais le voyage se révèle des plus périlleux et il lui faudra affronter d’innombrables ennemis et repousser ses propres limites pour devenir « Tomb Raider ».

♥♥♥♥♥

 

Tomb Raider - affiche

Tomb Raider – affiche

Sex-symbole vidéoludique puis fantasme masculin sur grand écran, Lara Croft fait rêver depuis ses débuts. Après les deux premières adaptations avec une Angelina Jolie pulpeuse et meurtrière, c’est au tour de l’oscarisée Alicia Vikander (Danish Girl) de reprendre le rôle de cette guerrière. Il y a comme un air de déjà-vu. C’est normal. En 2013, le studio Square Enix décidait de sortir un reboot de la saga Tomb Raider et cherchait alors à réinventer son héroïne en s’inspirant des codes du cinéma. En 2018, cette nouvelle version inspirée du nouveau jeu vidéo et du précédent film tiré des jeux vidéo prend vie sur grand écran. Nous voilà aussi confus que le long-métrage de Roar Uthaug (The Wave). Le résultat n’est pas vraiment à la hauteur de nos espérances, qui n’étaient déjà pas très hautes. Pour les fans du reboot vidéloludique de 2013, les fondamentaux sont là : tempête, naufrage, baston, énigmes, jolie saut dans le vide et le parachute qui colle bien. Tout comme les fameux items de la chasseuse de trésors : son arc, ses flèches et son piolet rouge. Rien de nouveau ni de transcendant donc. Ce reboot ne prend aucun risque et, malgré les scènes d’action sans temps mort, le scénario se perd dans sa tentative de coller au plus près de son jeu, rendant l’histoire incohérente avec des rebondissements prévisibles. Côté casting, Alicia Vikander nous offre une nouvelle version de Lara, plus humaine et moins sexualisée que son ainée Angelina Jolie. Pourtant si Vikander affirme qu’elle «  n’est pas ce genre de Croft », on ne peut s’empêcher d’y percevoir des ressemblances avec Jolie. Notamment la scène de fin, lorsque Lara décide de s’armer de ses deux célèbres Heckler & Koch 9mm. Les figures cabriolantes des anciens volets sont remplacées par les regards fiers et assurés de Vikander. Elle castagne, mais se prend des coups. L’apprentie aventurière livre ici une interprétation correcte contrairement à son acolyte Lu Men (Daniel Wu) inexistant. Face à elle, on retrouve un méchant, Mathias Vogel (Walton Goggins) qui, malgré quelques tirades classiques, reste dans le droit chemin du scénario. Cette nouvelle version confirme alors qu’il y encore du chemin à faire pour réussir à adapter un jeu vidéo sur grand écran, à l’instar de Assassin’s Creed dont le héros était incarné par Michael Fassbender, compagnon à la ville de Vikander. Bientôt ce sera au tour de son homonyme masculin, Nathan Drake, issu du jeu Uncharted, de voir le jour sous les traits de Tom Holland, mais aussi de The Division, avec Jake Gyllenhaal et Jessica Chastain. Prenons patience.

 

Prescilia Correnti

 

 

 

  • TOMB RAIDER
  • Sortie salles : 14 mars 2018
  • Réalisation : Roar Uthaug
  • Avec : Alicia Vikander, Dominic West, Walton Goggins, Daniel Wu, Kristin Scott Thomas, Derek Jacobi, Jaime Winstone, Nick Frost…
  • Scénario : Geneva Robertson-Dworet, Alastair Siddons d’après la série vidéoludique Tomb Raider de Crystal Dynamics
  • Production :  Graham King
  • Photographie : George Richmond
  • Montage : Stuart Baird, Michael Tronick
  • Décors : Gary Freeman
  • Costumes : Colleen Atwood, Timothy A. Wonsik
  • Musique : Junkie XL (Tom Holkenborg)
  • Distributeur : Warner Bros
  • Durée : 1h58

 

Commentaires

A la Une

César 2024 : Anatomie d’une Chute rafle la mise avec six récompenses

L’Olympia accueillait la 49e Cérémonie des César ce vendredi 23 février. Si les récompenses n’ont pas créé de grandes surprises,… Lire la suite >>

Micheline Presle, star de Falbalas et du Diable au Corps, s’éteint à 101 ans

La doyenne du cinéma français, qui a partagé l’affiche avec les plus grands de l’époque comme Paul Newman et Erroll Flynn, nous a quittés ce 21 février.

Jurassic World 4 : Gareth Edwards en pourparlers pour réaliser le prochain volet

Après le départ de David Leitch, c’est Gareth Edwards, réalisateur de Rogue One, qui serait envisagé par Universal pour reprendre les rênes de l’univers Jurassic Park.

American Nails : Abel Ferrara prépare un film de gangsters moderne avec Asia Argento et Willem Dafoe

Abel Ferrara, réalisateur de Bad Lieutenant et de The King of New York prépare une histoire de gangsters moderne située en Italie, avec Asia Argento et Willem Defoe dans les rôles principaux.

Christopher Nolan aimerait réaliser un film d’horreur

À l’occasion d’un entretien avec la British Film Institute de Londres, Christopher Nolan, réalisateur d’Oppenheimer, de la trilogie The Dark Knight…

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 BOB MARLEY : ONE LOVE 772 865 1 772 865
2 MAISON DE RETRAITE 2 526 067 1 526 067
3 COCORICO 383 132 2 967 838
4 CHIEN & CHAT 314 952 1 314 952
5 MADAME WEB 207 894 1 207 894
6 LE DERNIER JAGUAR 177 731 2 400 111
7 LA ZONE D'INTERET 130 142 3 535 450
8 DAAAAAALI ! 116 376 2 325 922
9 TOUT SAUF TOI 112 338 4 451 874
10 SANS JAMAIS NOUS CONNAITRE 74 540 1 74 540

Source: CBO Box office

Nos Podcasts