Un ange de Koen Mortier : critique

Publié par CineChronicle le 11 février 2019

Synopsis : Thierry est un cycliste célèbre. Pendant ses vacances au Sénégal, il rencontre une prostituée dont il tombe amoureux. Lorsqu’il meurt soudainement, elle est soupçonnée de l’avoir tué.

♥♥♥♥

 

Un Ange - affiche

Un Ange – affiche

Koen Mortier, réalisateur belge de Soudain le 22 mai et Ex Drummer, revient au cinéma après un silence de huit ans en filmant avec délicatesse une rencontre amoureuse tragique. Basé sur le roman de Dimitri Verhulst, Un ange, surnom du héros Thierry, habité par Vincent Rottiers, est un face à face entre deux êtres cabossés pendant une nuit moite au Sénégal. Thierry est un cycliste belge célèbre au corps abîmé par les accidents et la prise régulière de drogue. Son corps est son outil de travail. Il part en vacances avec son frère au Sénégal pour se reposer de la pression physique et médiatique. Fae, interprétée par la magnifique et juste Fatou N’Diaye, est une jeune femme qui vend son corps mais refuse sa condition de prostituée. Elle préfère se considérer comme une gazelle. Son corps est son arme pour s’en sortir et elle en prend soin du mieux qu’elle peut. Elle est digne dans l’adversité. Leur rencontre fait naître un fol espoir et la possibilité d’un avenir retrouvé. On comprend malheureusement rapidement que leur rencontre est une sorte de fuite en avant à laquelle le spectateur assiste, impuissant, comme si le destin était déjà en marche, implacable. Nos deux héros dégagent une belle intensité, une envie de vivre malgré des failles évidentes. On les sent constamment sur le fil, équilibristes de l’instant.

 

Un Ange - Vincent Rottiers

Un Ange – Vincent Rottiers

 

Koen Mortier capte avec succès les expressions de ses acteurs, dont le regard bleu acier parfois halluciné de Vincent Rottiers. L’empathie nous gagne. On espère à leurs côtés, conscient de la tension constante autour de cet amour naissante en raison de l’état psychologique instable du héros. En filigrane de la rencontre amoureuse, Koen Mortier met en scène des flashbacks et les rêves suicidaires de Thierry ; habile façon de questionner le spectateur sur le rapport à la célébrité et ses contreparties (être reconnu potentiellement à chaque instant, même en vacances). On peut regretter que le rôle de l’entourage comme garde fou potentiel soit peu évoqué. La relation entre les deux frères est ainsi peu développé, sans doute parce que la poursuite de l’amour est le cœur battant du film. Les couleurs et les bruits du Sénégal participent à créer une ambiance dépaysante et envoûtante. La photographie est particulièrement réussie ; les scènes de coucher de soleil en bord de plage invitent au voyage. Quant à la musique, elle accompagne intelligemment les changements de rythme et contribue à accentuer nos émotions envers ce couple d’amoureux en puissance. Un ange, c’est la possibilité de l’amour qui répare et qui sauve. Pour autant, est-on vraiment maître de son destin ? Ne faudrait-il pas se sauver soi-même avant d’attendre de l’autre qu’il nous sauve ? Le film propose une réponse, loin des sentiers de la comédie amoureuse classique.

 

Sabrina Louandre

 

 

 

  • UN ANGE
  • Sortie salles : 13 février 2019
  • Réalisation :  Koen Mortier
  • Avec : Vincent Rottiers, Fatou N’Diaye, Paul Bartel, Aïcha Cissé, Katrien Goossens, Alexander Blumenthal, Luc Assez, Yankhouba Diop, Ndiaga Mbow…
  • Scénario : Koen Mortier
  • Production : Eurydice Gysel, Koen Mortier
  • Photographie : Nicolas Karakatasnis
  • Montage : Nico Leunen
  • Costumes : Alette Kraan
  • Distribution : Wayna Pitch
  • Durée : 1h45

 

Commentaires

A la Une

L’appel des 50 : les éditeurs vidéo français poussent un cri de détresse pour sauver le secteur

Cinquante éditeurs vidéo français s’unissent et appellent à sauver le secteur. Le marché de la copie physique (DVD, Blu-ray, Ultra… Lire la suite >>

Mort de George Floyd : le discours poignant de l’acteur John Boyega

L’interprète de Finn, héros de la saga Star Wars, s’est fait le porte-voix de l’indignation face à l’impunité des meurtres… Lire la suite >>

Ari Aster travaille sur une comédie cauchemardesque de 4 heures

Le réalisateur d’Hérédité et de Midsommar n’en a pas fini de traumatiser des rétines et se lance dans un nouveau… Lire la suite >>

Lovecraft Country : second trailer pour la série coproduite par J.J Abrams et Jordan Peele

La série de huit épisodes de Lovecraft Country, qui donne vie aux créatures lovecraftiennes dans l’Amérique ségrégationniste des années 1950,… Lire la suite >>

Léa Seydoux dans Le bal des folles d’Arnaud des Pallières

Prochainement à l’affiche des très attendus The French Dispatch et Mourir peut attendre, Léa Seydoux décroche le rôle principal du… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 LA BONNE EPOUSE 171 000 1 171 000
2 EN AVANT 94 057 2 609 438
3 DE GAULLE 83 266 2 595 179
4 INVISIBLE MAN 59 311 3 620 402
5 RADIOACTIVE 36 738 1 36 738
6 L'APPEL DE LA FORET 34 114 4 1 179 087
7 10 JOURS SANS MAMAN 26 608 4 1 107 557
8 LE CAS RICHARD JEWELL 25 649 4 773 799
9 SONIC LE FILM 24 216 5 2 062 770
10 DARK WATERS 22 173 3 270 545

Source: CBO Box office

Nos Podcasts