Série / Emily in Paris (saison 1) : critique

Publié par Erica Farges le 6 octobre 2020

Synopsis : Quand elle décroche le boulot de ses rêves à Paris, Emily, jeune cadre ambitieuse de Chicago, adopte une nouvelle vie tout en jonglant entre marketing, amis et amours.

♥♥♥♥♥

 

Emily in Paris - affiche

Emily in Paris – affiche

Il y a deux ans, Darren Star annonçait son projet de tourner sa prochaine série avec Paris comme décor principal. Depuis Beverly Hills 90210 et Sex and the City, le créateur de ces deux séries novatrices a été à l’origine d’autres productions destinées au petit écran moins remarquées. On se demandait donc ce que nous réservait Emily in Paris qui apparaissait comme un clin d’œil au dernier épisode des péripéties de Carrie Bradshaw, Une Américaine à Paris. Avant-gardiste comme les premières créations de Darren Star ? Sex and the City 2.0 parisien ? Ou bien comédie à l’eau de rose oubliable ? Dans tous les cas, Emily in Paris a attiré l’attention des abonnés Netflix entre huées et intérêt. Depuis sa diffusion, elle est la série la plus regardée sur la plateforme en France et se place dans le top dix des vues outre-Atlantique. Bien que pionnier au début de sa carrière, Darren Star n’a jamais fait preuve de beaucoup de réalisme. La vie des adolescents californiens moyens n’a jamais ressemblé à Beverly Hills 90210, et encore moins à sa version dérivée de 2008-2013 qui ressemblait plus à un plateau de télé-réalité qu’à un lycée. Pourtant, la série originale a été le premier teen show au succès international abordant des thématiques taboues et qui, trente ans après sa première diffusion, reste une influence majeure du genre. Quant à Sex and the City, elle a fait preuve d’avant-garde et d’audace en représentant, à la télé comme au cinéma, la sexualité féminine sans filtre à partir des expériences que vivent les héroïnes. Très vite devenue culte, la série a aussi été une grande source d’inspiration dans la mode et la pop culture, quand bien même y voit-on un New York glamour de fêtes permanentes et un train de vie irréaliste.

 

 

Aujourd’hui, une part considérable des œuvres audiovisuelles s’efforcent d’allier créativité et éveil des consciences. Il est clair que ce n’est pas le cas d’Emily in Paris. Darren Star, qui fût autrefois précurseur, se retrouve ici plutôt à la traîne. Si dans l’ensemble le choc des cultures donne lieu à des situations cocasses, la série aurait dû s’émanciper de trop de clichés. Dès lors, s’enfermer dans le cadre d’un Paris « ultra-instagrammable » la pénalise. Elle aurait gagné à se nourrir de davantage de diversité. En outre, le contexte actuel et les tensions économiques et sociales en France, et dans le monde, ne favorisent pas l’adhérence. Faire trop de raccourcis pour dépeindre une capitale et ses habitants n’est donc pas l’approche la plus subtile. À titre d’exemple de stéréotypes assez gênants : des Français allergiques au travail et des femmes françaises, excepté Brigitte Macron et Carla Bruni, totalement hermétiques aux questions féministes.

 

Malgré ces nombreux défauts poussifs, la magie de ces aventures parisiennes improbables opère. Grâce à une narration stimulante, à un défilé de mode constant -vrai plaisir pour les yeux-, au charisme de Lily Collins et de la plupart des acteurs qui interprètent les rôles secondaires, on binge-watch les dix épisodes avec une facilité déconcertante. Emily in Paris se révèle alors comme un plaisir coupable, obsolète dans son approche mais esthétiquement à la pointe de la mode. 

 

 

 

  • EMILY IN PARIS
  • Diffusion : Depuis le 2 octobre 2020
  • Chaîne / Plateforme : Netflix
  • Création : Darren Star
  • Réalisation : Andrew Fleming, Zoe Rowlands Cassavetes, Peter Lauer
  • Scénario : Darren Star, Sarah Choi, Deborah Copaken, Emily Goldwyn
  • Avec : Lily Collins, Philippine Leroy-Beaulieu, Ashley Park, Lucas Bravo, Samuel Arnold, Bruno Gouery, Camille Razat, Arnaud Viard, William Abadie, Yohan Lévy, Jean-Christophe Bouvet, Kate Walsh
  • Saison 1 de 10 épisodes de 24-34 minutes

 

Commentaires

A la Une

Gladiator II : une bande-annonce épique et intense pour la suite de l’épopée historique

Ridley Scott nous replonge dans l’arène du Colisée de Rome, avec Paul Mescal pour marcher dans les pas de son… Lire la suite >>

Emmanuelle : La relecture se dévoile dans une bande-annonce sensuelle et mystérieuse

Le nouveau long-métrage d’Audrey Diwan, avec Noémie Merlant dans le rôle-titre, révèle les premières images de cette nouvelle version du… Lire la suite >>

RIP : Matt Damon et Ben Affleck à l’affiche d’un thriller criminel sur Netflix

La plateforme de streaming a récemment acquis les droits du film qui sera écrit et réalisé par Joe Carnahan, avec… Lire la suite >>

Robert Englund et John Carpenter, nouvelles étoiles du Hollywood Walk of Fame

Chaque année, plusieurs stars sont célébrées sur le Hollywood Walk of Fame. En 2025, plus de trente personnes le rejoindront…. Lire la suite >>

Here : un premier trailer prometteur avec Tom Hanks et Robin Wright rajeunis

Robert Zemeckis est de retour, avec Tom Hanks et Robin Wright après Forrest Gump, à travers l’adaptation du roman graphique… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 VICE-VERSA 2 1 585 965 3 5 435 773
2 LE COMTE DE MONTE-CRISTO 1 275 985 2 2 463 225
3 UN P'TIT TRUC EN PLUS 471 943 10 8 388 607
4 SANS UN BRUIT : JOUR 1 236 839 2 635 914
5 HORIZON : UNE SAGA AMERICAINE, CHAPITRE 1 121 617 1 121 617
6 BAD BOYS : RIDE OR DIE 119 058 5 1 121 610
7 ELYAS 102 095 1 102 095
8 LA FAMILLE HENNEDRICKS 56 475 2 176 686
9 POURQUOI TU SOURIS ? 56 283 1 56 283
10 BLUE LOCK THE MOVIE - EPISODE NAGI 54 674 1 54 674

Source: CBO Box office

Nos Podcasts