Blu-ray anniversaire / Le Magicien d’Oz de Victor Fleming : critique 

Publié par Sévan Lesaffre le 15 novembre 2019

Synopsis : Précipitée « au-delà de l’arc-en-ciel » par une tornade, Dorothy se retrouve dans un pays bien différent du sien. Elle apprend que la seule personne susceptible de lui venir en aide est le grand et puissant Magicien d’Oz reclus dans la majestueuse Cité d’Emeraude. Elle se met donc en route pour ce mystérieux palais avec trois merveilleux amis : l’Homme de Fer, l’Épouvantail, le Gentil Lion Peureux, poursuivie sans relâche par la Méchante Sorcière de l’Ouest…

 

♥♥♥♥♥

 

Le Magicien dOz de Victor Fleming - blu-ray anniversaire

Le Magicien d’Oz – Blu-ray anniversaire

Il y a 80 ans, l’association du talent de l’auteur L. Frank Baum, des équipes de la MGM et du charisme de la jeune Judy Garland aboutit à la création du Magicien d’Ozchef-d’œuvre intemporel dont l’anniversaire est célébré dans cette édition de luxe. Un tel honneur est justifié : Pierre angulaire de la culture populaire américaine, la comédie musicale adaptée du conte éponyme est l’un des films les plus appréciés de tous les temps. Dorothy Gale, une jeune fermière du Kansas, se laisse entraîner par une tornade dans le merveilleux pays d’Oz. Avec à ses côtés un épouvantail sans cervelle (Ray Bolger), un homme de fer-blanc sans cœur (Jack Haley) et un lion sans courage (Bert Lahr), l’héroïne, accompagnée de son fidèle chien Toto, parcourt la route de briques jaunes à la recherche du mystérieux Magicien (Frank Morgan) qui règne sur l’étincelante Cité d’Émeraude. Au cours de son voyage, Glinda, la fée du Nord (Billie Burke), lui remettra les fameux souliers de rubis tant convoités par la Méchante Sorcière de l’Ouest incarnée par l’inoubliable Margaret Hamilton. Perdue en pleine tempête – notons que le conte oppose habituellement la monotonie du monde rural au tumulte de la ville – et victime d’une méprise, Dorothy finit par démasquer l’imposture, découvrant que le Puissant et Magnifique Oz, qui réclame étrangement le manche à balai de la Sorcière et tire les ficelles dans l’ombre, n’est en réalité qu’un piètre prestidigitateur caché derrière un rideau. Faut-il voir ici une métaphore de la clinquante machine hollywoodienne, aussi glamour que factice, produisant des mythes en cascade ou bien l’allégorie d’un jeu de pouvoir mené par de puissantes enchanteresses, là où les figures masculines sont considérées comme des créatures défaillantes ?

 

Judy Garland - Le Magicien dOz

Judy Garland – Le Magicien d’Oz

 

Fabuleux parcours initiatique et véritable invitation au rêve, Le Magicien d’Oz n’a jamais failli à sa mission : faire le bonheur de tous ceux qui ont gardé une âme d’enfant. Le film, qui remporte deux Oscars en février 1940 (Meilleure musique et Meilleure chanson originale) face aux treize nominations du grand favori Autant en emporte le vent réalisé par le même Victor Fleming, cristallise le savoir-faire et l’âge d’or d’Hollywood grâce à son éblouissante mise en scène, ses magnifiques matte paintings et décors truffés de minutieux détails, ses brillantes compositions (dont l’immortelle Over the Rainbow, l’hymne de Judy Garland) signées Harold Arlen et Yip Harburg ou encore les somptueux costumes dessinés par Adrian.

 

Le Magicien dOz

Le Magicien d’Oz

 

La plupart des effets spéciaux créés par Arnold Gillespie n’ont jamais été réalisés auparavant, comme en témoignent le violent cyclone ravageant la terre austère du Kansas et l’arrivée de la protagoniste dans le monde onirique d’Oz, soulignée par l’ingénieuse transition du sépia à la couleur, déjà anticipée par Baum dans sa description désolante d’une région où tout est terne et gris. Le flamboyant Technicolor unifie les aventures de Dorothy peintes aux couleurs de l’arc-en-ciel : la célébration à Munchkinland, la traversée du champ de coquelicots ensorcelés, l’attaque des affreux singes volants, la Marche des Winkies au pied du château de la Sorcière, la visite du palais d’Émeraude, la parade en calèche tirée par le cheval multicolore de la cité d’Oz… Pourtant, en coulisses, la peinture s’écaille et le conte de fées s’effrite. Le réalisateur Norman Taurog jette l’éponge après avoir participé aux premiers essais, puis Richard Thorpe, remercié deux semaines après le début du tournage, est remplacé par George Cukor.

 

Le Magicien dOz

Le Magicien d’Oz

 

Victor Fleming, choisi par les producteurs Mervyn LeRoy et Arthur Freed, dirige finalement l’essentiel du film tandis que King Vidor, non crédité au générique, prend en charge les scènes du Kansas. Point de départ du destin tragique de l’artiste lumineuse et torturée qui incarna l’innocente Dorothy, Le Magicien d’Oz et ses répliques cultes surmontent pourtant les obstacles pour devenir un grand classique hollywoodien, influençant Gremlins 2Qui veut la peau de Roger Rabbit ?Sailor et LulaThe Wiz et tant d’autres. Derrière les nuages les plus sombres, le soleil brille toujours, dit-on. Ainsi, depuis 1939, nous répétons inlassablement : « Je reste auprès de ceux que j’aime ».

 

 

Le Magicien dOz - coffret anniversaire

Le Magicien d’Oz – coffret anniversaire

Blu-ray : Cette sortie anniversaire chez Warner met à l’honneur le grand classique de la MGM et propose de redécouvrir le film préféré du public américain, pour la première fois en 4K Ultra HD.

 

La restauration magnifie la photographie signée Harold Rosson. Le coffret en édition limitée est doté de nombreux suppléments, qui n’ont cependant rien à envier à l’édition 75ème anniversaire, à savoir le documentaire The Wonderful Wizard of Oz : la réalisation d’un classique, les commentaires de l’historien officiel du Magicien d’Oz John Fricke, des images brutes du tournage et des scènes inédites.

 

Le coffret contient également le CD de la bande originale du film, un jeu de six Art Cards, la reproduction du poster original du film ainsi que la carte du merveilleux pays d’Oz. Un tourbillon de couleurs et de chansons à offrir en cette fin d’année.

 

 

 

  • LE MAGICIEN D’OZ (The Wizard of Oz)
  • Sortie vidéo : 15 novembre 2019
  • Format / Produit : Blu-ray 4K Ultra HD et coffret Édition Limitée Blu-ray 4K Ultra HD
  • Réalisation : Victor Fleming, King Vidor
  • Avec : Judy Garland, Frank Morgan, Ray Bolger, Bert Lahr, Jack Haley, Billie Burke, Margaret Hamilton, Clara Blandick, Charley Grapewin, Pat Walshe, Terry, Mitchell Lewis…
  • Scénario : Noel Langley, Florence Ryerson et Edgar Allan Woolf, d’après le roman éponyme de L. Frank Baum
  • Production : Victor Fleming, Mervyn LeRoy, Arthur Freed
  • Photographie : Harold Rosson
  • Montage : Blanche Sewell
  • Décors : Malcolm Brown, William A. Horning, Jack Martin Smith
  • Costumes : Adrian
  • Musique : Harold Arlen, Herbert Stothart
  • Édition vidéo : Warner Bros. France
  • Tarif : 29,99 € (DVD) – 59,99 € (Blu-ray)
  • Durée : 1h40
  • Sortie initiale : 25 août 1939 (États-Unis) – 26 juin 1946 (France)

 

Commentaires

A la Une

Heat 2 : une date de sortie enfin annoncée pour le roman de Michael Mann

Annoncé en 2016, Heat 2 sera publié en août 2022 aux États-Unis et reviendra sur les origines des protagonistes puis… Lire la suite >>

Gaspard Ulliel nous a quittés à l’âge de 37 ans

L’acteur Gaspard Ulliel est décédé tragiquement ce 19 janvier 2022 des suites d’un accident de ski en Savoie. Ses débuts… Lire la suite >>

A Man Called Ove : Tom Hanks sous la direction de Marc Forster

Marc Forster réalisera l’adaptation américaine de A Man Called Ove avec Tom Hanks dans le rôle principal pour un début… Lire la suite >>

Weird – The Al Yankovic Story : Daniel Radcliffe dans la peau du musicien humoriste

Daniel Radcliffe va jouer le rôle de Weird Al dans un biopic commandé par les sociétés de production Funny or… Lire la suite >>

Moon Knight : Oscar Isaac se dévoile en super-héros Marvel

Disney lance les festivités du Marvel Cinematic Universe pour l’année 2022 avec le premier trailer de sa nouvelle série Moon… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 SPIDER-MAN : NO WAY HOME 310 286 5 6 444 355
2 ADIEU MONSIEUR HAFFMANN 261 930 1 261 930
3 SCREAM 212 555 1 212 555
4 TOUS EN SCENE 2 145 018 4 2 147 464
5 THE KING'S MAN : PREMIERE MISSION 131 293 3 670 114
6 OUISTREHAM 126 975 1 126 975
7 EN ATTENDANT BOJANGLES 125 509 2 353 985
8 LICORICE PIZZA 75 170 2 192 041
9 ENCANTO, LA FANTASTIQUE FAMILLE MADRIGAL 71 194 8 2 601 773
10 MATRIX RESURRECTIONS 61 990 4 919 226

Source: CBO Box office

Nos Podcasts