Livre / Le cinéma ou le dernier des arts : critique

Publié par Jacques Demange le 31 août 2018

Résumé : Essai sur la reconnaissance progressive du cinéma au rang des arts, mise en parallèle avec l’évolution de ses relations avec la technique, l’industrie du divertissement, les avant-garde artistiques, ou les utopies.

♥♥♥♥♥

 

Le cinema ou le dernier des arts

Le cinéma ou le dernier des arts

Le cinéma, art ou industrie, art et industrie. Cette problématique qui fut essentielle pour les premiers théoriciens des images en mouvement, (re)devient sous la plume de Luc Vancheri, professeur en études cinématographiques à l’université Lyon 2 et cofondateur de la revue Écrans, un enjeu aux ramifications multiples. À la manière d’un panorama réflexif, l’ouvrage se propose de développer différents axes de recherche à partir de la lecture minutieuse de sources internationales (et qui trouvent toutes une traduction française sous la forme de notes en bas de page) dont le nombre important est encore rehaussé par la présence d’une bibliographie particulièrement fournie. L’approche pluridisciplinaire de l’auteur permet une exploration approfondie des rapports entre cinéma, théâtre, peinture, mais aussi anthropologie, sociologie, économie, histoire et philosophie. Aux côtés des théoriciens (Béla Balazs, Léon Moussinac, Ricciotto Canudo…), réalisateurs (Eisenstein, Epstein),  dramaturges (Brecht), metteurs en scène de théâtre (Meyerhold), acteurs (Chaplin), ou plasticiens (Duchamp) voient leurs réflexions manuscrites et artistiques examinées à la loupe. À partir de ces différents postulats, Vancheri propose dans une ultime partie de redéfinir la question historique du cinéma, réévaluant la traditionnelle perspective chronologique à la lumière de différents retours auprès de réflexions contemporaines (André Gaudreault, Jacques Rancière) et d’œuvres pionnières (les vues des frères Lumière). L’exigence de cet écrit s’accompagne d’une clarté qui assure la viabilité théorique d’un système à l’intérieur duquel le cinéma se reconstruit sans cesse par la rencontre avec différentes pratiques artistiques et de notions plus générales (le machinique, l’esthétique, la spiritualité). Le cinéma ou le dernier des arts prouve en définitive que l’interprétation de la célèbre formule de Malraux (« Par ailleurs, le cinéma est une industrie ») ne doit pas s’arrêter à sa seule valeur conclusive.

 

 

 

  • LE CINÉMA OU LE DERNIERS DES ARTS
  • Auteur : Luc Vancheri
  • Éditions : Presses universitaires de Rennes
  • Collection : Le Spectaculaire 
  • Date de parution : 23 août 2018
  • Format : 318 pages
  • Tarif : 29 €

Commentaires

A la Une

Les nommés aux Oscars 2019

Les nominations aux Oscars 2019 ont été dévoilées ce mardi 22 janvier à Los Angeles. Roma, A Star Is Born… Lire la suite >>

Trailer de High Flying Bird réalisé par Steven Soderbergh pour Netflix

La bande annonce de High Flying Bird, nouveau film Netflix signé Steven Soderbergh, primé aux Oscars pour Traffic, plonge le… Lire la suite >>

Anne Hathaway dans The Witches de Robert Zemeckis

Anne Hathaway jouera dans The Witches, seconde adaptation du roman pour enfants publié par Roald Dahl en 1983, sous la… Lire la suite >>

Un teaser pour Ghostbusters 3 réalisé par Jason Reitman 

Trente cinq ans après son père, le réalisateur In the Air et Juno revisite la chasse aux fantômes. Les premières… Lire la suite >>

Sofia Coppola et Bill Murray réunis pour On the Rocks

La réalisatrice Sofia Coppola et l’acteur Bill Murray vont se retrouver, seize ans après le succès de Lost in Translation,… Lire la suite >>

Écoutez nos Podcasts

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 CREED II 832 553 1 832 553
2 LES INVISIBLES 384 239 1 384 239
3 AQUAMAN 268 091 4 2 906 326
4 EDMOND 247 500 1 247 500
5 MIA ET LE LION BLANC 150 392 3 1 114 846
6 ASTERIX - LE SECRET DE LA POTION MAGIQUE 143 796 6 3 612 760
7 BOHEMIAN RHAPSODY 134 063 11 4 059 510
8 LE RETOUR DE MARY POPPINS 111 803 4 1 423 581
9 BUMBLEBEE 111 016 3 1 021 962
10 UNE AFFAIRE DE FAMILLE 88 386 5 663 468

Source: CBO Box office