Série / Tralala Bang Bang : critique

Publié par CineChronicle le 19 janvier 2023

Synopsis : Tralala Bang Bang est une tragi-comédie musicale fantastique qui raconte l’histoire de Victorine et Chrysaldo, deux pantins polymorphes qui vont s’aimer et se rebeller contre leur créateur marionnettiste au côté obscur : Dark Vador.

♥♥♥♥

 

Extrait de Tralala Bang Bang de Julien Lahmi

Extrait de Tralala Bang Bang de Julien Lahmi

Série ovni ! À ceux qui pensaient avoir fait le tour de ce que la fiction française avait à proposer, Tralala Bang Bang pourrait bien vous contredire. Coécrite et réalisée par Julien Lahmi, cette série mashup en 21 épisodes d’une dizaine de minutes sort des sentiers battus des codes classiques du format. Si l’art du mashup est surtout connu dans le monde de la musique, il est aussi présent dans l’audiovisuel. Le concept est simple, à partir de plusieurs œuvres préexistantes qu’il superpose et mélange, l’artiste en crée une nouvelle. Particulièrement populaire sur YouTube, où les internautes redoublent d’inventivité pour détourner des films et séries, le mashup n’est pourtant pas la chasse gardée du net et il a parfois donné naissance à des œuvres plus ambitieuses, comme le cultissime film La Classe américaine de Michel Hazanavicius et Dominique Mézerette. Sur la base d’un principe similaire, Julien Lahmi exploite l’imagerie du cinéma comme une « matière première », selon ses propres mots, répétés dans le générique de fin de chaque épisode, pour raconter une histoire pour le moins azimutée. Celle de deux pantins polymorphes, Victorine et Chrysaldo, amoureux l’un de l’autre et épris de découvertes et de libertés, qui vont devoir faire face à leur créateur marionnettiste, Dark Vador.

 

Dark Vador schizo - Tralala Bang Bang de Julien Lahmi

Dark Vador schizo – Tralala Bang Bang de Julien Lahmi

 

Si l’art du mashup et du collage est souvent utilisé à but humoristique, Julien Lahmi décide plutôt de prendre son histoire avec un premier degré salutaire, lui conférant ainsi une certaine poésie décalée qui n’est parfois pas sans rappeler l’œuvre de David Lynch. Dans la forme aussi, Tralala Bang Bang, se veut assez original. Là où la plupart des représentants du style s’amusent surtout à faire dire autre chose aux images en se basant sur le décalage entre son et image, ou sur le montage, Lahmi modifie, taille, découpe, sculpte, désassemble et réassemble son formidable matériau pour en tirer un tout nouveau résultat.

 

Le jeu sur les teintes est par exemple central. Le noir et blanc envahit des œuvres de toutes époques sous l’impulsion du maléfique Dark Vador, chassant la couleur hors des films. À l’inverse, la soif de découvertes et d’émerveillement de Victorine et Chrysaldo crée des éclats de couleurs qui rendent la vie aux extraits utilisés.

 

Chrysaldo-Keaton dans la matrice vadorienne - Tralala Bang Bang de Julien Lahmi

Chrysaldo-Keaton dans la matrice vadorienne – Tralala Bang Bang de Julien Lahmi

 

L’autre plaisir de la série vient bien évidemment du nombre impressionnant de films utilisés. Toutes les périodes et tous les genres de cinéma sont présents, sans échelle de valeur ni de jugement. Seule compte la force des images et la magie unique du septième art. Tralala Bang Bang fait ainsi dialoguer Charlie Chaplin avec Star Wars, Buster Keaton avec Matrix, le tout en parfaite harmonie.

 

La série s’adresse bien sûr à un public de cinéphiles et de passionnés des images. Ce sont eux qui seront le plus touchés par cette déclaration d’amour unique et un peu folle de Julien Lahmi au cinéma. À tout le cinéma.

 

Chrysaldo-Chaplin sourit - Tralala Bang Bang de Julien Lahmi

Chrysaldo-Chaplin sourit – Tralala Bang Bang de Julien Lahmi

 

Et Tralala Bang Bang à déjà conquis une partie de son public cible lors d’une fructueuse tournée des festivals internationaux. La série est ainsi lauréate, entre autres, du Prix de la meilleure web série au Cannes World Film Festival, au Prime International Film Festival Mumbaï et à l’International Cosmopolitan Film Festival of Tokyo, ainsi que du Prix du meilleur montage au Montréal Digital Webfest. En plus de ces récompenses et de nombreuses autres, Tralala Bang Bang a été projetée au Mashup Film Festival, à la Cinémathèque de Toulouse (festival « Histoires du cinéma ») et au Festival du court métrage européen de Brest.

 

Un palmarès déjà bien rempli pour une série qui ne demande plus qu’à rencontrer son public de fans de cinéma un peu fou.

 

Timothée Giret

 

 

 

  • TRALALA BANG BANG
  • Sortie : À venir
  • Réalisation : Julien Lahmi
  • Avec les voix de : Marie-Philippe Jocheray, Julien Lahmi,  Laura Daniel
  • Scénario : Marie-Philippe Jocheray, Julien Lahmi
  • Etalonnage : Julien Lahmi
  • Montage : Julien Lahmi
  • Traduction : Olivia Hewson Bonneau, Leslie Vest
  • Trucages : Julien Lahmi, Antonio Maria Da Silva
  • Musique : John Williams, Steve Jablonsky, Richard Strauss, Johnny Hallyday, Edith Piaf, Dalida, Maurice Ravel, Charlie Chaplin…

 

Commentaires

A la Une

The Hexagonal Hive and a Mouse in a Maze : Tilda Swinton dévoile la bande-annonce de son premier documentaire

L’actrice oscarisée Tilda Swinton, reconnue pour son talent et sa polyvalence, va faire ses débuts derrière la caméra.    … Lire la suite >>

Johnny Depp incarnera Satan et rejoint Jeff Bridges en Dieu dans le prochain Terry Gilliam

Le réalisateur britannique, ex-membre des Monty Python, débutera en janvier le tournage de son prochain long-métrage, The Carnival at the End… Lire la suite >>

Alien Romulus : la franchise revient avec une bande-annonce prenante

Après un premier teaser sobrement efficace, le nouveau long-métrage de Fede Álvarez se dévoile à travers une nouvelle affiche et… Lire la suite >>

À couteaux tirés 3 : Andrew Scott, Josh O’Connor, Cailee Spaeny et Glenn Close au casting

Le troisième opus de la saga whodunit, créée par Rian Johnson avec en vedette Daniel Craig, dévoile son titre ainsi… Lire la suite >>

Wolfs : Brad Pitt et George Clooney se retrouvent à l’écran dans cette première bande-annonce

La nouvelle réalisation de Jon Watts, derrière les trois derniers Spider-Man, se dévoile dans un trailer rafraîchissant.      … Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 UN P'TIT TRUC EN PLUS 814 901 6 6 615 548
2 BAD BOYS : RIDE OR DIE 380 123 1 380 123
3 LA PETITE VADROUILLE 160 161 1 160 161
4 FURIOSA : UNE SAGA MAD MAX 129 139 3 733 751
5 LA PLANETE DES SINGES : LE NOUVEAU ROYAUME 124 678 5 2 202 100
6 BLUE & COMPAGNIE 73 907 5 1 059 188
7 ABIGAIL 40 364 2 121 026
8 LE DEUXIEME ACTE 36 950 4 455 689
9 MEMORY 28 125 2 86 758
10 MARCELLO MIO 23 269 3 162 548

Source: CBO Box office

Nos Podcasts