Synopsis : De sa naissance par ciel orageux dans le Massachusetts jusqu’à sa mort à Paris, la vie de Bette Davis n’a été qu’une infatigable lutte. Elle travaille dur et défend l’image d’une femme libérée du glamour d’Hollywood, des contrats des studios, des clichés sur la ménagère. Procès, ruptures, crises de colère, elle trace la voie d’un nouveau genre d’actrice, le genre qui obtient ce qu’elle veut ou part en claquant la porte. Elle fatigue maris et réalisateurs, pour le meilleur et pour le pire. Son acharnement nous vaut des prestations mémorables dans L’Insoumise, La Vie privée d’Élisabeth d’Angleterre ou Eve. De ville en ville, sur les planches des théâtres, dans la chaleur des studios et de ses maisons, entre les mains de ses amants et de ses maris, Bette Davis s’épuise à poursuivre un bonheur impossible.

♥♥♥♥♥

 

Bette Davis - livre Capricci

Bette Davis – livre Capricci

Du récit iconique de sa naissance un soir d’orage, tandis qu’un éclair frappe un arbre de la cour, jusqu’à l’entêtant « Bette Davis Eyes » qui continue de résonner des décennies après sa mort, Anne-Capucine Blot narre la vie insolite d’une actrice-née aussi perfectionniste que décalée. Le début de la biographie se lit comme un roman. Betty Davis est un personnage si haut en couleur et les scènes convoquées si marquantes qu’il s’en dégage très tôt une sorte d’affinité. Le livre nous raconte l’enfance de la star hollywoodienne, son goût acharné pour le travail bien fait et la force de persévérance par laquelle elle parvient à percer dans le milieu du spectacle. Ces premiers chapitres dressent aussi le portrait de la mère et la sœur, qui seront à ses côtés tout au long de sa vie. Sans oublier sa relation compliquée à une figure paternelle distante. Ses années au théâtre et son arrivée à Hollywood sont encore dignes d’un roman initiatique. Entre déconvenues et affirmation, Bette Davis se fait sa place dans le milieu du cinéma. Quelques anecdotes font mouche, qu’elles fassent rire ou, au contraire, serrent le cœur. Balayant les canons de beauté, la jeune Bette cherche des rôles féminins forts, des personnages qui l’intéressent par leur histoire ou leur psychologie. Sans hésiter à se grimer ou à se rendre laide, elle sait pourtant se faire aimer du public. Tout au long du livre, mais ici en particulier, l’autrice fait montre d’une sensibilité avisée en ce qui concerne le maquillage, les costumes ; les apparats par lesquels les différents studios mettent en valeur cette actrice atypique – ou y échouent, justement. Habilleuse de métier, l’expérience d’Anne-Capucine Blot éclaire sans doute son regard sur le traitement réservé par les équipes qui habillent Bette Davis. Elle montre aussi comment cette dernière, en prenant la liberté de retoucher sa mise en beauté, en exigeant telle ou telle tenue, impose constamment des propositions de mise en scène. Cette attention portée au détail dans l’écriture semble redoubler cette de l’actrice et offre un point de vue alléchant sur cet aspect de sa vie.

 

Passée une première moitié plutôt chronologique, Bette Davis – Fatiguée d’être moi opte pour une approche plus thématique : vie amoureuse, lutte professionnelle, implication dans l’effort de guerre, relation avec Joan Crawford sur le tournage de Qu’est-il arrivé à Baby Jane (de Robert Aldrich, 1962). Si des figures reviennent d’une partie à une autre, on a parfois du mal à mesurer leur importance dans la vie de Bette. Non seulement ces différents chapitres manquent de lien, mais ils renoncent aussi à dresser le portrait mêlé d’une vie publique et privée.

 

Alors que la biographie donne vie de façon vibrante à l’enfance de Bette Davis et au quotidien des plateaux de tournage, elle manque un peu d’éclat en évoquant ses relations et leur influence dans la carrière de l’actrice. On peut regretter que la femme et la star ne soient pas plus souvent abordées de concert ou mises en vis-à-vis.

 

Le livre d’Anne-Capucine Blot paraît à l’occasion de la rétrospective Bette Davis du 51e Festival La Rochelle Cinéma et brosse le portrait d’une figure inoubliable du cinéma. Expressive voire exubérante, elle laisse derrière elle des anecdotes légendaires et des répliques mordantes. Par-delà ses grands yeux bleus, elle demeure toujours une énigme.

 

Aésane Geeraert

 

 

 

  • BETTE DAVIS – FATIGUÉE D’ÊTRE MOI
  • Auteur(s) : Anne-Capucine Blot
  • Édition : Capricci
  • Collection : Capricci Stories
  • Parution : 9 juin 2023
  • Format : 112 pages / 10.5x19cm
  • Tarif : 11.50 €

Commentaires

A la Une

The Substance : le film de body horror avec Demi Moore se dévoile dans un teaser intrigant

Le nouveau film de Coralie Fargeat verra s’affronter Demi Moore et Margaret Qualley autour de cette fameuse substance.    … Lire la suite >>

Gladiator II : une bande-annonce épique et intense pour la suite de l’épopée historique

Ridley Scott nous replonge dans l’arène du Colisée de Rome, avec Paul Mescal pour marcher dans les pas de son… Lire la suite >>

Emmanuelle : La relecture se dévoile dans une bande-annonce sensuelle et mystérieuse

Le nouveau long-métrage d’Audrey Diwan, avec Noémie Merlant dans le rôle-titre, révèle les premières images de cette nouvelle version du… Lire la suite >>

RIP : Matt Damon et Ben Affleck à l’affiche d’un thriller criminel sur Netflix

La plateforme de streaming a récemment acquis les droits du film qui sera écrit et réalisé par Joe Carnahan, avec… Lire la suite >>

Robert Englund et John Carpenter, nouvelles étoiles du Hollywood Walk of Fame

Chaque année, plusieurs stars sont célébrées sur le Hollywood Walk of Fame. En 2025, plus de trente personnes le rejoindront…. Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 MOI, MOCHE ET MECHANT 4 1 400 169 1 1 400 169
2 LE COMTE DE MONTE-CRISTO 1 076 425 3 3 539 650
3 VICE-VERSA 2 860 850 4 6 296 623
4 UN P'TIT TRUC EN PLUS 310 660 11 8 388 607
5 SANS UN BRUIT : JOUR 1 104 468 3 740 382
6 HORIZON : UNE SAGA AMERICAINE, CHAPITRE 1 71 398 2 193 015
7 LONGLEGS 69 851 1 69 851
8 TO THE MOON 60 663 1 60 663
9 BAD BOYS : RIDE OR DIE 53 569 6 1 175 179
10 ELYAS 45 371 2 147 466

Source: CBO Box office

Nos Podcasts