Men In Black – International de F. Gary Gray : critique 

Publié par Sévan Lesaffre le 15 juin 2019

Synopsis : Les Men In Black ont toujours protégé la Terre de la vermine de l’univers. Dans cette nouvelle aventure, ils s’attaquent à la menace la plus importante qu’ils aient rencontrée à ce jour : une taupe au sein de l’organisation Men In Black.

 

♥♥♥♥♥

 

Men in Black International - affiche

Men in Black International – affiche

Dans ce nouvel opus de la saga Men In Black, Chris Hemsworth et Tessa Thompson, duo déjà vu dans Thor : Ragnarok, enfilent les célèbres lunettes noires et partent sauver l’humanité d’une menace imminente. Réalisé par F. Gary Gray (Fast & Furious 8, FridayStraight Outta Compton), Men In Black : International promettait d’emporter le spectateur aux quatre coins du monde – notamment à Paris, Londres et Marrakech –, pour suivre des aventures détonnantes. En réalité, ce quatrième épisode qui revisite le buddy movie, dévitalise l’univers culte pré-établi : exit les agents J et K, les créatures farfelues de Rick Baker, la BO de Danny Elfman ou encore le New York à l’ambiance loufoque. Place ici à des aliens aux allures de Pokémon, au Minimoy Pawny jurant bien vite fidélité à sa nouvelle reine, à des séquences qui s’étirent en longueur et à un tandem d’ennemis ridicules aussi fantomatiques que les Mysterons de Gerry Anderson. Les agents H et M, membres de la fameuse organisation secrète chargée de réguler l’activité extraterrestre sur Terre, doivent découvrir et éliminer une taupe. L’enjeu peu étoffé patine et l’ennui s’installe. Malgré les explosions et les bagarres en tout genre, les chemises de nos deux agents restent d’un blanc éclatant. En dépit de bons effets spéciaux et d’une abondance de scènes d’action, l’intrigue, trop maigre, tombe à plat. Tessa Thompson s’en donne à cœur joie, Chris Hemsworth prend plaisir à s’enfermer dans son rôle de playboy frimeur, Emma Thompson reprend celui de l’Agent O apparu dans l’épisode 3, Rebecca Ferguson incarne une mutante sexy telle une étrange Circé attirant Ulysse sur son île… Si la trilogie mariait habilement science-fiction et comédie, ce (Wo)Men In Black : International accumule les poncifs d’une franchise malheureusement essoufflée. Car le couple Marvel en vogue Chris Hemsworth/Tessa Thompson n’a rien du duo indémodable formé par Tommy Lee Jones et Will Smith. Une aventure certes sans temps morts au final aussi explosif qu’invraisemblable. En somme, un énième blockbuster creux, insipide et désincarné qui surfe sur un féminisme opportuniste. Ce quatrième volet s’oublie vite. À grands coups de neurolaser, sûrement.

 

 

 

  • MEN IN BLACK : INTERNATIONAL
  • Sortie : 12 juin 2019
  • Réalisation : F. Gary Gray
  • Avec : Tessa Thompson, Chris Hemsworth, Liam Neeson, Emma Thompson, Kumail Nanjiani, Rafe Spall, Rebecca Ferguson, Jess Radomska….
  • Scénario : Matt Holloway, Marcum d’après l’œuvre de Lowell Cunningham
  • Production : Walter F. Parkes, Laurie MacDonald
  • Photographie : Stuart Dryburgh
  • Montage : Christian Wagner
  • Décors : John Bush
  • Costumes : Penny Rose
  • Musique : Chris Bacon, Danny Elfman
  • Distribution : Sony Pictures Releasing France
  • Durée : 1h55

 

Commentaires

A la Une

Premier teaser pour Bad Education avec Hugh Jackman

Dans cette production HBO inspirée d’un article de presse, Hugh Jackman incarne Franck Tassone, un influent directeur d’école dont les… Lire la suite >>

Killers of The Flower Moon : la production du film de Martin Scorsese avec DiCaprio et De Niro en difficulté ?

Des bruits de couloir laissent entendre que le budget croissant du western de Martin Scorsese avec Leonardo DiCaprio et Robert… Lire la suite >>

Friends : les retrouvailles des acteurs prévues en mai sur HBO Max

Un épisode spécial de Friends, rassemblant Phoebe, Joey, Chandler, Monica, Rachel et Ross, sera disponible sur HBO Max en mai… Lire la suite >>

Julia Roberts, Armie Hammer et Sean Penn dans une série sur le Watergate

Sam Esmail, showrunner de Mr Robot, et son collaborateur, Robbie Pickering, vont prendre les commandes de Gaslit, une série sur… Lire la suite >>

Donald Trump raille la victoire de Parasite aux Oscars, les distributeurs lui répondent avec humour

En moquant le triomphe de Bong Joon-ho aux Oscars, le président des États-Unis a suscité l’affliction, mais aussi permis aux… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 SONIC LE FILM 771 015 1 771 015
2 LE PRINCE OUBLIE 457 031 1 457 031
3 DUCOBU 3 385 170 2 784 369
4 LE VOYAGE DU DR DOLITTLE 348 802 2 764 982
5 BIRDS OF PREY (ET LA FANTABULEUSE HISTOIRE DE HARLEY QUINN) 303 575 2 715 753
6 1917 235 158 5 1 959 090
7 NIGHTMARE ISLAND 206 429 1 206 429
8 BAD BOYS FOR LIFE 205 148 4 1 505 345
9 THE GENTLEMEN 185 527 2 423 567
10 LA FILLE AU BRACELET 144 499 1 144 499

Source: CBO Box office

Nos Podcasts