Le requin des Dents de la Mer exposé au futur Musée des Oscars

Publié par CineChronicle le 26 novembre 2020
Bruce le requin des Dents de la Mer - Jaws - Musee des Oscars

Bruce, le requin des Dents de la Mer (Jaws) de Steven Spielberg – Musée des Oscars (Museum Academy)

Bruce, le requin mécanique utilisé dans le film culte de Steven Spielberg, prend ses quartiers à l’intérieur du très attendu Musée des Oscars.

 

 

 

En début d’année, lors de la 92ème cérémonie des Oscars, Tom Hanks avait annoncé l’ouverture du Musée de l’Académie pour le 14 décembre 2020. Un événement attendu depuis 2017, constamment repoussé. Les travaux se sont éternisés. Renzo Piano, l’architecte du Centre Pompidou, est un artiste exigeant.

 

Il faudra pourtant encore attendre avant de pouvoir explorer un siècle d’histoire cinématographique : l’ouverture a une fois de plus été reportée, cette fois pour le 30 avril 2021.

 

Quoiqu’il en soit, la collection se met en place. Le musée vient d’accueillir l’un de ses plus prestigieux hôtes, une star mondialement connue. Bruce, le requin mécanique des Dents de la Mer (Jaws), ainsi nommé d’après l’avocat de Steven Spielberg, Bruce Ramer.

 

En passant par l’entrée principale, les visiteurs seront ainsi salués par cette impressionnante maquette de huit mètres de long et de 500 kilos suspendue à neuf mètres au-dessus du sol. Le monstre a été contraint de passer par la fenêtre pour entrer dans sa nouvelle demeure, sa mâchoire d’un mètre et demi de large ne lui autorisant pas l’ascenseur. Les habitants de Los Angeles ont donc pu assister au spectacle pittoresque d’un requin géant monté à l’aide d’une grue.

 

Bruce revient de loin. En effet, il n’apparaît quasiment pas dans le long-métrage de Spielberg. À l’origine, Joe Alves, le directeur artistique des Dents de la Mer, avait créé trois robots pour le film. Il est parfaitement connu qu’aucun des trois n’a fonctionné correctement sur le tournage, obligeant le réalisateur à suggérer le squale plutôt qu’à le montrer. Une fois les images dans la boîte, les trois requins mécaniques furent impitoyablement détruit.

 

Cependant, le succès du film a poussé Universal à créer un nouveau robot d’après le moule original. Ainsi naquit Bruce IV, celui dont il est question ici. Il a décoré fièrement les studios pendant quinze ans. Mais ses propriétaires s’en sont lassés et Bruce IV a fini abandonné dans une décharge de Sun Valley.

 

En 2010, il a été redécouvert et authentifié par Roy Arbogast, directeur des effets spéciaux des Dents de la Mer. Le propriétaire de la décharge en a fait don au musée en 2016. La restauration a pris 7 mois et a été supervisée par Greg Nicotero, responsable des trucages sur la série The Walking Dead, entre autres.

 

Bénéficiant d’une nouvelle jeunesse, Bruce IV est désormais la pièce la plus imposante du Musée des Oscars. Bill Kramer, le président de cette future institution, lui a souhaité la bienvenue sur Twitter. Le requin partagera ainsi la vedette avec, notamment, les souliers rubis du Magicien d’Oz et la cape de Dracula portée par Bela Lugosi.

 

Raphaël Mussard

 

Commentaires

A la Une

Wild West : le nouveau vivier français du cinéma de genre

Cette nouvelle société de production, installée dans le sud-ouest de la France, va se consacrer entièrement aux films et séries… Lire la suite >>

Ned Beatty, acteur dans Délivrance, Network et Superman, nous a quittés

Disparu le 13 juin 2021 à l’âge de 83 ans, c’est en tant que second rôle que Ned Beatty se… Lire la suite >>

Toxic Avenger : Kevin Bacon incarnera le méchant dans le remake

L’acteur américain a rejoint le casting du prochain remake de Toxic Avenger, basé sur le film culte de Troma Entertainment, avec en… Lire la suite >>

Un remake de Christine en préparation par le créateur d’Hannibal

Produite par Sony et Blumhouse, la nouvelle adaptation de Christine, l’une des œuvres majeures de Stephen King, va être réalisée… Lire la suite >>

Carey Mulligan et Zoe Kazan dans la peau des journalistes qui ont fait tomber Harvey Weinstein

Le long métrage de Maria Schrader, réalisatrice de Unorthodox, va retracer l’enquête des deux journalistes du New York Times qui a… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 CONJURING : SOUS L'EMPRISE DU DIABLE 665 476 1 665 476
2 NOMADLAND 125 027 1 125 027
3 LE DISCOURS 121 740 1 121 740
4 THE FATHER 93 583 3 385 143
5 ADIEU LES CONS 88 201 34 1 683 963
6 DEMON SLAYER - KIMETSU NO YAIBA - LE FILM :... 49 311 4 659 599
7 TOM & JERRY 42 542 4 461 621
8 NOBODY 41 594 2 122 034
9 LES BOUCHETROUS 41 435 3 189 754
10 CHACUN CHEZ SOI 40 025 2 129 066

Source: CBO Box office

Nos Podcasts