Le jury présidé par Nanni Moretti, accompagné de la maîtresse de cérémonie Bénénice Béjo, a dévoilé le palmarès de la 65e édition du Festival de Cannes ce dimanche 27 mai 2011 dans le Grand Théâtre Lumière.

 

 

 

 

Jean-Louis Trintignan dans Amour de Michael Haneke

Les Français et les Américains ont été boudés dans cette course à la palme d’or avec 22 films en compétition pour ce 65e festival qui s’est déroulé en majeure partie sous un temps pluvieux. Un climat à l’image d’un palmarès sans réel enthousiasme ni surprise qui a récompensé les vétérans, décerné par le président italien Nanni Moretti et son jury Diane Kruger, Ewan McGregor, Andrea Arnold, Jean Paul Gaultier, Hiam Abbass, Raoul Peck, Alexander Payne et Emmanuelle Devos. L’Autrichien Michael Haneke a donc été sacré pour la seconde fois par la Palme d’or pour Amour après Le Ruban Blanc en 2009 et a rejoint le cercle très privé en compagnie de Francis Ford Coppola, Shoei Imamura, Bille August, Emir Kusturica et des frères Dardenne. L’histoire suit un mari amoureux et attentionné qui accompagne son épouse qui s’en va vers la mort avec en vedette Jean-Louis Trintignant et Emmanuelle Riva. L’acteur français de 81 ans a terminé son discours sur un poème de Jacques Prévert « Et si on essayait d’être heureux, ne serait-ce que pour donner l’exemple ». Amour (en salles le 24 octobre) succède à THE TREE OF LIFE de Terrence Malick l’année dernière.

 

L’Italien Matteo Garrone repart une nouvelle fois avec le Grand Prix pour Reality (en salles le 22 août), qui suit l’itinéraire déçu d’un candidat à un jeu de téléréalité, après Gomorra en 2008. Le Britannique Ken Loach remporte quant à lui son cinquième trophée avec le Prix du jury pour la seule comédie La Part des Anges (en salles le 27 juin) dans ce palmarès, après les Prix du Jury pour Hidden agenda en 1990 et Raining Stones en 1993, le Prix du Scénario pour Sweet Sixteen en 2002 et la Palme d’or pour Le vent se lève en 2006. Au-delà des Collines de Cristian Mungiu reçoit les trophées du meilleur scénario et des meilleures interprétations féminines pour Cosmina Stratan et Cristina Flutur. Le roumain avait été récompensé par la Palme d’or pour l’excellent 4 mois, 3 semaines, 2 jours en 2007 dont le sujet portait sur l’avortement. Et enfin très bonne nouvelle pour le prix d’interprétation masculine qui revient à Mads Mikkelsen dans le rôle d’un homme accusé de pédophilie dans La Chasse de Thomas Vinterberg, réalisateur primé par le Prix du jury pour le percutant Festen en 1998.

 

On retiendra l’hommage à Claude Miller, décédé le 4 avril à l’âge de 70 ans, dont le film posthume THÉRÈSE DESQUEYROUX (en salles le 21 septembre) adapté du roman éponyme de François Mauriac, a été projeté en clôture du festival. L’unique film américain primé de la compétition, Les Bêtes du Sud Sauvage de Benh Zeitlin, reçoit la Caméra d’Or pour une première oeuvre. Et enfin le prix du jury décerné au duo Kervern et Delépine pour l’excellent LE GRAND SOIR (notre critique), avec Benoît Poelvoorde et Albert Dupontel, dans la section Un Certain Regard.

 

 

PALMARÈS 2012

 

COMPÉTITION POUR LA PALME D’OR présidé par Nanni Moretti

 

 

PALME D’OR remis par Audrey Tautou et Adrian Brody

  1. Amour de l’Autrichien Michael Haneke

 

GRAND PRIX remis par Leila Hatami

  1. Reality de l’Italien Matteo Garrone

 

PRIX DU JURY remis par Laura Morante et Patrick Bruel

  1. La Part des Anges du Britannique Ken Loach

 

PRIX DU SCÉNARIO remis par Natassja Kinski

  1. Au-delà des Collines du Roumain Cristian Mungiu

 

PRIX DE LA MISE EN SCÈNE remis par Tim Roth et Leila Bekhti

  1. Post Tenebras Lux du Mexicain Carlos Reygadas

 

PRIX D’INTERPRÉTATION MASCULINE remis Gong Li

  1. Mads Mikkelsen dans La Chasse de Thomas Vinterberg

 

PRIX D’INTERPRÉTATION FÉMININE remis Alec Baldwin

  1. Cosmina Stratan et Cristina Flutur de Aude-là des Collines du Roumain Cristian Mungiu

 

PRIX DU COURT-MÉTRAGE remis Jean-Pierre Dardenne et Kylie Minogue

  1. Silence (Sessiz Be deng) du Turc Rezan Yesilbas

 

CAMÉRA D’OR remis par Ludivine Sagnier, Carlos Saura et Carlos Dieges

  1. Beasts of the Southern Wild de l’Américain Benh Zeitlin

 

 

UN CERTAIN REGARD présidé par Tim Roth


PRIX UN CERTAIN REGARD

  1. Despues de Lucia du Mexicain Michel Franco

 

 

PRIX SPÉCIAL DU JURY

  1. Le Grand Soir de Benoît Delépine et Gustave Kervern

 

PRIX DE MEILLEURE ACTRICE

  1. Suzanne Clément dans Lawrence Anyways de Xavier Dolan
  2. Emilie Dequenne dans A Perdre la Raison de Joachim Lafosse

 

 

SPÉCIALE DISTINCTION DU JURY

  1. Djeca de la Bosniaque Aida Begic
(Children of Sarajevo)

 

SEMAINE DE LA CRITIQUE présidée par Céline Sciamma


GRAND PRIX NESPRESSO

  1. Aqui y alla de l’Espagnol Antonio Mendez Esparza

 

PRIX RÉVÉLATION FRANCE 4

  1. Sofia’s Last Ambulance

 

PRIX SACD

Les voisins de Dieu de l’Israélien Meni Yaesh

 

SOUTIEN ACID/CCASS

  1. Los Salvajes de l’Argentin Alejandro Fadel

 

RAIL D’OR

  1. Hors les murs du Belge David Lambert

 

QUINZAINE DES RÉALISATEURS présidé par Bertrand Tavernier


ART CINÉMA AWARD

  1. No de Pablo Larrain

 

PRIX SACD

  1. Camille redouble de Noémie Lvovsky

 

PRIX ILLY DU COURT MÉTRAGE

  1. The Curse de Fyzal Boulifa

 

CINÉFONDATION présidé par Jean-Pierre Dardenne

PREMIER PRIX

  1. Doroga de la Russe Taisia Igumentseva

 

SECOND PRIX

  1. Abigail de l’Américain Matthew James Reilly

 

TROISIÈME PRIX

  1. The Lost Anfitriones du Cubain Miguel Angel Moulet

Commentaires

A la Une

Polaris : Joaquin Phoenix et Rooney Mara dans le nouveau projet de Lynne Ramsay

Après A Beautiful Day, Joaquin Phoenix va retrouver la réalisatrice Lynne Ramsay pour Polaris, aux côtés de sa compagne Rooney… Lire la suite >>

Blacula revient d’entre les morts dans une nouvelle version

La MGM et les producteurs Deon Taylor et Roxanne Avent Taylor préparent une relecture de Blacula, classique de l’horreur et… Lire la suite >>

Colin Farrell et Rachel Weisz dans une relecture du mythe œdipien de Todd Solondz

Après The Lobster de Yorgos Lanthimos, Colin Farrell et Rachel Weisz vont se retrouver dans le nouveau film cauchemardesque et… Lire la suite >>

Zoë Kravitz passe à la réalisation avec Pussy Island

Zoë Kravitz fera ses débuts derrière la caméra avec Pussy Island, qui mettra en vedette Channing Tatum dans la peau… Lire la suite >>

Wild West : le nouveau vivier français du cinéma de genre

Cette nouvelle société de production, installée dans le sud-ouest de la France, va se consacrer entièrement aux films et séries… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 CONJURING : SOUS L'EMPRISE DU DIABLE 409 283 2 1 074 759
2 SANS UN BRUIT 2 228 844 1 228 844
3 UN HOMME EN COLERE 149 025 1 149 025
4 UN TOUR CHEZ MA FILLE 146 389 1 146 389
5 LES 2 ALFRED 118 883 1 118 883
6 NOMADLAND 104 442 2 229 469
7 LE DISCOURS 94 587 2 216 327
8 THE FATHER 82 439 4 467 582
9 ADIEU LES CONS 73 187 35 1 757 150
10 LES BOUCHETROUS 55 260 4 245 014

Source: CBO Box office

Nos Podcasts