Résumé : Réalisateur culte depuis une vingtaine d’années, on lui doit des films qui ont marqué l’histoire du cinéma comme Halloween, The Thing, Escape from New York et Dark Star. Cet ouvrage revient sur la création de tous ses films et livre tous les secrets de tournage du réalisateur. L’œuvre de John Carpenter. Les masques du maître de l’horreur retrace les 40 ans de carrière de “Big John” et aborde même sa carrière de compositeur.

♥♥♥♥♥

 

John Carpenter les masques maitre horreur

John Carpenter – les masques du maître l’horreur

Près de deux décennies après les parutions des excellents ouvrages de Jean-Baptiste Thoret et Luc Lagier (Mythes et Masques. Les fantômes de John Carpenter, Dreamland, 1998) et d’Hélène Frappat (John Carpenter, Éditions des Cahiers du cinéma / Canal +, 2003), les admirateurs francophones de John Carpenter peuvent se réjouir de voir à nouveau publié un ouvrage de réelle envergure consacrée à (toute) son œuvre. Cette parenthèse a toute son importance. Limitée à ses plus grands succès (Assaut, Halloween, The Thing, New York 1997, Christine…) l’appréciation critique de sa filmographie s’arrête trop souvent à la lisière des années 1990. Aux dires du plus grand nombre, cette décennie marquerait la fin d’une carrière désormais tournée vers sa splendeur passée. L’ouvrage de Stéphane Bouley, producteur de l’émission 24 FPS et coresponsable du podcast Super Ciné Battle, permet donc dans un premier temps de rassembler l’ensemble de l’œuvre de Carpenter et de réhabiliter ses productions les plus mésestimées. Ce souci de légitimité passe d’abord par une attention accrue aux qualités de la mise en scène du réalisateur. De fait, dès son second chapitre, l’auteur s’emploie à repérer les différentes problématiques formelles à l’origine de son style. Point de vue, structure du plan, mouvements de caméra et montage sont étudiés dans le détail à travers différentes analyses de séquences ou d’images. Sans jamais privilégier un film ou un pan de filmographie par rapport à un autre, Bouley propose une vision synthétique et syncrétique de l’œuvre de Carpenter. Une perspective pluridisciplinaire anime en effet la réflexion de l’ouvrage. L’influence exercée par les films du réalisateur dans les domaines de la bande dessinée, de la musique ou du jeu vidéo permet ainsi d’élargir le propos de l’auteur et de dépasser le seul cadre du cinéma. Cette ambition d’exhaustivité touche l’ensemble des aspects de ses films : scénarios, personnages, thématiques de prédilection, références cinématographiques (Alfred Hitchcock, Roger Corman, Clint Eastwood…) ou littéraires (Edgar Allan Poe, H.P. Lovecraft…). Consignés dans un premier chapitre, les éléments biographiques éclairent les enjeux des obsessions visuelles et narratives du réalisateur, tout en permettant à Bouley de distinguer ses héritiers (Quentin Tarantino, Jordan Peele, Alex Garland…). Authentique somme, l’ouvrage aménage une place de choix aux collaborateurs de création. Scénaristes, monteurs, responsables des effets spéciaux, maquilleurs, production designers, producteurs, chef-opérateurs, actrices et acteurs sont présentés à l’intérieur d’encarts clôturant chaque chapitre. Les annexes permettent quant à elles de revenir sur les nombreux matériaux employés par l’auteur : ouvrages et articles, mais aussi documentaires et boni DVD. Seul regret, l’absence d’illustrations, un manque en partie pallié par la présence de pictogrammes qui accompagnent la précision des analyses de Bouley dont le style direct et sans emphase assure la clarté d’une argumentation en tout point convaincante.

 

 

 

  • L’OEUVRE DE JOHN CARPENTER. UN RÉALISATEUR AUX MULTIPLES FACETTES
  • Auteur : Stéphane Bouley
  • Editions : Third
  • Collection : Force
  • Date de parution : 12 septembre 2019
  • Format : 343 pages
  • Tarif : 29,90 €

Commentaires

A la Une

Mission Impossible 7 dévoile sa première bande-annonce

Actuellement à Cannes pour l’avant-première française de Top Gun : Maverick, Tom Cruise continue de faire parler de lui avec… Lire la suite >>

Colin Cantwell, maquettiste sur Star Wars, est décédé

Le maquettiste Colin Cantwell, à l’origine de nombreux designs des vaisseaux les plus populaires de Star Wars, s’est éteint le… Lire la suite >>

The Entertainment System is down : Woody Harrelson retrouve le réalisateur Ruben Östlund

Actuellement à Cannes pour le film Sans filtre de Ruben Östlund, Woody Harrelson annonce sa nouvelle collaboration avec le cinéaste… Lire la suite >>

Trois mille ans à t’attendre dévoile une première bande-annonce étourdissante

En parallèle de sa diffusion au Festival de Cannes ce vendredi 20 mai, le prochain film de George Miller se… Lire la suite >>

Vangelis, le compositeur de Blade Runner et Chariots de feu, s’est éteint

Décédé le 17 mai 2022, le compositeur grec, pionnier de la musique électronique et largement connu pour ses musiques de… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 DOCTOR STRANGE IN THE MULTIVERSE OF MADNESS 374 405 3 2 427 450
2 COUPEZ ! 100 526 1 100 526
3 THE NORTHMAN 91 797 2 229 473
4 FRERE ET SOEUR 73 784 1 73 784
5 J'ADORE CE QUE VOUS FAITES 72 462 1 72 462
6 LES ANIMAUX FANTASTIQUES 3 : LES SECRETS DE DUMBLEDORE 70 188 6 2 594 858
7 TENOR 60 516 3 255 073
8 QU'EST-CE QU'ON A TOUS FAIT AU BON DIEU ? 53 086 7 2 231 133
9 DOWNTON ABBEY II : UNE NOUVELLE ERE 42 233 4 395 810
10 LES FOLIES FERMIERES 42 137 2 106 423

Source: CBO Box office

Nos Podcasts