Livre / Le cinéma ou le dernier des arts : critique

Publié par Jacques Demange le 31 août 2018

Résumé : Essai sur la reconnaissance progressive du cinéma au rang des arts, mise en parallèle avec l’évolution de ses relations avec la technique, l’industrie du divertissement, les avant-garde artistiques, ou les utopies.

♥♥♥♥♥

 

Le cinema ou le dernier des arts

Le cinéma ou le dernier des arts

Le cinéma, art ou industrie, art et industrie. Cette problématique qui fut essentielle pour les premiers théoriciens des images en mouvement, (re)devient sous la plume de Luc Vancheri, professeur en études cinématographiques à l’université Lyon 2 et cofondateur de la revue Écrans, un enjeu aux ramifications multiples. À la manière d’un panorama réflexif, l’ouvrage se propose de développer différents axes de recherche à partir de la lecture minutieuse de sources internationales (et qui trouvent toutes une traduction française sous la forme de notes en bas de page) dont le nombre important est encore rehaussé par la présence d’une bibliographie particulièrement fournie. L’approche pluridisciplinaire de l’auteur permet une exploration approfondie des rapports entre cinéma, théâtre, peinture, mais aussi anthropologie, sociologie, économie, histoire et philosophie. Aux côtés des théoriciens (Béla Balazs, Léon Moussinac, Ricciotto Canudo…), réalisateurs (Eisenstein, Epstein),  dramaturges (Brecht), metteurs en scène de théâtre (Meyerhold), acteurs (Chaplin), ou plasticiens (Duchamp) voient leurs réflexions manuscrites et artistiques examinées à la loupe. À partir de ces différents postulats, Vancheri propose dans une ultime partie de redéfinir la question historique du cinéma, réévaluant la traditionnelle perspective chronologique à la lumière de différents retours auprès de réflexions contemporaines (André Gaudreault, Jacques Rancière) et d’œuvres pionnières (les vues des frères Lumière). L’exigence de cet écrit s’accompagne d’une clarté qui assure la viabilité théorique d’un système à l’intérieur duquel le cinéma se reconstruit sans cesse par la rencontre avec différentes pratiques artistiques et de notions plus générales (le machinique, l’esthétique, la spiritualité). Le cinéma ou le dernier des arts prouve en définitive que l’interprétation de la célèbre formule de Malraux (« Par ailleurs, le cinéma est une industrie ») ne doit pas s’arrêter à sa seule valeur conclusive.

 

 

 

  • LE CINÉMA OU LE DERNIERS DES ARTS
  • Auteur : Luc Vancheri
  • Éditions : Presses universitaires de Rennes
  • Collection : Le Spectaculaire 
  • Date de parution : 23 août 2018
  • Format : 318 pages
  • Tarif : 29 €

Commentaires

A la Une

L’appel des 50 : les éditeurs vidéo français poussent un cri de détresse pour sauver le secteur

Cinquante éditeurs vidéo français s’unissent et appellent à sauver le secteur. Le marché de la copie physique (DVD, Blu-ray, Ultra… Lire la suite >>

Mort de George Floyd : le discours poignant de l’acteur John Boyega

L’interprète de Finn, héros de la saga Star Wars, s’est fait le porte-voix de l’indignation face à l’impunité des meurtres… Lire la suite >>

Ari Aster travaille sur une comédie cauchemardesque de 4 heures

Le réalisateur d’Hérédité et de Midsommar n’en a pas fini de traumatiser des rétines et se lance dans un nouveau… Lire la suite >>

Lovecraft Country : second trailer pour la série coproduite par J.J Abrams et Jordan Peele

La série de huit épisodes de Lovecraft Country, qui donne vie aux créatures lovecraftiennes dans l’Amérique ségrégationniste des années 1950,… Lire la suite >>

Léa Seydoux dans Le bal des folles d’Arnaud des Pallières

Prochainement à l’affiche des très attendus The French Dispatch et Mourir peut attendre, Léa Seydoux décroche le rôle principal du… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 LA BONNE EPOUSE 171 000 1 171 000
2 EN AVANT 94 057 2 609 438
3 DE GAULLE 83 266 2 595 179
4 INVISIBLE MAN 59 311 3 620 402
5 RADIOACTIVE 36 738 1 36 738
6 L'APPEL DE LA FORET 34 114 4 1 179 087
7 10 JOURS SANS MAMAN 26 608 4 1 107 557
8 LE CAS RICHARD JEWELL 25 649 4 773 799
9 SONIC LE FILM 24 216 5 2 062 770
10 DARK WATERS 22 173 3 270 545

Source: CBO Box office

Nos Podcasts