Livre / Économie et cinéma : critique

Publié par Jacques Demange le 18 octobre 2018

Résumé : Cet ouvrage tente de réduire l’écart entre cinéphiles et professionnels du cinéma d’un côté ; cabinets d’experts et professeurs d’université de l’autre. Vulgariser l’économie du cinéma, faire comprendre les enjeux, expliquer d’où vient l’argent… c’est le rôle de ce livre, suivant la logique de l’alphabet. Celui-ci permet, comme dans un festival de cinéma, de passer d’une superproduction à un petit film d’auteur, ou d’un film bengali à un film d’animation.

♥♥♥♥

 

Economie et Cinema - livre

Économie et Cinéma – livre

De A comme « Agents de vente » à Z comme « Zapping », cet étonnant abécédaire consacré à l’économie du cinéma offre un panorama concis et précis de son objet d’étude. Patrice Vivancos, réalisateur, directeur de festivals, essayiste et membre d’Europe Créative, explore avec intelligence et humour les différentes caractéristiques d’un secteur souvent complexe pour profane. Questions financières (incitations fiscales, box-office, économie…), activités professionnelles (distribution, production, réalisation, scénario), pratiques (hacker, génération internet, festivals, films vus en salles ou sur les petits écrans de notre quotidien), dispositifs (télévision, plate-formes de streaming payantes ou gratuites, jeu vidéo, réalité virtuelle, entre obsolescence et évolutions technologiques), institutions (CNC, MPAA, Eurimages), normes et marges (cinéma d’animation, cinéma X) sont chacun passés au crible à travers de nombreuses entrées de longueur variable. Considérant le cinéma comme un « caméléon mondialisé », Vivancos s’attarde autant sur les particularités économiques du cinéma européen que sur celui des États-Unis, ou de l’Amérique Latine. Ce tour d’horizon permet de soulever de nombreuses problématiques générales, entre hégémonie réelle ou non, pérennité des traditions nationales et inévitables révolutions internationales. Bien qu’intéressante et facilement compréhensive, cette vue d’ensemble fait cependant trop souvent l’impasse sur les cas particuliers que constituent les films et qui auraient, dans certains cas, pu illustrer et approfondir les propos de l’auteur. Reste que l’esprit de synthèse qui se dégage de l’écriture de Vivancos affirme la valeur d’introduction de cet écrit qui permettra au lecteur de se familiariser avec de nombreuses notions dont on connaît le nom mais dont on ignore souvent les qualités essentielles. La courte bibliographie proposée en annexe invite ainsi à prolonger cette base à travers d’autres ouvrages généraux ou plus pointus.

 

 

 

  • ÉCONOMIE ET CINÉMA. LEURS LIAISONS DANGEREUSES DÉCODÉES AU FIL DES 26 LETTRES DE L’ALPHABET
  • Auteur : Patrice Vivancos
  • Éditions : L’Harmattan
  • Collection : Pour comprendre
  • Date de parution : 20 septembre 2018
  • Format : 178 pages
  • Tarif : 19 € (papier) – 13,99 €  (numérique)

Commentaires

A la Une

Trailer de High Flying Bird réalisé par Steven Soderbergh pour Netflix

La bande annonce de High Flying Bird, nouveau film Netflix signé Steven Soderbergh, primé aux Oscars pour Traffic, plonge le… Lire la suite >>

Anne Hathaway dans The Witches de Robert Zemeckis

Anne Hathaway jouera dans The Witches, seconde adaptation du roman pour enfants publié par Roald Dahl en 1983, sous la… Lire la suite >>

Un teaser pour Ghostbusters 3 réalisé par Jason Reitman 

Trente cinq ans après son père, le réalisateur In the Air et Juno revisite la chasse aux fantômes. Les premières… Lire la suite >>

Sofia Coppola et Bill Murray réunis pour On the Rocks

La réalisatrice Sofia Coppola et l’acteur Bill Murray vont se retrouver, seize ans après le succès de Lost in Translation,… Lire la suite >>

Tom Cruise et Christopher McQuarrie préparent deux nouveaux Mission Impossible

Après le succès de Mission : Impossible — Fallout, qui a rapporté plus de 791 millions de dollars, Christopher McQuarrie… Lire la suite >>

Écoutez nos Podcasts

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 CREED II 832 553 1 832 553
2 LES INVISIBLES 384 239 1 384 239
3 AQUAMAN 268 091 4 2 906 326
4 EDMOND 247 500 1 247 500
5 MIA ET LE LION BLANC 150 392 3 1 114 846
6 ASTERIX - LE SECRET DE LA POTION MAGIQUE 143 796 6 3 612 760
7 BOHEMIAN RHAPSODY 134 063 11 4 059 510
8 LE RETOUR DE MARY POPPINS 111 803 4 1 423 581
9 BUMBLEBEE 111 016 3 1 021 962
10 UNE AFFAIRE DE FAMILLE 88 386 5 663 468

Source: CBO Box office