Men In Black – International de F. Gary Gray : critique 

Publié par Sévan Lesaffre le 15 juin 2019

Synopsis : Les Men In Black ont toujours protégé la Terre de la vermine de l’univers. Dans cette nouvelle aventure, ils s’attaquent à la menace la plus importante qu’ils aient rencontrée à ce jour : une taupe au sein de l’organisation Men In Black.

 

♥♥♥♥♥

 

Men in Black International - affiche

Men in Black International – affiche

Dans ce nouvel opus de la saga Men In Black, Chris Hemsworth et Tessa Thompson, duo déjà vu dans Thor : Ragnarok, enfilent les célèbres lunettes noires et partent sauver l’humanité d’une menace imminente. Réalisé par F. Gary Gray (Fast & Furious 8, FridayStraight Outta Compton), Men In Black : International promettait d’emporter le spectateur aux quatre coins du monde – notamment à Paris, Londres et Marrakech –, pour suivre des aventures détonnantes. En réalité, ce quatrième épisode qui revisite le buddy movie, dévitalise l’univers culte pré-établi : exit les agents J et K, les créatures farfelues de Rick Baker, la BO de Danny Elfman ou encore le New York à l’ambiance loufoque. Place ici à des aliens aux allures de Pokémon, au Minimoy Pawny jurant bien vite fidélité à sa nouvelle reine, à des séquences qui s’étirent en longueur et à un tandem d’ennemis ridicules aussi fantomatiques que les Mysterons de Gerry Anderson. Les agents H et M, membres de la fameuse organisation secrète chargée de réguler l’activité extraterrestre sur Terre, doivent découvrir et éliminer une taupe. L’enjeu peu étoffé patine et l’ennui s’installe. Malgré les explosions et les bagarres en tout genre, les chemises de nos deux agents restent d’un blanc éclatant. En dépit de bons effets spéciaux et d’une abondance de scènes d’action, l’intrigue, trop maigre, tombe à plat. Tessa Thompson s’en donne à cœur joie, Chris Hemsworth prend plaisir à s’enfermer dans son rôle de playboy frimeur, Emma Thompson reprend celui de l’Agent O apparu dans l’épisode 3, Rebecca Ferguson incarne une mutante sexy telle une étrange Circé attirant Ulysse sur son île… Si la trilogie mariait habilement science-fiction et comédie, ce (Wo)Men In Black : International accumule les poncifs d’une franchise malheureusement essoufflée. Car le couple Marvel en vogue Chris Hemsworth/Tessa Thompson n’a rien du duo indémodable formé par Tommy Lee Jones et Will Smith. Une aventure certes sans temps morts au final aussi explosif qu’invraisemblable. En somme, un énième blockbuster creux, insipide et désincarné qui surfe sur un féminisme opportuniste. Ce quatrième volet s’oublie vite. À grands coups de neurolaser, sûrement.

 

 

 

  • MEN IN BLACK : INTERNATIONAL
  • Sortie : 12 juin 2019
  • Réalisation : F. Gary Gray
  • Avec : Tessa Thompson, Chris Hemsworth, Liam Neeson, Emma Thompson, Kumail Nanjiani, Rafe Spall, Rebecca Ferguson, Jess Radomska….
  • Scénario : Matt Holloway, Marcum d’après l’œuvre de Lowell Cunningham
  • Production : Walter F. Parkes, Laurie MacDonald
  • Photographie : Stuart Dryburgh
  • Montage : Christian Wagner
  • Décors : John Bush
  • Costumes : Penny Rose
  • Musique : Chris Bacon, Danny Elfman
  • Distribution : Sony Pictures Releasing France
  • Durée : 1h55

 

Commentaires

A la Une

Gremlins 3 : Chris Colombus ne veut pas de CGI

Chris Colombus est revenu récemment dans une interview sur la possibilité d’un Gremlins 3. Que les fans se rassurent, les… Lire la suite >>

Predator : le réalisateur de 10 Cloverfield Lane aux commandes d’un nouveau film

Dan Trachtenberg, connu pour avoir réalisé 10 Cloverfield Lane, est en pourparlers avec 20th Century Studios pour diriger un nouvel épisode… Lire la suite >>

Michael Shannon rejoint Brad Pitt dans le thriller d’action Bullet Train

L’acteur américain Michael Shannon va rejoindre Brad Pitt au casting de Bullet Train, un thriller d’action produit par Sony d’après… Lire la suite >>

Small Axe : Steve McQueen présente une anthologie de films sur la communauté noire d’Angleterre

Le réalisateur oscarisé de Twelve Years a Slave revisite l’histoire des descendants afro-caribéens au Royaume-Uni à travers une série de… Lire la suite >>

Lynne Ramsay va réaliser une adaptation de Stephen King

La réalisatrice Lynne Ramsay a été embauchée par Village Roadshow Pictures pour réaliser La petite fille qui aimait Tom Gordon,… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 ADIEU LES CONS 600 444 1 600 444
2 30 JOURS MAX 515 328 2 1 024 143
3 LES TROLLS 2 TOURNEE MONDIALE 469 045 2 888 619
4 POLY 458 929 1 458 929
5 PETIT VAMPIRE 155 496 1 155 496
6 MISS 113 727 1 113 727
7 PENINSULA 107 865 1 107 865
8 DRUNK 89 089 2 204 024
9 THE GOOD CRIMINAL 83 519 2 199 906
10 CALAMITY, UNE ENFANCE DE MARTHA JANE CANNARY 78 309 2 138 360

Source: CBO Box office

Nos Podcasts