Résumé : Passionné de littérature et de cinéma, le jeune Jean Epstein écrit un essai qu’il soumet à Blaise Cendrars, alors directeur de collection aux éditions de la Sirène. Cendrars le fait paraître en 1920 sous le titre La Poésie d’aujourd’hui, un nouvel état d’intelligence, avec une postface de sa main. Cinéaste, romancier, philosophe, Epstein fut aussi un critique d’art et théoricien de toute première importance, à travers des textes consacrés aussi bien à Abel Gance qu’à Arthur Rimbaud ou Fernand Léger, à la « fatigue intellectuelle facteur de civilisation » qu’à « la connaissance par amour ». Ce volume 1 de l’édition intégrale des écrits de Jean Epstein propose entre autres ce premier texte, La Poésie d’aujourd’hui, reproduit en fac similé de l’édition originale. Il contient aussi les texte suivants : Le Mage d’Ecbatane. Caritas Vitae (la charité de vivre). Esculape. [Sans titre]. Critique de l’amour. Le Bel Agonisant. La Poésie d’aujourd’hui, un nouvel état d’intelligence. Le Phénomène littéraire. La Lyrosophie. [Sans titre]. Leçons de choses. Jean Giraudoux et ses personnages de roman. Nous, Kabbalistes. Jacob Cow de Jean Paulhan. Freud ou le Nick-Cartérianisme en psychologie. Carl Sternheim, Paul Neuhuys, Elie Ehrenbourg. [Note sur des détracteurs]. Quelques mots sur la poésie d’Ivan Goll. Rimbaud. Variable : Âme. Amour indigent (à propos des Don Juanes). Cœur de René. Fernand Léger

♥♥♥♥♥

 

Jean Epstein - livre

Jean Epstein – livre

Derrière l’apparence minimaliste de sa couverture cartonnée et évidée de blanc, ce premier tome des Écrits complets de Jean Epstein dissimule un fond hétéroclite et proprement étonnant. Le réalisateur avait depuis longtemps vu ses textes théoriques et critiques consignés à l’intérieur de recueils et d’anthologies plus ou moins fournis (au devant desquels les deux volumes de ses Écrits sur le cinéma publiés chez Seghers en 1974 et 1975). Le présent ouvrage s’en distingue à travers la publication d’un ensemble circonscrit par année et qui fait la part belle à l’inconnu et l’inédit. Certes le cinéma occupe toujours une place transversale, particulièrement sensible à travers les premiers articles publiés par Epstein dans la revue L’Esprit nouveau (ici synthétisés par le biais d’un bout-à-bout qui permet de souligner la cohérence de sa pensée). Mais au-delà des images en mouvement, c’est le motif du mot qui raccorde la totalité des textes. Le mot de fiction que l’on retrouve sous la plume d’un Epstein romancier ; le mot poétique qui transparaît à travers sa conceptualisation du lyrisme et ses rapports (de lettres et d’esprit) avec Blaise Cendrars, Guillaume Apollinaire, Rimbaud, ou Chateaubriand ; le mot philosophique, enfin, qui aménage un espace de réflexion fertile auprès des basculements sociologiques et plus largement civilisationnels que connut le monde occidental de l’après-guerre. Le réalisateur de La Glace à trois faces et de La Chute de la maison Usher réfléchit les conditions d’apparition d’une nouvelle sensibilité qu’il saura cinématographiquement faire sienne et que l’on trouve déjà dans ses premières recherches romanesques et feuilletonnesques. Épris du temps présent, mobile et fugace, Epstein jette un regard lucide et plein de vie sur l’effacement des vestiges, emportés par le rythme trépidant du monde moderne. Pourvu d’annexes instructifs (repères biographiques, notices sur les lieux de première publication), préfacé par la regrettée réalisatrice libanaise Jocelyne Saab, introduit par Sarah Keller, à qui l’on doit les traductions des textes d’Epstein en langue anglaise, et chapeauté par Nicole Brenez, professeure de cinéma et théoricienne reconnue, Joël Daire, directeur délégué du patrimoine à la Cinémathèque française et Cyril Neyrat, co-rédacteur en chef de la revue Vertigo, ce premier volume assure la réussite d’une entreprise appelée à s’accomplir sur la durée : découvrir les faces cachées d’un des meilleurs conteur et investigateur d’un art définitivement total.

 

 

 

  • JEAN EPSTEIN – ÉCRITS COMPLETS (1917-1923) – Volume I
  • Auteurs : Nicole Brenez, Joël Daire, et Cyril Neyrat (sous la direction de)
  • Éditions : Les Éditions de l’Œil
  • Date de parution : Janvier 2019
  • Format : 512 pages
  • Tarif : 40 €

Commentaires

A la Une

The Bikeriders : Michael Shannon retrouve le réalisateur Jeff Nichols

Pour son sixième long-métrage, le cinéaste Jeff Nichols fait à nouveau appel à son acteur fétiche Michael Shannon, et collabore… Lire la suite >>

Wednesday : Première bande-annonce de la série de Tim Burton

Après trois ans d’absence, le réalisateur américain a dévoilé les images de sa première série télévisée pour le géant du… Lire la suite >>

Wise Guys : Robert De Niro dans le prochain film de gangsters de Barry Levinson

L’acteur de 79 ans retrouve le scénariste des Affranchis et s’associe au réalisateur de Rain Man, Barry Levinson, pour un… Lire la suite >>

Le Magicien d’Oz : Kenya Barris à la réalisation du remake

Le créateur de la série Black-ish, Kenya Barris, prend les rênes du remake du Magicien d’Oz pour le studio Warner… Lire la suite >>

Modigliani : Johnny Depp à la réalisation d’un biopic sur le célèbre peintre coproduit par Al Pacino

Pour son second long-métrage, l’acteur américain s’attaque au sculpteur italien Amedeo Modigliani, avec Al Pacino en tant que coproducteur.  … Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 ONE PIECE FILM RED 575 182 1 575 182
2 BULLET TRAIN 313 237 2 804 304
3 NOPE 224 705 1 224 705
4 LES MINIONS 2 : IL ETAIT UNE FOIS GRU 213 497 6 3 358 761
5 THOR : LOVE AND THUNDER 197 826 5 2 577 053
6 KRYPTO ET LES SUPER-ANIMAUX 191 457 3 747 548
7 TOP GUN : MAVERICK 180 658 12 6 057 934
8 LA TRES TRES GRANDE CLASSE 157 884 1 157 884
9 DUCOBU PRESIDENT ! 97 550 5 967 713
10 MENTEUR 82 714 5 777 133

Source: CBO Box office

Nos Podcasts