Livre / Martin Scorsese, l’infiltré. Une biographie : critique

Publié par Jacques Demange le 17 février 2019

Résumé : 50 ans de carrière, 25 longs métrages et 10 documentaires, vingt Oscars et une Palme d’or, Martin Scorsese est l’un des cinéastes-phares de l’histoire du cinéma moderne. Lui qui un jour confia  » je suis les films que je fais  » n’a eu de cesse de se raconter tout au long de son oeuvre, riche et multiforme, au travers de chefs-d’oeuvre comme Mean Streets, Taxi Driver, Raging Bull, Les Affranchis, Casino, Les Infiltrés ou encore Le Loup de Wall Street. De nombreux ouvrages ont été publiés sur son travail, essentiellement des essais et quelques livres d’entre-tiens, mais à ce jour aucune biographie n’est parue sur le cinéaste. D’où l’intérêt de ce livre qui nous plonge au coeur de la vie de Scorsese, une vie palpitante faite de hauts et de bas, d’excès en tous genres, de rencontres heureuses et d’amours malheureux. Une vie à cent à l’heure, celle d’un gamin de Little Italy à la santé fragile mais des rêves hollywoodiens plein les yeux, nourri de culture religieuse et de rock, qui n’aura eu de cesse d’exorciser dans son oeuvre ses névroses liées à ses origines modestes de petit-fils d’immigrés. Au-delà, à travers la vie de Scorsese, c’est soixante-quinze ans d’histoire du cinéma américain qui défilent sous nos yeux, de la fin du studio system à l’avènement du cinéma numérique et de Netflix, en passant par les tonitruantes années  » sexe, drogue et rock’n’roll  » du Nouvel Hollywood.

♥♥♥♥♥

 

Martin Scorsese Linfiltre - livre

Martin Scorsese, L’infiltré – livre

À propos de Martin Scorsese, il y avait déjà eu les ouvrages rétrospectifs, les biofilmographies, les livres d’entretiens,, les études de cas (Taxi Driver de Bernard Benoliel paru en 2017 chez Yellow Now) et quelques formidables ouvrages monographiques (le Martin Scorsese de Michel Cieutat chez Stock ou le Martin Scorsese, un rêve italo-américain de Jean-Philippe Domecq chez Hatier, tous deux parus en 1986), mais la biographie, au sens le plus traditionnel du terme, manquait encore à l’appel.  Cette absence est aujourd’hui palliée grâce à Régis Dubois, réalisateur de documentaire, docteur en cinéma, enseignant et auteur prolifique, qui propose donc un ouvrage inédit dans sa forme (tout du moins en langue française) et tout au fait complet du point de vue de son contenu. Des années d’enfance aux récentes incursions dans l’univers des séries télévisées en passant par les chefs-d’œuvre acclamés, l’auteur adopte une approche qui rappelle le meilleur des études anglo-saxonnes du genre. L’objectivité historique qui préside à la conduite de l’écriture se voit en effet enrichie d’une perspective critique que l’on retrouve à travers la présence d’analyses de mise en scène et de réflexions sur l’évolution stylistique, thématique et iconographique de l’œuvre scorsesienne (mais aussi de quelques uns de ses plus proches collaborateurs de création à l’image de Robert De Niro qui se voit consacrer quelques passages assez développés).  Fort heureusement l’esprit romanesque que l’on retrouve chez certains spécialistes de la biographie cinématographique (Peter Biskind, notamment) se voit réduit à une portion congrue, permettant d’éviter l’écart d’interprétations douteuses obligeant le lecteur quelque peu consciencieux à distinguer l’anecdote avérée de la seule création imaginaire de l’auteur. Très rigoureusement, Dubois a pris soin de mentionner chacune de ses références, et d’identifier l’ensemble de ses (nombreuses) sources. Les retours sur les tourments personnels de Scorsese (entre prise abusive de drogues et angoisses artistiques) se voient ainsi toujours rattachés à la valeur d’une filmographie marquée par la recherche de l’adversité et du paroxysme (d’où le conflit interne entre somptuosité visuelle et matérialité de la chair qui anime presque tous ses films). Point de vue compléments, le court feuillet de photographies inséré au milieu de l’ouvrage s’accompagne d’annexes assez intéressantes. Dubois a en effet eu la bonne idée de reproduire (et de commenter) les différentes listes de films concoctées par Scorsese à la demande de revues spécialisées (ses « plaisirs coupables », les « 39 films conseillés à un apprenti cinéaste », les « dix meilleurs films de tous les temps »…). Ce Martin Scorsese, l’infiltré s’affirme donc comme une bonne découverte, à la fois accessible pour le grand public et suffisamment complet pour satisfaire la curiosité du cinéphile.

 

 

 

  • MARTIN SCORSESE, L’INFILTRÉ. UNE BIOGRAPHIE
  • Auteur : Régis Dubois
  • Édition : Nouveau Monde
  • Collection : Biographie
  • Date de parution : 21 février 2019
  • Format : 300 pages
  • Tarif : 18,90 €

Commentaires

A la Une

Beetlejuice Beetlejuice : la nouvelle bande annonce sort de terre

La suite des aventures de Beetlejuice, le personnage emblématique de Tim Burton, se dévoile dans une bande-annonce déjantée.    … Lire la suite >>

Bugonia : Yorgos Lanthimos, Emma Stone et Jesse Plemons de nouveau réunis

Le trio, actuellement en France pour la promotion de Kinds of Kindness, en compétition au 77e du festival de Cannes,… Lire la suite >>

The Ploughmen : Ed Harris va réaliser un film noir avec Owen Teague, Nick Nolte et Bill Murray

L’acteur et réalisateur adaptera le roman de Kim Zupan, avec Owen Teague, Nick Nolte et Bill Murray devant la caméra,… Lire la suite >>

Les Linceuls : Premier teaser pour le nouveau cauchemar de David Cronenberg

Présenté en compétition au festival de Cannes, le film met en scène Vincent Cassel et Diane Kruger dans un étrange… Lire la suite >>

Kathryn Bigelow s’associe à Netflix pour son prochain long-métrage

Les équipes de Netflix ont confirmé cette semaine lors de leur présentation aux annonceurs que la réalisatrice Kathryn Bigelow travaillait… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 UN P'TIT TRUC EN PLUS 1 310 277 3 3 433 739
2 LA PLANETE DES SINGES : LE NOUVEAU ROYAUME 633 463 2 1 566 193
3 BLUE & COMPAGNIE 284 442 2 737 655
4 LE DEUXIEME ACTE 242 657 1 242 657
5 BACK TO BLACK 115 316 4 960 934
6 THE FALL GUY 98 633 3 544 960
7 FRERES 81 369 4 584 559
8 LES INTRUS 80 889 1 80 889
9 LE TABLEAU VOLE 65 547 3 270 286
10 N'AVOUE JAMAIS 48 191 4 513 920

Source: CBO Box office

Nos Podcasts