Résumé : Dans ce volume, une douzaine de spécialistes de la télésérialité, venus de divers pays, ont réfléchi aux origines et aux enjeux des adaptations télévisuelles – de blockbusters, de films d’auteur, de romans, d’autobiographies – à travers la problématique de l’hybridation, du recyclage et des croisements sémiotiques. Ils se sont aussi penchés sur les effets – pervers? – créés par ces adaptations, ainsi que sur leur réception et ce, dans l’histoire entière des séries TV, quelle que soit l’aire géographique considérée et quelle que soit la nature des adaptations en question, même la plus étonnante. Toute perspective a été la bienvenue – étude de « texte » télévisuel, réflexion plastique, linguistique, culturaliste, voire philosophique – pourvu qu’elle portât sur ce processus médiatique de l’adaptation qui, au cœur de notre postmodernité, correspond aussi à un merchandising de plus en plus agressif.

♥♥♥♥

 

Series televisees - Hybridation recyclage croisements semiotiques

Séries télévisées – Hybridation, recyclage, croisements sémiotiques

L’édition des actes de la Journée d’Études que consacra l’Université de Reims aux séries télévisées (le 27 et 28 avril 2017) s’inscrit d’abord dans une recherche de légitimité initié depuis plusieurs années déjà au sein des publications universitaires. En se focalisant sur la question de l’intermédialité, c’est-à-dire des croisements diégétiques et extra-diégétiques entre les formes et fictions du petit écran et celles d’autres médias (cinéma, littérature, jeu vidéo…), l’ouvrage collectif placé sous la direction de Sébastien Hubier et Emmanuel Le Vagueresse, enseignants à l’Université de Reims-Champagne-Ardenne, déploie différentes approches qui prouvent la viabilité scientifique de son objet d’étude. Hannibal, Spartacus, Twin Peaks, Fargo, Les Soprano, Westworld, ou encore Monkey King se voient ainsi étudiés à travers le prisme d’une pluridisciplinarité souvent féconde. Les auteurs s’emploient à décrire les spécificités narratives et formelles de ces différentes productions sérielles selon une perspective commune propre à l’analyse comparative. L’ensemble des contributions atteignent leur objectif, revenant avec précision sur les modèles et les prolongements des exemples envisagés. Du particulier (une séquence ou un épisode) au général (un genre ou des saisons entières), les argumentaires offrent un panorama assez large, quoique majoritairement dominé par les productions nord-américaines, de la situation des séries télévisées contemporaines. Si ce déterminisme national a le mérite de s’intéresser à des œuvres populaires (et donc bien connues du public, que celui-ci soit cinéphile ou non), il reste tout de même dommage que le corpus sélectionné n’ait pas été plus diversifié (à l’exception notable des séries espagnoles Lorca, muerte de un poeta et La forja de un rebelde, ainsi que de la production Pedro e Inês analysée dans un article en portugais qui ne bénéficie malheureusement d’aucune traduction). À ce premier manque s’ajoute l’absence de toute bibliographie qui, dans le domaine des études universitaires, est assez surprenant. Reste que ce volume, qui rappelons-le fait suite à deux précédentes publications (Séries télé : Saison un, et Gender et séries télévisées, respectivement publiées en 2014 et 2016), permet d’appréhender sous un angle original des œuvres dont on a pas fini de noter l’importance dans le champ des études cinématographiques.

 

 

 

  • SÉRIES TÉLÉVISÉES. HYBRIDATION, RECYCLAGE, CROISEMENTS SÉMIOTIQUES
  • Auteurs : Sébastien Hubier et Emmanuel Le Vagueresse (sous la direction de)
  • Éditions : Presses universitaires de Reims
  • Date de parution : 10 juillet 2018
  • Format : 260 pages
  • Tarif : 20 €

Commentaires

A la Une

Jean-Jacques Beineix, la Lune ne brille plus

Jean-Jacques Beineix nous a quittés des suites d’une leucémie ce 13 janvier 2022 à l’âge de 75 ans. L’originalité de… Lire la suite >>

La maison des Griffes de la nuit vendue pour près de 3 millions de dollars

Cette semaine, le domicile de Nancy Thompson dans le film culte de Wes Craven a été acheté pour 2,98 millions… Lire la suite >>

DogMan : Caleb Landry Jones dans le prochain Luc Besson

Après trois ans d’absence, Luc Besson donne de ses nouvelles avec l’annonce de Caleb Landry Jones à la tête de… Lire la suite >>

Jon Watts à la production d’un nouveau Destination Finale pour HBO Max

Le réalisateur de Spider-Man : No Way Home a rejoint l’équipe créative en charge de relancer la franchise d’horreur de… Lire la suite >>

Ethan Hawke et Martin Scorsese à la tête d’un documentaire sur le couple Joanne Woodward et Paul Newman

The Last Movie Stars, le documentaire de CNN+ et HBO Max, mettra en scène l’histoire d’amour des célèbres acteurs hollywoodiens… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 SPIDER-MAN : NO WAY HOME 516 117 4 6 134 069
2 EN ATTENDANT BOJANGLES 228 476 1 228 476
3 TOUS EN SCENE 2 214 864 3 2 002 446
4 THE KING'S MAN : PREMIERE MISSION 202 028 2 538 821
5 MATRIX RESURRECTIONS 120 768 3 857 236
6 355 120 131 1 120 131
7 LICORICE PIZZA 116 871 1 116 871
8 LES TUCHE 4 105 358 5 2 302 974
9 ENCANTO, LA FANTASTIQUE FAMILLE MADRIGAL 94 075 7 2 530 579
10 LA PANTHERE DES NEIGES 79 697 4 382 005

Source: CBO Box office

Nos Podcasts