Synopsis : Pendant la guerre froide, entre la Pologne stalinienne et le Paris bohème des années 1950, un musicien épris de liberté et une jeune chanteuse passionnée vivent un amour impossible dans une époque impossible.

 

♥♥♥♥♥

 

Cold War de Pawel Pawlikowski - photo

Cold War de Pawel Pawlikowski – photo

Pawel Pawlikowski revient fouler le tapis rouge cinq ans après Ida, Oscar du meilleur film étranger, qui narrait les croyances d’une jeune religieuse. Avec Cold War (Zimna Wojna), le cinéaste polonais conte l’histoire d’amour impossible de deux êtres entre la Pologne communiste d’après-guerre et le Paris bohème des années 1950 et 1960. Le récit, tourné en noir et blanc brillant et au format 1.33, est inspiré des expériences de ses propres parents. La comédienne Joanna Kulig, qui retrouve le réalisateur après La femme du Ve et Ida, offre une performance ardente, mettant ses talents à profit entre chant et danse. Elle incarne Zula, une jeune femme provinciale, à la fois énergique, originale, impulsive et jalouse, qui rejoint une troupe de musique folklorique communiste rassemblée à des fins de propagande. Tomasz Kot se glisse dans la peau de Wiktor, un compositeur talentueux et l’un des directeurs musicaux, qui rêve d’exil et de liberté artistique. Tous deux tombent amoureux mais leur liaison est enflammée. S’ils ne peuvent pas vivre l’un sans l’autre, leur relation se révèle souvent conflictuelle lorsqu’ils parviennent à se retrouver ensemble. En moins de quatre-vingt dix minutes, le récit expose ainsi dans les grandes lignes l’évolution de leur existence face à l’adversité entre trahison, séparation, emprisonnement sans jamais cesser de s’aimer ni baisser les bras. Cold War retrouve l’approche visuelle de Ida et prend progressivement la forme d’un long voyage musical baigné de blues, de jazz et de rock’n’roll, entraînant ces deux amants passionnés dans le tourbillon et les bouleversements de l’Histoire d’Europe du XXe siècle. Une lutte perpétuelle pour leur destin donc, qui se joue de Varsovie à Berlin-Est en passant par la ville lumière et la Yougoslavie. Si cette oeuvre pleine de lyrisme est ponctuée d’humour piquant et acerbe appréciable, le récit souffre cependant de ses ellipses pas toujours très bien élaborées. Pawel Pawlikowski signe un drame romantique beau et intime mais qui se révèle in fine assez conventionnel.

 

 

 

  • COLD WAR (Zimna Wojna)
  • Sortie salles : 31 octobre 2018
  • Réalisation : Pawel Pawlikowski
  • Avec : Joanna Kulig, Tomasz Kot, Jeanne Balibar, Cédric Kahn, Agata Kuesza, Boris Szyc, Adam Woronowicz, Adam Ferency
  • Scénario : Pawel Pawlikowski, Piotr Borkowski
  • Production : Tanya Sghatchian, Ewa Puszczynska
  • Photographie : Lukas Zal
  • Montage : Jaroslaw Kaminski
  • Décors : Katarzyna Sobanska, Marcel Slawinski
  • Distribution : Diaphana
  • Durée : 1h24

 

Commentaires

A la Une

Renfield : Nicolas Cage en comte Dracula

Universal continue à développer son Dark Universe en s’attaquant au célèbre vampire avec Nicolas Cage et Nicholas Hoult.    … Lire la suite >>

David Gulpilil, du contrechamp au plein cadre

Emporté à l’âge de 68 ans par un cancer du poumon ce 29 novembre 2021, l’acteur australien aborigène David Gulpilil… Lire la suite >>

Stephen Sondheim, compositeur d’images

Disparu le 26 novembre 2021, le compositeur et parolier Stephen Sondheim a su marquer de sa personnalité certaines des plus… Lire la suite >>

Le Dernier Duel : Ridley Scott rejette l’échec sur les millenials et leurs smartphones

Un peu plus d’un mois après la sortie du Dernier Duel, Ridley Scott explique l’insuccès de son drame historique par… Lire la suite >>

Ridley Scott donne des nouvelles des séries Alien et Blade Runner

Au micro de la BBC, Ridley Scott a confirmé la progression du développement des séries adaptées de ses films à… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 LES BODIN'S EN THAILANDE 580 181 1 580 181
2 ALINE 301 206 2 896 417
3 LES ETERNELS 209 800 3 1 455 865
4 ON EST FAIT POUR S'ENTENDRE 158 922 1 158 922
5 AMANTS 136 003 1 136 003
6 MOURIR PEUT ATTENDRE 83 764 7 3 892 174
7 AFFAMES 75 483 1 75 483
8 MARATHON ONE PIECE 1000 LOGS 69 460 1 69 460
9 VENOM : LET THERE BE CARNAGE 63 113 5 1 586 933
10 ILLUSIONS PERDUES 60 444 5 752 693

Source: CBO Box office

Nos Podcasts