Synopsis : Pendant la guerre froide, entre la Pologne stalinienne et le Paris bohème des années 1950, un musicien épris de liberté et une jeune chanteuse passionnée vivent un amour impossible dans une époque impossible.

 

♥♥♥♥♥

 

Cold War de Pawel Pawlikowski - photo

Cold War de Pawel Pawlikowski – photo

Pawel Pawlikowski revient fouler le tapis rouge cinq ans après Ida, Oscar du meilleur film étranger, qui narrait les croyances d’une jeune religieuse. Avec Cold War (Zimna Wojna), le cinéaste polonais conte l’histoire d’amour impossible de deux êtres entre la Pologne communiste d’après-guerre et le Paris bohème des années 1950 et 1960. Le récit, tourné en noir et blanc brillant et au format 1.33, est inspiré des expériences de ses propres parents. La comédienne Joanna Kulig, qui retrouve le réalisateur après La femme du Ve et Ida, offre une performance ardente, mettant ses talents à profit entre chant et danse. Elle incarne Zula, une jeune femme provinciale, à la fois énergique, originale, impulsive et jalouse, qui rejoint une troupe de musique folklorique communiste rassemblée à des fins de propagande. Tomasz Kot se glisse dans la peau de Wiktor, un compositeur talentueux et l’un des directeurs musicaux, qui rêve d’exil et de liberté artistique. Tous deux tombent amoureux mais leur liaison est enflammée. S’ils ne peuvent pas vivre l’un sans l’autre, leur relation se révèle souvent conflictuelle lorsqu’ils parviennent à se retrouver ensemble. En moins de quatre-vingt dix minutes, le récit expose ainsi dans les grandes lignes l’évolution de leur existence face à l’adversité entre trahison, séparation, emprisonnement sans jamais cesser de s’aimer ni baisser les bras. Cold War retrouve l’approche visuelle de Ida et prend progressivement la forme d’un long voyage musical baigné de blues, de jazz et de rock’n’roll, entraînant ces deux amants passionnés dans le tourbillon et les bouleversements de l’Histoire d’Europe du XXe siècle. Une lutte perpétuelle pour leur destin donc, qui se joue de Varsovie à Berlin-Est en passant par la ville lumière et la Yougoslavie. Si cette oeuvre pleine de lyrisme est ponctuée d’humour piquant et acerbe appréciable, le récit souffre cependant de ses ellipses pas toujours très bien élaborées. Pawel Pawlikowski signe un drame romantique beau et intime mais qui se révèle in fine assez conventionnel.

 

 

 

  • COLD WAR (Zimna Wojna)
  • Sortie salles : 31 octobre 2018
  • Réalisation : Pawel Pawlikowski
  • Avec : Joanna Kulig, Tomasz Kot, Jeanne Balibar, Cédric Kahn, Agata Kuesza, Boris Szyc, Adam Woronowicz, Adam Ferency
  • Scénario : Pawel Pawlikowski, Piotr Borkowski
  • Production : Tanya Sghatchian, Ewa Puszczynska
  • Photographie : Lukas Zal
  • Montage : Jaroslaw Kaminski
  • Décors : Katarzyna Sobanska, Marcel Slawinski
  • Distribution : Diaphana
  • Durée : 1h24

 

Commentaires

A la Une

Le réalisateur Thomas Lilti redevient médecin face à la pandémie

Le réalisateur d’Hippocrate a décidé de rejoindre les rangs de ses confrères soignants en pleine crise pandémique de Covid-19.  … Lire la suite >>

Confinement : The Jokers invite petits et grands à jouer avec son cahier d’activités cinéphile

Le distributeur hexagonal de Parasite vous offre de petits jeux ludiques et un concours autour du cinéma, pour divertir petits… Lire la suite >>

Confinement : le décor d’un tournage en pause plonge les passants dans le Paris de l’Occupation

Repérées au début du mois par les habitants du quartier, deux rues de la Butte Montmartre arborent des affiches du… Lire la suite >>

Confinement : Masterclass et cours donnés par de grands noms du septième art en accès libre

Accédez à des centaines de masterclass, de tables rondes, et de cours livrés par des personnalités du cinéma depuis chez… Lire la suite >>

Ryan Gosling en discussion pour jouer un astronaute dans l’adaptation d’un livre d’Andy Weir

Après First Man de Damien Chazelle, Ryan Gosling va certainement devoir retourner dans l’espace pour un blockbuster de la MGM… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 LA BONNE EPOUSE 171 000 1 171 000
2 EN AVANT 94 057 2 609 438
3 DE GAULLE 83 266 2 595 179
4 INVISIBLE MAN 59 311 3 620 402
5 RADIOACTIVE 36 738 1 36 738
6 L'APPEL DE LA FORET 34 114 4 1 179 087
7 10 JOURS SANS MAMAN 26 608 4 1 107 557
8 LE CAS RICHARD JEWELL 25 649 4 773 799
9 SONIC LE FILM 24 216 5 2 062 770
10 DARK WATERS 22 173 3 270 545

Source: CBO Box office

Nos Podcasts