Livre / Werner et les catastrophes naturelles : critique

Publié par Jacques Demange le 13 avril 2018

Résumé : Werner et les catastrophes naturelles est une biographie fantasmée du réalisateur culte de Aguirre, la colère de Dieu, Grizzli Man ou encore Fitzcarraldo. De son enfance dans l’Allemagne d’après-guerre aux régimes dictatoriaux d’Afrique noire, en passant par des tournages rocambolesques aux quatre coins de la planète, le roman raconte les aventures de ce cinéaste fou prêt à risquer sa vie pour un plan, à consacrer un long-métrage à des nains anarchistes ou à faire passer un bateau par-dessus une montagne au milieu de la jungle amazonienne.

♥♥♥♥

 

Werner et les catastrophes naturelles

Werner et les catastrophes naturelles

Nourrie de fantasmes et de légendes, la carrière de Werner Herzog se prêtait naturellement aux perspectives fictionnelles de l’écriture romanesque. Laura Fredducci, cofondatrice des éditions Playlist Society et auteure d’un essai sur Frederick Wiseman, l’a bien compris. Au carrefour du réel et de l’imaginaire cinéphile, l’auteure choisit d’emprunter un chemin aux ramifications plurielles : biographie, monographie et fiction(s). L’entreprise était risquée, mais atteint finalement son double objectif : raconter l’histoire d’Herzog tout en affirmant la qualité d’une plume toute personnelle. Hypothétisant sur les aspérités du cinéaste, Fredducci envisage avec un humour certain les potentialités d’une œuvre marquée par un incessant basculement. Des réussites aux échecs magnifiques, l’enfance marquée par les soubresauts de l’Histoire laisse sa place à une jeunesse éternelle. Inextinguible, la soif de découverte de Herzog se heurte aux imprécations financières de son art. Aguirre, Fitzcarraldo, L’Énigme de Kaspar Hauser racontent chacun à leur manière ce parcours ininterrompu fait d’embûches, de détours, et porté par une persévérance à toute épreuve. Autour de Herzog une constellation d’idées et de figures se fédèrent. Comme les vérités et les mensonges, les amis et les ennemis se confondent parfois, un réseau de relations éminemment ambiguës dont l’auteure narre les probables tenants et aboutissants. Frères d’armes, acteurs fétiches, figurants rebelles configurent un horizon imaginaire et mythique. Le chaos comme terrain propice à la création s’affirme page après page. Fredducci décrit l’atmosphère de tournages dont le caractère insolite, sinon incroyable, fait écho aux images rapportées par les films dont la qualité fictionnelle est parfois supplantée par leur valeur documentaire. Des catastrophes naturelles donc qui s’épanouissent à travers les modalités d’une production fantasmatique et pourtant bien réelle, paradoxe fécond dont le présent ouvrage se fait le premier tributaire.

 

 

 

  • WERNER ET LES CATASTROPHES NATURELLES
  • Auteure : Laura Fredducci
  • Éditions : Anne Carrière
  • Date de parution : 16 février 2018
  • Format : 250 pages
  • Tarif : 17 €

Commentaires

A la Une

The Bikeriders : Michael Shannon retrouve le réalisateur Jeff Nichols

Pour son sixième long-métrage, le cinéaste Jeff Nichols fait à nouveau appel à son acteur fétiche Michael Shannon, et collabore… Lire la suite >>

Wednesday : Première bande-annonce de la série de Tim Burton

Après trois ans d’absence, le réalisateur américain a dévoilé les images de sa première série télévisée pour le géant du… Lire la suite >>

Wise Guys : Robert De Niro dans le prochain film de gangsters de Barry Levinson

L’acteur de 79 ans retrouve le scénariste des Affranchis et s’associe au réalisateur de Rain Man, Barry Levinson, pour un… Lire la suite >>

Le Magicien d’Oz : Kenya Barris à la réalisation du remake

Le créateur de la série Black-ish, Kenya Barris, prend les rênes du remake du Magicien d’Oz pour le studio Warner… Lire la suite >>

Modigliani : Johnny Depp à la réalisation d’un biopic sur le célèbre peintre coproduit par Al Pacino

Pour son second long-métrage, l’acteur américain s’attaque au sculpteur italien Amedeo Modigliani, avec Al Pacino en tant que coproducteur.  … Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 ONE PIECE FILM RED 575 182 1 575 182
2 BULLET TRAIN 313 237 2 804 304
3 NOPE 224 705 1 224 705
4 LES MINIONS 2 : IL ETAIT UNE FOIS GRU 213 497 6 3 358 761
5 THOR : LOVE AND THUNDER 197 826 5 2 577 053
6 KRYPTO ET LES SUPER-ANIMAUX 191 457 3 747 548
7 TOP GUN : MAVERICK 180 658 12 6 057 934
8 LA TRES TRES GRANDE CLASSE 157 884 1 157 884
9 DUCOBU PRESIDENT ! 97 550 5 967 713
10 MENTEUR 82 714 5 777 133

Source: CBO Box office

Nos Podcasts