Livre / Économie et cinéma : critique

Publié par Jacques Demange le 18 octobre 2018

Résumé : Cet ouvrage tente de réduire l’écart entre cinéphiles et professionnels du cinéma d’un côté ; cabinets d’experts et professeurs d’université de l’autre. Vulgariser l’économie du cinéma, faire comprendre les enjeux, expliquer d’où vient l’argent… c’est le rôle de ce livre, suivant la logique de l’alphabet. Celui-ci permet, comme dans un festival de cinéma, de passer d’une superproduction à un petit film d’auteur, ou d’un film bengali à un film d’animation.

♥♥♥♥

 

Economie et Cinema - livre

Économie et Cinéma – livre

De A comme « Agents de vente » à Z comme « Zapping », cet étonnant abécédaire consacré à l’économie du cinéma offre un panorama concis et précis de son objet d’étude. Patrice Vivancos, réalisateur, directeur de festivals, essayiste et membre d’Europe Créative, explore avec intelligence et humour les différentes caractéristiques d’un secteur souvent complexe pour profane. Questions financières (incitations fiscales, box-office, économie…), activités professionnelles (distribution, production, réalisation, scénario), pratiques (hacker, génération internet, festivals, films vus en salles ou sur les petits écrans de notre quotidien), dispositifs (télévision, plate-formes de streaming payantes ou gratuites, jeu vidéo, réalité virtuelle, entre obsolescence et évolutions technologiques), institutions (CNC, MPAA, Eurimages), normes et marges (cinéma d’animation, cinéma X) sont chacun passés au crible à travers de nombreuses entrées de longueur variable. Considérant le cinéma comme un « caméléon mondialisé », Vivancos s’attarde autant sur les particularités économiques du cinéma européen que sur celui des États-Unis, ou de l’Amérique Latine. Ce tour d’horizon permet de soulever de nombreuses problématiques générales, entre hégémonie réelle ou non, pérennité des traditions nationales et inévitables révolutions internationales. Bien qu’intéressante et facilement compréhensive, cette vue d’ensemble fait cependant trop souvent l’impasse sur les cas particuliers que constituent les films et qui auraient, dans certains cas, pu illustrer et approfondir les propos de l’auteur. Reste que l’esprit de synthèse qui se dégage de l’écriture de Vivancos affirme la valeur d’introduction de cet écrit qui permettra au lecteur de se familiariser avec de nombreuses notions dont on connaît le nom mais dont on ignore souvent les qualités essentielles. La courte bibliographie proposée en annexe invite ainsi à prolonger cette base à travers d’autres ouvrages généraux ou plus pointus.

 

 

 

  • ÉCONOMIE ET CINÉMA. LEURS LIAISONS DANGEREUSES DÉCODÉES AU FIL DES 26 LETTRES DE L’ALPHABET
  • Auteur : Patrice Vivancos
  • Éditions : L’Harmattan
  • Collection : Pour comprendre
  • Date de parution : 20 septembre 2018
  • Format : 178 pages
  • Tarif : 19 € (papier) – 13,99 €  (numérique)

Commentaires

A la Une

Le requin des Dents de la Mer exposé au futur Musée des Oscars

Bruce, le requin mécanique utilisé dans le film culte de Steven Spielberg, prend ses quartiers à l’intérieur du très attendu… Lire la suite >>

Gremlins 3 : Chris Colombus ne veut pas de CGI

Chris Colombus est revenu récemment dans une interview sur la possibilité d’un Gremlins 3. Que les fans se rassurent, les… Lire la suite >>

Predator : le réalisateur de 10 Cloverfield Lane aux commandes d’un nouveau film

Dan Trachtenberg, connu pour avoir réalisé 10 Cloverfield Lane, est en pourparlers avec 20th Century Studios pour diriger un nouvel épisode… Lire la suite >>

Michael Shannon rejoint Brad Pitt dans le thriller d’action Bullet Train

L’acteur américain Michael Shannon va rejoindre Brad Pitt au casting de Bullet Train, un thriller d’action produit par Sony d’après… Lire la suite >>

Small Axe : Steve McQueen présente une anthologie de films sur la communauté noire d’Angleterre

Le réalisateur oscarisé de Twelve Years a Slave revisite l’histoire des descendants afro-caribéens au Royaume-Uni à travers une série de… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 ADIEU LES CONS 600 444 1 600 444
2 30 JOURS MAX 515 328 2 1 024 143
3 LES TROLLS 2 TOURNEE MONDIALE 469 045 2 888 619
4 POLY 458 929 1 458 929
5 PETIT VAMPIRE 155 496 1 155 496
6 MISS 113 727 1 113 727
7 PENINSULA 107 865 1 107 865
8 DRUNK 89 089 2 204 024
9 THE GOOD CRIMINAL 83 519 2 199 906
10 CALAMITY, UNE ENFANCE DE MARTHA JANE CANNARY 78 309 2 138 360

Source: CBO Box office

Nos Podcasts