Sorry We Missed You de Ken Loach : critique

Publié par Erica Farges le 26 mai 2019

Synopsis : Ricky, Abby et leurs deux enfants vivent à Newcastle. Leur famille est soudée et les parents travaillent dur. Alors qu’Abby travaille avec dévouement pour des personnes âgées à domicile, Ricky enchaîne les jobs mal payés ; ils réalisent que jamais ils ne pourront devenir indépendants ni propriétaires de leur maison. C’est maintenant ou jamais ! Une réelle opportunité semble leur être offerte par la révolution numérique : Abby vend alors sa voiture pour que Ricky puisse acheter une camionnette afin de devenir chauffeur-livreur à son compte. Mais les dérives de ce nouveau monde moderne auront des répercussions majeures sur toute la famille…

♥♥♥♥

 

Sorry we missed you - affiche

Sorry we missed you – affiche

Habitué du Festival de Cannes et déjà lauréat de deux Palmes d’Or, Ken Loach était en compétition pour la quatorzième fois avec Sorry We Missed You. Toujours en phase avec la société britannique actuelle, le cinéaste dénonce dans son nouveau long-métrage le système des contrats zéro heure, concernant environ 2 millions de travailleurs en Grande-Bretagne, et d’un marché qui ne se préoccupe plus de la qualité de vie des individus, rendant impossible pour une partie de la population de concilier la vie professionnelle et personnelle. Reprenant l’une des thématiques de Moi, Daniel Blake, le réalisateur dépeint une autre facette de la place de l’être humain face à la modernisation d’un système de l’emploi qui devient de plus en plus instable et instantané. Fidèle au cinéma loachien, cette nouvelle réalisation n’a pas dérogé à la pratique du casting sauvage. Ainsi, le réalisateur et son co-scénariste attitré Paul Laverty ont trouvé les comédiens dans la rue, sur leur lieu de travail ou dans leur école. Manifestant encore une maîtrise parfaite du repérage et de la direction d’acteurs non-professionnels, grâce à laquelle les spectateurs rentrent en empathie totale avec les Turner, une petite famille attachante de Newcastle composée de Ricky (Kris Hitchen), Abby (Debbie Honeywood) et leurs deux enfants, Seb (Rhys Stone) et Liza Jane (Katie Proctor). On retient également l’interprétation formidable de Ross Brewster, policier dans la vraie vie, qui incarne ici Maloney, le chef autoritaire de Ricky, dont les répliques sanglantes ne manquent pas de faire rire jaune. Au plus près de la réalité quotidienne de millions de travailleurs, le drame familial dénote une évolution technologique qui se met au service du profit économique et non du bien-être des personnes. S’actualisant constamment tout au long de ses plus de cinquante ans de carrière, Ken Loach montre de nouveau avec Sorry We Missed You son don pour trouver des sujets d’actualité sociale d’une justesse étonnante et les mettre en scène ingénieusement.

 

 

 

  • SORRY WE MISSED YOU
  • Sortie salles : 23 octobre 2019
  • Réalisation : Ken Loach
  • Avec : Kris Hitchen, Debbie Honeywood, Rhys Stone, Katie Proctor, Ross Brewster, Charlie Richmond, Julian Ions, Sheila Dunkerley, Maxie Peters, Christopher John Slater, Heather Wood, Alberto Dumba, Natalia Stonebanks, Jordan Collard
  • Scénario : Ken Loach et Paul Laverty
  • Production : Ken Loach et Rebecca O’Brien
  • Photographie : Robbie Ryan
  • Montage : Jonathan Morris
  • Décors : Fergus Clegg
  • Costumes : Joanne Slater
  • Musique : George Fenton
  • Distribution : Le Pacte
  • Durée : 1h40

 

Commentaires

A la Une

L’actrice et chanteuse Olivia Newton-John est décédée à l’âge de 73 ans

La célèbre interprète de Sandy Olsson dans la comédie musicale Grease a poussé son dernier souffle des suites d’un long… Lire la suite >>

L’Exorciste : Le producteur Jason Blum donne des nouvelles du remake

À l’occasion du Festival international du film de Locarno où il devrait recevoir le prix du Meilleur producteur indépendant, Jason… Lire la suite >>

Les femmes prennent de l’importance dans les films de mafieux

Alors que Prime Vidéo a récemment sorti l’intégralité des épisodes de Bang Bang Baby, de nombreux films et séries utilisent… Lire la suite >>

White Noise : Adam Driver dans la comédie noire du réalisateur de Marriage Story

Le prochain film de Noah Baumbach, sur une terrifiante et hilarante famille américaine d’aujourd’hui, avec Adam Driver, aura droit à… Lire la suite >>

The Veil : Elisabeth Moss à la tête de la nouvelle série du créateur de Peaky Blinders

Alors que la saison 5 de The Handmaid’s Tale est attendue pour la rentrée, l’actrice Elisabeth Moss est annoncée dans… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 BULLET TRAIN 460 136 1 460 136
2 LES MINIONS 2 : IL ETAIT UNE FOIS GRU 251 426 5 3 145 264
3 THOR : LOVE AND THUNDER 250 210 4 2 379 227
4 KRYPTO ET LES SUPER-ANIMAUX 222 730 2 556 091
5 TOP GUN : MAVERICK 165 278 11 5 877 276
6 DUCOBU PRESIDENT ! 132 886 4 870 163
7 MENTEUR 109 332 4 694 419
8 L'ANNEE DU REQUIN 79 534 1 79 534
9 LA NUIT DU 12 54 557 4 296 044
10 JOYEUSE RETRAITE 2 52 910 3 300 700

Source: CBO Box office

Nos Podcasts