Du nouveau pour The Ballad of Buster Scruggs des frères Coen

Publié par CineChronicle le 31 août 2018
The Ballad of Buster Scruggs

Tim Blake Nelson – The Ballad of Buster Scruggs – Netflix

La série western The Ballad of Buster Scruggs des frères Coen pour Netflix sera donc bien un film de deux heures. Le synopsis et le casting complet de chaque histoire ont été récemment détaillés et confirmés. Et une sortie salles est également prévue aux États-Unis.

 

 

 

Ethan et Joel Coen - Photo Philippe Prost pour CineChronicle

Ethan et Joel Coen – Photo Cannes 2015 Philippe Prost pour CineChronicle

On ne cesse de parler du western The Ballad of Buster Scruggs des frères Coen pour Netflix. Le Festival de Venise a en effet annoncé que la série se transforme en un film de deux heures, constitué de six chapitres. 

 

Selon Variety, c’est l’amour des Coen pour les films d’anthologie qui ont conduit les réalisateurs à entreprendre ce changement, « Plus particulièrement les films réalisés en Italie dans les années 60 et qui réunissent le travail de plusieurs réalisateurs sur un même thème » ont-ils déclaré. Et récemment, le casting complet de chaque épisode a été confirmé.

 

The Ballad of Buster Scruggs mettra en vedette Tim Blake Nelson (Buster Scruggs) et Willie Watson (Le Kid) ; Near Algodones, James Franco (Cowboy) ; Meal Ticket, Liam Neeson (Imprésario), Harry Melling (Artiste) ; All Gold Canyon, Tom Waits (Prospecteur) ; The Gal Who Got Rattled, Bill Heck (Billy Knapp), Zoe Kazan (Alice Longabaugh), Grainger Hines (M. Arthur) ; The Mortal Remains, Brendan Gleeson (Irlandais), Tyne Daly (Dame), Jonjo O’Neill (Anglais), Saul Rubinek (Français), Chelcie Ross (Trappeur).

 

Le BFI London Film Festival a de plus publié un synopsis très détaillé des six chapitres et semble être sous le charme de cette production : « Si vous voulez appréhender l’imagination sans fin des frères Coen, n’allez pas chercher plus loin. L’histoire, idiosyncrasique, indubitablement hilarante et souvent touchante de mélancolie, est une étude cinématographique brillamment réalisée de l’Amérique de l’Ouest. Chaque chapitre délectable présente une histoire différente située dans le vaste territoire américain avec un ton et un style parfaitement calibrés pour chacun des contes. Avec The Ballad of Buster Scruggs, Tim Blake Nelson joue un cow-boy qui chante. Dans Near Algodones, le personnage de James Franco veut braquer une banque pour récupérer ce qui lui est dû, évidemment. Et un peu plus au cas où. Un humour noir et lugubre imprègne Liam Neeson dans Meal Ticket, un conte gothique sur deux acteurs las qui voyage. Tom Waits puise une grande source d’humour dans All Gold Canyon tandis que Zoe Kazan trouve une surprenante promesse d’amour ainsi qu’une dose de cruelle ironie dans un wagon train à travers la prairie dans In the Gal Who Got Rattled. Enfin, le rire fantomatique qui hante The Mortal Remains, car le jugement de Tyne Daly s’abat sur une équipe disparate d’étrangers entreprenant un dernier voyage. Magnifiquement tourné par Bruno Delbonnel et grâce au design complexe de Jess Gonchor (avec un département artistique contribuant à l’époustouflante palette de couleurs des inter-titres qui introduisent chaque séquence), ce film est fait pour les véritables connaisseurs. Une histoire avant de se coucher pour les amoureux du cinéma ».

 

The Ballad of Buster Scruggs est une production Netflix et les frères Coen défendent la plateforme. Selon The Hollywood Reporter, Joel Coen a déclaré lors d’une conférence de presse à la Mostra de Venise « Le fait qu’il y ait plusieurs compagnies qui financent et font des films en dehors des chemins conventionnels est très important ». Il ajoute « Cela garde l’art en vie. Plus il y en a, mieux c’est ».

 

Les Coen trouvaient cependant important que le film sorte en salles, au moins aux États-Unis, et Netflix a accepté. « C’est important pour nous que les personnes qui veulent le voir sur grand écran en soient capables » déclare Ethan Coen. 

 

The Ballad of Buster Scruggs est le premier film tourné en numérique des frères Coen. Il est de plus l’opportunité pour Netflix d’aller jusqu’aux Oscars. Aucune sortie en salles n’a encore été annoncée en France.

 

Camélia Benamrane-Benlembarek

Commentaires

A la Une

Wise Guys : Robert De Niro dans le prochain film de gangsters de Barry Levinson

L’acteur de 79 ans retrouve le scénariste des Affranchis et s’associe au réalisateur de Rain Man, Barry Levinson, pour un… Lire la suite >>

Le Magicien d’Oz : Kenya Barris à la réalisation du remake

Le créateur de la série Black-ish, Kenya Barris, prend les rênes du remake du Magicien d’Oz pour le studio Warner… Lire la suite >>

Modigliani : Johnny Depp à la réalisation d’un biopic sur le célèbre peintre coproduit par Al Pacino

Pour son second long-métrage, l’acteur américain s’attaque au sculpteur italien Amedeo Modigliani, avec Al Pacino en tant que coproducteur.  … Lire la suite >>

L’actrice et chanteuse Olivia Newton-John est décédée à l’âge de 73 ans

La célèbre interprète de Sandy Olsson dans la comédie musicale Grease a poussé son dernier souffle des suites d’un long… Lire la suite >>

L’Exorciste : Le producteur Jason Blum donne des nouvelles du remake

À l’occasion du Festival international du film de Locarno où il devrait recevoir le prix du Meilleur producteur indépendant, Jason… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 ONE PIECE FILM RED 575 182 1 575 182
2 BULLET TRAIN 313 237 2 804 304
3 NOPE 224 705 1 224 705
4 LES MINIONS 2 : IL ETAIT UNE FOIS GRU 213 497 6 3 358 761
5 THOR : LOVE AND THUNDER 197 826 5 2 577 053
6 KRYPTO ET LES SUPER-ANIMAUX 191 457 3 747 548
7 TOP GUN : MAVERICK 180 658 12 6 057 934
8 LA TRES TRES GRANDE CLASSE 157 884 1 157 884
9 DUCOBU PRESIDENT ! 97 550 5 967 713
10 MENTEUR 82 714 5 777 133

Source: CBO Box office

Nos Podcasts