Stephen Sondheim, compositeur d’images

Publié par Jacques Demange le 28 novembre 2021
Stephen Sondheim

Stephen Sondheim

Disparu le 26 novembre 2021, le compositeur et parolier Stephen Sondheim a su marquer de sa personnalité certaines des plus grandes comédies musicales contemporaines. Retour sur une œuvre aussi éclectique que cohérente.

 

 

 

Si les collaborations effectives de Stephen Sondheim au cinéma se limitent à quelques titres seulement (composition des bandes-musicales de Stavisky d’Alain Resnais et de Reds de Warren Beatty ; écriture de chansons pour Sherlock Holmes attaque l’Orient-Express, Dick Tracy de Warren Beatty et The Birdcage de Mike Nichols), son œuvre reste malgré tout marquée d’une empreinte cinématographique.

 

C’est par l’adaptation de ses comédies musicales que Sondheim est devenu un compositeur connu des cinéphiles du monde entier. West Side Story (dont Steven Spielberg proposera bientôt sa version), Sweeney Todd (Tim Burton, 2012), ou encore Into the Woods (Rob Marshall, 2014) ont permis de familiariser le grand public avec le style du compositeur.

 

Loin de n’être qu’un faiseur de hits pour la scène de Broadway, Sondheim a su composer de pièce en pièce un authentique univers musical oscillant entre l’exubérance et la noirceur, l’artifice et le réalisme. Maître des paradoxes, le compositeur emprunte ponctuellement la voie de l’ostentation baroque pour mieux servir l’attraction de mélodies entêtantes proches de la musique de chambre.

 

Cette attirance pour les extrêmes ne l’empêche d’assurer pleinement ses collaborations avec d’autres artistes. Les paroles écrites pour West Side Story se fondent ainsi parfaitement dans l’orchestration de Leonard Bernstein, tandis que ses compositions pour Sweeney Todd, Into the Woods, Assassins accentuent la noirceur des livrets de Hugh Wheeler, James Lapine et John Weidman.

 

La musique de Sondheim illustre moins qu’elle incarne les enjeux des intrigues, faisant entendre les échos et les tressaillements qui agitent l’âme des protagonistes. D’où l’ascendance romantique qui marque son style, l’expression de l’intériorité (souvent torturée) demeurant l’une des meilleures clés d’entrée pour comprendre son œuvre.

 

Cette importance conférée à la personnalité des personnages explique sans doute le passage de Sondheim par l’écriture scénaristique. Écrivant aux côtés de l’acteur Anthony Perkins le scénario des Invitations dangereuses (1973) d’Herbert Ross, le compositeur avait débuté dès le début des années 1950 ce travail pour la télévision, signant une dizaine d’épisodes pour la série Topper, avant de revenir ponctuellement vers le petit écran au cours des décennies suivantes.

 

Preuve que pour être pleinement comprise, la musique de Sondheim doit autant être écoutée par les oreilles que par les yeux.

 

 

West Side Story

 

 

Side by Side from Stephen Sondheim’s Company – 65th Annual Tony Awards

 

 

Sweeney Todd: The Demon Barber of Fleet Street (1979)

 

 

Judi Dench – The Definitive « Send In The Clowns » – South Bank Show 1995

 

Commentaires

A la Une

Ang Lee va réaliser un biopic sur Bruce Lee, avec son propre fils dans le rôle principal

Le réalisateur de Tigre et Dragon et de L’Odyssée de Pi est annoncé aux commandes d’un biopic sur Bruce Lee,… Lire la suite >>

Les Gardiens de la Galaxie Vol. 3 : Une bande-annonce pour la conclusion de la trilogie spatiale de Marvel

La dernière aventure des Gardiens de la galaxie se dévoile à travers une première bande-annonce.       Depuis la… Lire la suite >>

Indiana Jones et le Cadran de la Destinée : Premier trailer pour le cinquième opus de la saga

Le nouveau film Indiana Jones se révèle à travers une première bande-annonce entre nostalgie et grande aventure.      … Lire la suite >>

Easy Rider : Une nouvelle version du film culte en préparation

Plus de cinquante ans après sa sortie, Easy Rider de Dennis Hopper avec Peter Fonda et Jack Nicholson pourrait avoir… Lire la suite >>

Copenhagen Cowboy : Un nouveau trailer coloré et énigmatique pour la série de Nicolas Winding Refn

La nouvelle série du réalisateur de Drive, à destination de Netflix, se dévoile un peu plus à travers une envoûtante… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 BLACK PANTHER : WAKANDA FOREVER 392 564 3 2 810 290
2 SIMONE - LE VOYAGE DU SIECLE 201 751 7 2 024 616
3 COULEURS DE L'INCENDIE 129 914 3 620 671
4 LE MENU 124 279 1 124 279
5 RESTE UN PEU 113 050 2 265 745
6 LES MIENS 98 004 1 98 004
7 MASCARADE 77 221 5 798 310
8 LES FEMMES DU SQUARE 66 258 2 172 086
9 ARMAGEDDON TIME 60 612 3 309 249
10 NOVEMBRE 58 451 8 2 298 497

Source: CBO Box office

Nos Podcasts