Livre / Bela Lugosi. Biographie d’une métamorphose : critique

Publié par Jacques Demange le 9 février 2020

Résumé : « Bela Lugosi s’éteignit le 16 juin 1956 en prononçant cette phrase: « Je suis le comte Dracula, je suis le roi des vampires, je suis immortel ». Et cette transformation en vampire est désormais un fait établi que peu de gens se sentent de contredire. J’ai écrit ces pages dans le but – dont j’espère qu’il n’est pas totalement superflu – de chercher à comprendre les causes et d’élucider les circonstances dans lesquelles l’effroyable métamorphose de Lugosi s’est produite.»

♥♥♥♥♥

 

Bela Lugosi - livre

Bela Lugosi – livre

« Pull the strings…Pull the strings !« . Les doigts tordus à l’extrême, ses mains mimant les gestes d’un marionnettiste, Martin Landau est plongé dans ses pensées tandis que Johnny Depp l’observe, fasciné. On ne le dit pas assez souvent, mais Ed Wood (1994) de Tim Burton est autant un hommage au célèbre réalisateur raté qu’à l’interprète vedette de ses productions : Bela Lugosi. Pour les cinéphiles, Lugosi c’est d’abord un regard scintillant, des lèvres fines, et des cheveux ébènes aux relents de gomina. Lugosi, c’est un gros plan, inquiétant, qui se confond pour toujours avec le visage du Prince de la Nuit tel qu’immortalisé par le film fondateur de Tod Browning. Et pourtant, si Lugosi porta toujours en lui cet héritage macabre, celui-ci obéit d’abord aux lois de modulations propres à une lente et prégnante métamorphose. Edgardo Franzosini, écrivain, biographe et traducteur italien, nous raconte cette transformation qui vit un comédien hongrois prénommé Béla Blasko prendre la mer pour s’installer sous le soleil de Californie. Le récit de Franzosini a le double mérite d’être dense et concis. Tout en s’amusant à multiplier les anecdotes, l’auteur propose une analyse particulièrement précise du jeu de Lugosi au théâtre et au cinéma, mais aussi de la nature vampirique. Des légendes moyenâgeuses aux expérimentations de la camera obscura, le vampire participe à l’édification du médium cinématographique. Sa tragique immortalité se confond avec le sort d’images ressuscitées par le souffle vibrant du mouvement. Lugosi, nous rappelle Franzosini, fut littéralement habité par son double, au point, parfois, d’être dépassé par lui. Dracula projette sur l’existence de l’acteur une ombre méphistophélique qui lui fit connaître la gloire, les amours, puis le long déclin vers son ultime métamorphose. Passionnant, cet ouvrage se lit d’un trait. L’érudition de l’auteur ne laisse rien au hasard, parcourt l’ensemble d’une œuvre décryptée à travers une écriture élégante et littéraire (et que restitue parfaitement l’excellente traduction de Thierry Gillybœuf). Un bien bel hommage donc que Franzosini prolonge encore en annexes. Ainsi de cette complète filmographie qui permet de prendre la mesure d’une carrière qu’on a trop souvent limitée à une ou deux productions passées à la postérité. On regrettera simplement l’absence de bibliographie qui aurait permis de rendre justice à la faconde de l’auteur.

 

 

 

  • BELA LUGOSI. BIOGRAPHIE D’UNE MÉTAMORPHOSE
  • Auteur : Edgardo Franzosini
  • Traduction : Thierry Gillybœuf
  • Éditions : La Baconnière
  • Date de parution : 10 janvier 2020
  • Langues disponibles : Français et italien (sous le titre Biographia di una metamorfosi aux éditions Adelphi)
  • Format : 128 pages
  • Tarif : 14 €

Commentaires

A la Une

House of Gucci : le casting cinq étoiles du prochain Ridley Scott se révèle dans une bande-annonce

Les premières images du nouveau film de Ridley Scott ont enfin été dévoilées, avec une distribution en or, menée par… Lire la suite >>

Ghostbusters Afterlife dévoile sa nouvelle génération de chasseurs dans un nouveau trailer

Après plusieurs reports, le troisième film de la franchise culte des années 1980 se dévoile dans une nouvelle bande-annonce. Prévu… Lire la suite >>

Le Dernier Duel : Adam Driver et Matt Damon s’affrontent jusqu’à la mort

La bande-annonce de la prochaine réalisation de Ridley Scott, Le Dernier Duel, avec Adam Driver et Matt Damon, a enfin… Lire la suite >>

Rifkin’s Festival : Une bande annonce pour le prochain Woody Allen

À 85 ans, le plus européen des réalisateurs américains continue malgré vents et marées à sortir ses films une fois… Lire la suite >>

No Man of God : Elijah Wood face à Ted Bundy dans la bande annonce

Ted Bundy n’en finit plus d’investir le cinéma. No Man of God, le nouveau film basé sur les enregistrements entre… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 KAAMELOTT - PREMIER VOLET 1 015 247 1 1 015 247
2 FAST & FURIOUS 9 248 852 2 1 550 441
3 SPACE JAM - NOUVELLE ERE 182 763 1 182 763
4 BLACK WIDOW 129 821 3 1 479 510
5 LES CROODS 2 : UNE NOUVELLE ERE 120 040 3 908 886
6 OLD 105 841 1 105 841
7 DESIGNE COUPABLE 61 155 2 209 601
8 TITANE 57 184 2 145 707
9 AINBO, PRINCESSE D'AMAZONIE 56 993 2 166 315
10 CRUELLA 50 574 5 1 366 861

Source: CBO Box office

Nos Podcasts