Résumé : Passionné de littérature et de cinéma, le jeune Jean Epstein écrit un essai qu’il soumet à Blaise Cendrars, alors directeur de collection aux éditions de la Sirène. Cendrars le fait paraître en 1920 sous le titre La Poésie d’aujourd’hui, un nouvel état d’intelligence, avec une postface de sa main. Cinéaste, romancier, philosophe, Epstein fut aussi un critique d’art et théoricien de toute première importance, à travers des textes consacrés aussi bien à Abel Gance qu’à Arthur Rimbaud ou Fernand Léger, à la « fatigue intellectuelle facteur de civilisation » qu’à « la connaissance par amour ». Ce volume 1 de l’édition intégrale des écrits de Jean Epstein propose entre autres ce premier texte, La Poésie d’aujourd’hui, reproduit en fac similé de l’édition originale. Il contient aussi les texte suivants : Le Mage d’Ecbatane. Caritas Vitae (la charité de vivre). Esculape. [Sans titre]. Critique de l’amour. Le Bel Agonisant. La Poésie d’aujourd’hui, un nouvel état d’intelligence. Le Phénomène littéraire. La Lyrosophie. [Sans titre]. Leçons de choses. Jean Giraudoux et ses personnages de roman. Nous, Kabbalistes. Jacob Cow de Jean Paulhan. Freud ou le Nick-Cartérianisme en psychologie. Carl Sternheim, Paul Neuhuys, Elie Ehrenbourg. [Note sur des détracteurs]. Quelques mots sur la poésie d’Ivan Goll. Rimbaud. Variable : Âme. Amour indigent (à propos des Don Juanes). Cœur de René. Fernand Léger

♥♥♥♥♥

 

Jean Epstein - livre

Jean Epstein – livre

Derrière l’apparence minimaliste de sa couverture cartonnée et évidée de blanc, ce premier tome des Écrits complets de Jean Epstein dissimule un fond hétéroclite et proprement étonnant. Le réalisateur avait depuis longtemps vu ses textes théoriques et critiques consignés à l’intérieur de recueils et d’anthologies plus ou moins fournis (au devant desquels les deux volumes de ses Écrits sur le cinéma publiés chez Seghers en 1974 et 1975). Le présent ouvrage s’en distingue à travers la publication d’un ensemble circonscrit par année et qui fait la part belle à l’inconnu et l’inédit. Certes le cinéma occupe toujours une place transversale, particulièrement sensible à travers les premiers articles publiés par Epstein dans la revue L’Esprit nouveau (ici synthétisés par le biais d’un bout-à-bout qui permet de souligner la cohérence de sa pensée). Mais au-delà des images en mouvement, c’est le motif du mot qui raccorde la totalité des textes. Le mot de fiction que l’on retrouve sous la plume d’un Epstein romancier ; le mot poétique qui transparaît à travers sa conceptualisation du lyrisme et ses rapports (de lettres et d’esprit) avec Blaise Cendrars, Guillaume Apollinaire, Rimbaud, ou Chateaubriand ; le mot philosophique, enfin, qui aménage un espace de réflexion fertile auprès des basculements sociologiques et plus largement civilisationnels que connut le monde occidental de l’après-guerre. Le réalisateur de La Glace à trois faces et de La Chute de la maison Usher réfléchit les conditions d’apparition d’une nouvelle sensibilité qu’il saura cinématographiquement faire sienne et que l’on trouve déjà dans ses premières recherches romanesques et feuilletonnesques. Épris du temps présent, mobile et fugace, Epstein jette un regard lucide et plein de vie sur l’effacement des vestiges, emportés par le rythme trépidant du monde moderne. Pourvu d’annexes instructifs (repères biographiques, notices sur les lieux de première publication), préfacé par la regrettée réalisatrice libanaise Jocelyne Saab, introduit par Sarah Keller, à qui l’on doit les traductions des textes d’Epstein en langue anglaise, et chapeauté par Nicole Brenez, professeure de cinéma et théoricienne reconnue, Joël Daire, directeur délégué du patrimoine à la Cinémathèque française et Cyril Neyrat, co-rédacteur en chef de la revue Vertigo, ce premier volume assure la réussite d’une entreprise appelée à s’accomplir sur la durée : découvrir les faces cachées d’un des meilleurs conteur et investigateur d’un art définitivement total.

 

 

 

  • JEAN EPSTEIN – ÉCRITS COMPLETS (1917-1923) – Volume I
  • Auteurs : Nicole Brenez, Joël Daire, et Cyril Neyrat (sous la direction de)
  • Éditions : Les Éditions de l’Œil
  • Date de parution : Janvier 2019
  • Format : 512 pages
  • Tarif : 40 €

Commentaires

A la Une

Sept de Chicago : une première bande-annonce pour le film d’Aaron Sorkin

Voici enfin les premières images du nouveau long métrage du scénariste-réalisateur Aaron Sorkin, avec Sacha Baron Cohen, Joseph Gordon-Levitt et… Lire la suite >>

Les Olympiades : Le nouveau film de Jacques Audiard coécrit par Céline Sciamma et Léa Mysius

Le réalisateur français s’est entouré de deux talentueuses cinéastes pour écrire le scénario de son prochain film dont le tournage… Lire la suite >>

Maestro : Carey Mulligan rejoint Bradley Cooper pour son prochain film sur Leonard Bernstein

Attendu sur Netflix, le deuxième long métrage de Bradley Cooper sur Leonard Bernstein ajoute à son casting la douce Carey… Lire la suite >>

Le grand Michael Lonsdale est mort à 89 ans

Acteur aussi prolifique que talentueux, Michael Lonsdale nous a quittés ce lundi 21 septembre 2020. Retour sur une carrière et… Lire la suite >>

James Bond : Tom Hardy pour remplacer Daniel Craig ?

C’est la rumeur qui a affolé les internautes sur la toile ce samedi 19 septembre. L’acteur britannique pourrait être en… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 TENET 210 615 4 1 825 086
2 ANTOINETTE DANS LES CEVENNES 173 550 1 173 550
3 LA DARONNE 92 952 2 223 512
4 LES CHOSES QU'ON DIT, LES CHOSES QU'ON FAIT 77 092 1 77 092
5 LE BONHEUR DES UNS... 70 841 2 165 952
6 ANTEBELLUM 62 552 2 147 765
7 J'IRAI MOURIR DANS LES CARPATES 50 838 1 50 838
8 EFFACER L'HISTORIQUE 43 660 4 481 640
9 PETIT PAYS 43 394 4 263 535
10 LES NOUVEAUX MUTANTS 35 215 4 315 027

Source: CBO Box office

Nos Podcasts