Synopsis : De sa naissance par ciel orageux dans le Massachusetts jusqu’à sa mort à Paris, la vie de Bette Davis n’a été qu’une infatigable lutte. Elle travaille dur et défend l’image d’une femme libérée du glamour d’Hollywood, des contrats des studios, des clichés sur la ménagère. Procès, ruptures, crises de colère, elle trace la voie d’un nouveau genre d’actrice, le genre qui obtient ce qu’elle veut ou part en claquant la porte. Elle fatigue maris et réalisateurs, pour le meilleur et pour le pire. Son acharnement nous vaut des prestations mémorables dans L’Insoumise, La Vie privée d’Élisabeth d’Angleterre ou Eve. De ville en ville, sur les planches des théâtres, dans la chaleur des studios et de ses maisons, entre les mains de ses amants et de ses maris, Bette Davis s’épuise à poursuivre un bonheur impossible.

♥♥♥♥♥

 

Bette Davis - livre Capricci

Bette Davis – livre Capricci

Du récit iconique de sa naissance un soir d’orage, tandis qu’un éclair frappe un arbre de la cour, jusqu’à l’entêtant « Bette Davis Eyes » qui continue de résonner des décennies après sa mort, Anne-Capucine Blot narre la vie insolite d’une actrice-née aussi perfectionniste que décalée. Le début de la biographie se lit comme un roman. Betty Davis est un personnage si haut en couleur et les scènes convoquées si marquantes qu’il s’en dégage très tôt une sorte d’affinité. Le livre nous raconte l’enfance de la star hollywoodienne, son goût acharné pour le travail bien fait et la force de persévérance par laquelle elle parvient à percer dans le milieu du spectacle. Ces premiers chapitres dressent aussi le portrait de la mère et la sœur, qui seront à ses côtés tout au long de sa vie. Sans oublier sa relation compliquée à une figure paternelle distante. Ses années au théâtre et son arrivée à Hollywood sont encore dignes d’un roman initiatique. Entre déconvenues et affirmation, Bette Davis se fait sa place dans le milieu du cinéma. Quelques anecdotes font mouche, qu’elles fassent rire ou, au contraire, serrent le cœur. Balayant les canons de beauté, la jeune Bette cherche des rôles féminins forts, des personnages qui l’intéressent par leur histoire ou leur psychologie. Sans hésiter à se grimer ou à se rendre laide, elle sait pourtant se faire aimer du public. Tout au long du livre, mais ici en particulier, l’autrice fait montre d’une sensibilité avisée en ce qui concerne le maquillage, les costumes ; les apparats par lesquels les différents studios mettent en valeur cette actrice atypique – ou y échouent, justement. Habilleuse de métier, l’expérience d’Anne-Capucine Blot éclaire sans doute son regard sur le traitement réservé par les équipes qui habillent Bette Davis. Elle montre aussi comment cette dernière, en prenant la liberté de retoucher sa mise en beauté, en exigeant telle ou telle tenue, impose constamment des propositions de mise en scène. Cette attention portée au détail dans l’écriture semble redoubler cette de l’actrice et offre un point de vue alléchant sur cet aspect de sa vie.

 

Passée une première moitié plutôt chronologique, Bette Davis – Fatiguée d’être moi opte pour une approche plus thématique : vie amoureuse, lutte professionnelle, implication dans l’effort de guerre, relation avec Joan Crawford sur le tournage de Qu’est-il arrivé à Baby Jane (de Robert Aldrich, 1962). Si des figures reviennent d’une partie à une autre, on a parfois du mal à mesurer leur importance dans la vie de Bette. Non seulement ces différents chapitres manquent de lien, mais ils renoncent aussi à dresser le portrait mêlé d’une vie publique et privée.

 

Alors que la biographie donne vie de façon vibrante à l’enfance de Bette Davis et au quotidien des plateaux de tournage, elle manque un peu d’éclat en évoquant ses relations et leur influence dans la carrière de l’actrice. On peut regretter que la femme et la star ne soient pas plus souvent abordées de concert ou mises en vis-à-vis.

 

Le livre d’Anne-Capucine Blot paraît à l’occasion de la rétrospective Bette Davis du 51e Festival La Rochelle Cinéma et brosse le portrait d’une figure inoubliable du cinéma. Expressive voire exubérante, elle laisse derrière elle des anecdotes légendaires et des répliques mordantes. Par-delà ses grands yeux bleus, elle demeure toujours une énigme.

 

Aésane Geeraert

 

 

 

  • BETTE DAVIS – FATIGUÉE D’ÊTRE MOI
  • Auteur(s) : Anne-Capucine Blot
  • Édition : Capricci
  • Collection : Capricci Stories
  • Parution : 9 juin 2023
  • Format : 112 pages / 10.5x19cm
  • Tarif : 11.50 €

Commentaires

A la Une

Cannes 2024 : La sélection officielle dévoilée

La sélection officielle de cette 77e édition du Festival de Cannes promet d’être intéressante. Un nouveau film de Yórgos Lánthimos avec Emma Stone, le retour de la saga Mad Max, un projet de Francis Ford Coppola vieux de presque 40 ans, et bien d’autres surprises…

Cannes 2024 : Megalopolis de Francis Ford Coppola présenté sur la Croisette

Le réalisateur de 85 ans signe son retour avec son film autofinancé Megalopolis, qui sera présenté en compétition à la 77e édition du Festival de Cannes. 

George Lucas recevra une Palme d’Or d’honneur lors du 77e Festival de Cannes

Dans une galaxie pas si lointaine, à Cannes, lors de la Cérémonie de clôture du 77e festival, George Lucas, célèbre scénariste, réalisateur et producteur de la saga Star Wars, recevra une Palme d’Or d’honneur.

Dune 3 et Nuclear War : les prochains projets de Denis Villeneuve

La collaboration entre Denis Villeneuve et Legendary ne semble pas prête de s’arrêter. Après le succès du second volet des aventures de Paul Atréides, les prochains projets du réalisateur pour le studio…

Un Matrix 5 en préparation chez Warner Bros avec Drew Goddard à la réalisation

Le studio lance le développement d’une suite de la saga Matrix qui marque un tournant pour la franchise car il ne sera pas réalisé par les Wachowski.

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 GODZILLA X KONG : LE NOUVEL EMPIRE 442 704 1 442 704
2 KUNG FU PANDA 4 334 599 2 1 160 497
3 DUCOBU PASSE AU VERT ! 231 183 1 231 183
4 ET PLUS SI AFFINITES 149 749 1 149 749
5 DUNE DEUXIEME PARTIE 143 811 6 3 864 690
6 PAS DE VAGUES 94 548 2 265 365
7 IL RESTE ENCORE DEMAIN 87 633 4 465 632
8 LA PROMESSE VERTE 74 908 2 251 189
9 SIDONIE AU JAPON 53 732 1 53 732
10 LE JEU DE LA REINE 49 130 2 156 002

Source: CBO Box office

Nos Podcasts