Sorry We Missed You de Ken Loach : critique

Publié par Erica Farges le 26 mai 2019

Synopsis : Ricky, Abby et leurs deux enfants vivent à Newcastle. Leur famille est soudée et les parents travaillent dur. Alors qu’Abby travaille avec dévouement pour des personnes âgées à domicile, Ricky enchaîne les jobs mal payés ; ils réalisent que jamais ils ne pourront devenir indépendants ni propriétaires de leur maison. C’est maintenant ou jamais ! Une réelle opportunité semble leur être offerte par la révolution numérique : Abby vend alors sa voiture pour que Ricky puisse acheter une camionnette afin de devenir chauffeur-livreur à son compte. Mais les dérives de ce nouveau monde moderne auront des répercussions majeures sur toute la famille…

♥♥♥♥

 

Sorry we missed you - affiche

Sorry we missed you – affiche

Habitué du Festival de Cannes et déjà lauréat de deux Palmes d’Or, Ken Loach était en compétition pour la quatorzième fois avec Sorry We Missed You. Toujours en phase avec la société britannique actuelle, le cinéaste dénonce dans son nouveau long-métrage le système des contrats zéro heure, concernant environ 2 millions de travailleurs en Grande-Bretagne, et d’un marché qui ne se préoccupe plus de la qualité de vie des individus, rendant impossible pour une partie de la population de concilier la vie professionnelle et personnelle. Reprenant l’une des thématiques de Moi, Daniel Blake, le réalisateur dépeint une autre facette de la place de l’être humain face à la modernisation d’un système de l’emploi qui devient de plus en plus instable et instantané. Fidèle au cinéma loachien, cette nouvelle réalisation n’a pas dérogé à la pratique du casting sauvage. Ainsi, le réalisateur et son co-scénariste attitré Paul Laverty ont trouvé les comédiens dans la rue, sur leur lieu de travail ou dans leur école. Manifestant encore une maîtrise parfaite du repérage et de la direction d’acteurs non-professionnels, grâce à laquelle les spectateurs rentrent en empathie totale avec les Turner, une petite famille attachante de Newcastle composée de Ricky (Kris Hitchen), Abby (Debbie Honeywood) et leurs deux enfants, Seb (Rhys Stone) et Liza Jane (Katie Proctor). On retient également l’interprétation formidable de Ross Brewster, policier dans la vraie vie, qui incarne ici Maloney, le chef autoritaire de Ricky, dont les répliques sanglantes ne manquent pas de faire rire jaune. Au plus près de la réalité quotidienne de millions de travailleurs, le drame familial dénote une évolution technologique qui se met au service du profit économique et non du bien-être des personnes. S’actualisant constamment tout au long de ses plus de cinquante ans de carrière, Ken Loach montre de nouveau avec Sorry We Missed You son don pour trouver des sujets d’actualité sociale d’une justesse étonnante et les mettre en scène ingénieusement.

 

 

 

  • SORRY WE MISSED YOU
  • Sortie salles : 23 octobre 2019
  • Réalisation : Ken Loach
  • Avec : Kris Hitchen, Debbie Honeywood, Rhys Stone, Katie Proctor, Ross Brewster, Charlie Richmond, Julian Ions, Sheila Dunkerley, Maxie Peters, Christopher John Slater, Heather Wood, Alberto Dumba, Natalia Stonebanks, Jordan Collard
  • Scénario : Ken Loach et Paul Laverty
  • Production : Ken Loach et Rebecca O’Brien
  • Photographie : Robbie Ryan
  • Montage : Jonathan Morris
  • Décors : Fergus Clegg
  • Costumes : Joanne Slater
  • Musique : George Fenton
  • Distribution : Le Pacte
  • Durée : 1h40

 

Commentaires

A la Une

Confinement : La Comédie-Française lance sa web télé

Les amateurs de théâtre ont de quoi se réjouir. La Maison de Molière transporte les planches de la salle Richelieu… Lire la suite >>

Confinement : projections de quartier, programmations virtuelles, le cinéma de proximité subsiste

Des projections nocturnes d’une cour d’immeubles à Lyon aux initiatives de petites salles, le cinéma reste un biais d’échange et… Lire la suite >>

Mad Max : Anya Taylor-Joy pourrait camper la jeune Furiosa

La star des Nouveaux Mutants a été auditionnée pour jouer le rôle de Furiosa dans le prequel racontant la jeunesse… Lire la suite >>

Le réalisateur Thomas Lilti redevient médecin face à la pandémie

Le réalisateur d’Hippocrate a décidé de rejoindre les rangs de ses confrères soignants en pleine crise pandémique de Covid-19.  … Lire la suite >>

Confinement : The Jokers invite petits et grands à jouer avec son cahier d’activités cinéphile

Le distributeur hexagonal de Parasite vous offre de petits jeux ludiques et un concours autour du cinéma, pour divertir petits… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 LA BONNE EPOUSE 171 000 1 171 000
2 EN AVANT 94 057 2 609 438
3 DE GAULLE 83 266 2 595 179
4 INVISIBLE MAN 59 311 3 620 402
5 RADIOACTIVE 36 738 1 36 738
6 L'APPEL DE LA FORET 34 114 4 1 179 087
7 10 JOURS SANS MAMAN 26 608 4 1 107 557
8 LE CAS RICHARD JEWELL 25 649 4 773 799
9 SONIC LE FILM 24 216 5 2 062 770
10 DARK WATERS 22 173 3 270 545

Source: CBO Box office

Nos Podcasts