Résumé : Inégale, l’œuvre de Michael Cimino a comme objet principal l’histoire des Etats-Unis. L’étude proposée s’attache aux trois films majeurs qui, pris ensemble, constituent une mise en forme des différents âges de l’Amérique, où domine l’idée de perte.

♥♥♥♥

 

Le cinema de Michael Cimino - livre

Le cinema de Michael Cimino – livre

Une partie de roulette russe en pleine guerre du Vietnam (Voyage au bout de l’enfer), des couples dansant dans l’enceinte de Harvard à la fin du XIXe siècle (La Porte du Paradis), ou un cadavre repêché dans le Chinatown des années 1980 (L’Année du Dragon)… autant d’images fortes qui nous rappellent à quel point le cinéma de Cimino avait partie liée avec l’Histoire de l’Amérique. C’est cette problématique qui constitue l’objet principal de l’ouvrage de Cédric Donnat, docteur en études cinématographiques et enseignant en histoire au lycée. L’analyse de ces plans et de ces séquences concourent à une compréhension accrue de la métaphysique d’une mise en scène que la critique (américaine et française) a trop souvent réduite à de prétendus parti pris idéologiques. De fait, c’est la forme qui revient ici, une approche esthétique qui fonctionne à la manière d’un prisme salvateur en soulignant la valeur de récupération à l’origine de toute démarche artistique et en premier lieu à cette « capacité à habiter le monde et ses contradictions ». Car c’est bien le regard de Cimino qui guide la conduite de cet essai. En se rapportant aux déterminations du geste créateur, Donnat souligne les qualités du lien entre la subjectivité du cinéaste et l’environnement civilisationnel qui la sous-tend. Les nombreuses références convoquées tout au long de l’ouvrage (une érudition que l’on retrouve dans la bibliographie particulièrement fournie proposée en annexe) assurent la pertinence du propos et affirment tout l’intérêt théorique et critique que l’on peut porter à la filmographie de Cimino. Il y a donc en creux de ces pages un désir d’affirmer le statut auteuriste d’une filmographie dont Donnat s’affaire à analyser la structure interne et les connecteurs reliant ses différentes productions. On retiendra ainsi le beau chapitre consacré au Sicilien qui permet de réhabiliter un film jugé mineur au regard des œuvres fleuves du cinéaste (on pourra regretter sur ce point que Le Canardeur, bien que ponctuellement mentionné, n’ait pas profité du même traitement). Assorti de nombreuses illustrations, l’étude de Donnat couple à l’ambition de sa recherche un plaisir cinéphile en tout point contagieux, et l’on ne peut en définitive que s’accorder au critique de cinéma Serge Chauvin lorsque celui-ci déclare dans son avant-propos que « cet ouvrage fera date ».

 

 

 

  • LE CINÉMA DE MICHAEL CIMINO. L’AMÉRIQUE, UN RÊVE ÉVANOUI
  • Auteur : Cédric Donnat
  • Éditions : Classiques Garnier
  • Collection : Recherches cinématographiques
  • Date de parution : 31 juillet 2019
  • Format : 420 pages
  • Tarif : 46 €

Commentaires

A la Une

The Batman : une bande-annonce sombre pour la prochaine adaptation du Chevalier Noir

Diffusé hier soir dans le cadre de la DC Fandome, The Batman de Matt Reeves, prévu pour mars 2022, dévoile… Lire la suite >>

Bruised : Une bande-annonce pour le premier film d’Halle Berry

Netflix diffuse les images des débuts de l’actrice derrière la caméra pour un film sur une ancienne star de MMA,… Lire la suite >>

Knock at the Cabin : Un titre et une date de sortie pour le prochain M. Night Shyamalan

C’est sur son compte Twitter que le réalisateur a dévoilé le titre de son nouveau film pour une sortie le… Lire la suite >>

Wonka : Timothée Chalamet donne de la voix sur des images du tournage

Disponible sur Twitter, une vidéo amateur révèle les talents de chanteur de Timothée Chalamet lors d’une prise du prequel de… Lire la suite >>

Voir : Une future série de documentaires par David Fincher sur Netflix

À la surprise générale, la prochaine collaboration entre David Fincher et Netflix sera dans le cadre de documentaires essayistes sur… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 MOURIR PEUT ATTENDRE 1 384 858 1 1 384 858
2 DUNE 275 234 4 2 468 407
3 BOITE NOIRE 100 553 5 970 224
4 BAC NORD 89 864 8 2 040 604
5 SHANG-CHI ET LA LEGENDE DES DIX ANNEAUX 63 480 6 1 304 432
6 POURRIS GATES 53 173 4 395 431
7 EUGENIE GRANDET 46 891 2 117 041
8 TOUT S'EST BIEN PASSE 46 137 3 220 937
9 STILLWATER 42 298 3 272 181
10 TRALALA 41 732 1 41 732

Source: CBO Box office

Nos Podcasts