Chronicle de Josh Trank : critique

Publié par Nathalie Dassa le 30 janvier 2012

Un faux documentaire sur trois adolescents de Portland qui se mettent à développer des super-pouvoirs.

 

♥♥♥♥

 

CineChronicle a eu l’opportunité de découvrir en toute première projection CHRONICLE (un titre qui sied au teint du site) avec la présence du jeune réalisateur Josh Trank (fils de Richard Trank) qui signe ici un premier long-métrage dont le potentiel ambitionne le blockbuster, sur un spec script de Max Landis (fils de John Landis). Chronicle cumule les orientations entre le genre super héros et les films à micro budget réalisés caméra à l’épaule à la manière d’un mockumentary tels REC et Paranormal Activity, hérités du pionnier en la matière Le Projet Blair Witch. A la question Que feriez-vous si vous étiez doté de super pouvoirs ?, Trank et Landis s’amusent à réaliser un rêve d’adolescent se nourrissant de plusieurs références cinématographiques  entre Superman, Spider-Man, X-Men Le Commencement, Heroes, Misfits, Akira ou encore Stand by Me. Le film suit trois adolescents de Portland qui se mettent à développer des super pouvoirs après avoir été confrontés à une substance dans une mystérieuse grotte. Dans ce trio tenu par des acteurs encore inconnus Michael B. Jordan (Steve, le charismatique), Alex Russell (Matt, l’intellectuel sympathique) et Dane DeHaan (Andrew, le rejeté), ce dernier avec son teint blafard et son regard perçant – vu dans True Blood – est la révélation du film. Dans la peau d’un adolescent solitaire et introverti, vivant avec une mère malade et un père violent, il est le premier à maîtriser sa puissance qui lui permet d’atteindre une popularité tout aussi espérée qu’éphémère.

 

De g. à dr. : Alex Russell, Michael B. Jordan, Dane DeHaan – Chronicle de Josh Trank

C’est à travers l’objectif de sa petite caméra pour documenter sa vie, que l’on suit le développement de leur pouvoir télékinésique où chacun s’adonne à la lévitation jouant d’abord à faire des blagues et faire voler des petits objets (Lego, peluches) jusqu’à déplacer les voitures pour parvenir finalement à voler eux-mêmes au cours d’une première superbe séquence à travers les nuages. Si tout se déroule dans une atmosphère légère, la situation tourne rapidement au drame, détruisant la ville de Portland. Matt tente d’instaurer des règles de conduite et de vie qui résonne presque du précepte de Stan Lee dans Spider-ManUn grand pouvoir implique de grandes responsabilités’. Mais Andrew est vite submergé par ses démons intérieurs et utilise ses pouvoirs de manière négative entraînant ses deux amis jusqu’au point de non retour. Chronicle délaisse alors la comédie pour plus de réflexion dans la psychologie des trois personnages, dont l’amitié se désagrège. Au final, si le récit de Max Landis manque parfois d’émotion et de fluidité dans sa narration et la caméra de Josh Trank part un peu tous azimuts, Chronicle offre du cinéma popcorn à petit budget enthousiasmant presque bluffant dans sa conception visuelle et dénote les capacités vivaces d’un jeune réalisateur en herbe…

 

 

 

CHRONICLE de Josh Trank en salles le 22 février avec Michael B. Jordan, Dane DeHaan, Alex Russell, Michael Kelly, Anna Wood, Ashley Hinshaw. Scénario : Max Landis. Prouction : John Davis, Adam Schroeder. Photographie : Matthew Jensen. Montage : Elliot Greenberg. Direction Artistique : Patrick O’Connor. Décorateur : Fred de Preez. Costumes : Dianna Cillers. Distribution : 20th Century Fox. Durée : 1h51.

.

Commentaires

A la Une

L’appel des 50 : les éditeurs vidéo français poussent un cri de détresse pour sauver le secteur

Cinquante éditeurs vidéo français s’unissent et appellent à sauver le secteur. Le marché de la copie physique (DVD, Blu-ray, Ultra… Lire la suite >>

Mort de George Floyd : le discours poignant de l’acteur John Boyega

L’interprète de Finn, héros de la saga Star Wars, s’est fait le porte-voix de l’indignation face à l’impunité des meurtres… Lire la suite >>

Ari Aster travaille sur une comédie cauchemardesque de 4 heures

Le réalisateur d’Hérédité et de Midsommar n’en a pas fini de traumatiser des rétines et se lance dans un nouveau… Lire la suite >>

Lovecraft Country : second trailer pour la série coproduite par J.J Abrams et Jordan Peele

La série de huit épisodes de Lovecraft Country, qui donne vie aux créatures lovecraftiennes dans l’Amérique ségrégationniste des années 1950,… Lire la suite >>

Léa Seydoux dans Le bal des folles d’Arnaud des Pallières

Prochainement à l’affiche des très attendus The French Dispatch et Mourir peut attendre, Léa Seydoux décroche le rôle principal du… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 LA BONNE EPOUSE 171 000 1 171 000
2 EN AVANT 94 057 2 609 438
3 DE GAULLE 83 266 2 595 179
4 INVISIBLE MAN 59 311 3 620 402
5 RADIOACTIVE 36 738 1 36 738
6 L'APPEL DE LA FORET 34 114 4 1 179 087
7 10 JOURS SANS MAMAN 26 608 4 1 107 557
8 LE CAS RICHARD JEWELL 25 649 4 773 799
9 SONIC LE FILM 24 216 5 2 062 770
10 DARK WATERS 22 173 3 270 545

Source: CBO Box office

Nos Podcasts