Synopsis : Les aventures d’un extraterrestre immortel connu sous le nom de « The Doctor », qui voyage à travers le temps et l’espace dans un vaisseau spatial camouflé en cabine de police britannique, le Tardis.

 

♥♥♥♥

 

Doctor Who saison 7Vous saviez déjà tout le bien qu’on pensait de DOCTOR WHO (notre critique de la saison 6) dont l’origine remonte tout de même à 1963. Notre seigneur du temps nous revient donc pour une septième saison alors que la huitième est déjà confirmée. C’est un fait, il y a des séries dont on ne se lasse pas et ce, dans tous les domaines. Prenez Supernatural (neuf saisons alors qu’il ne devait y en avoir que cinq), Stargate (dix saisons), NCIS (dix saisons) ou encore Desperate Housewives (huit saisons) et Urgences (quinze saisons). Ces séries ont toutes un point en commun, des personnages qui séduisent un large public et tant pis si de nombreux épisodes ne sont pas très originaux tant qu’on retrouve nos héros préférés. Le cas Doctor Who, qui compte tout de même 239 épisodes, est assez unique car les scénaristes ont un certain talent pour toujours renouveler leurs intrigues grâce, notamment, à une ribambelle d’auteurs, dont des pointures comme Steven Moffat ou Neil Gaiman. Sans compter que le bon docteur change régulièrement d’interprète, ce qui n’est pas vraiment idéal pour fidéliser les spectateurs autour d’un acteur. Mais en fait ce qui séduit ici c’est tout l’inverse : qui sera le nouveau Docteur ? Est-ce qu’il sera à la hauteur du précédent ? Quelle sera sa prochaine compagne ? Comment vont-ils nous ressortir les Daleks ou les Cybermen qui ont déjà été anéantis douze fois ? Et à chaque fois, les scénaristes et la production s’en sortent haut la main. Beaucoup craignaient que la série ne survive pas à la brillante interprétation de David Tennant… le constat est sans appel, Matt Smith apporte un nouveau souffle à ce personnage. Cette saison sept est donc une franche réussite à tous les points de vue.

 

Doctor Who saison 7 Matt Smith

 

Tout d’abord grâce à un interprète survolté dont le côté exubérant permet de rendre plus poignants ses moments de doute ou même de tristesse. Toujours dynamique, fantasque, parfois totalement incompréhensible et énigmatique dans ses propos, il donne à la série une énergie revigorante. Matt Smith fait preuve d’une telle énergie que dès qu’il s’arrête ou ne parle plus, on sait qu’il y a un problème. Côté scénarios, la saison sept se divise en deux parties. Dans la première, composée des épisodes zéro (un épisode spécial intitulé « le docteur, la veuve et la forêt de Noël) à cinq, on retrouve Rory et Amy en compagnie du docteur qui vont tour à tour être confrontés à des daleks passablement effrayants (Asylum of the daleks), à des dinosaures (Dinosaurs on a spaceship), à un cyborg dans une ville du far-west (A town called Mercy) et à une étrange invasion de cubes (The power of three). Enfin, avec le cinquième épisode (The angels take Manhattan), Amy et Rory tirent leur révérence. Non seulement on y retrouve avec plaisir les Anges Pleureurs mais cet épisode chargé en émotion est certainement un de plus réussis malgré quelques incohérences. L’épisode spécial Noël fait la transition entre ces deux parties. On y retrouve celle qui va devenir la nouvelle compagne de voyage du docteur, Clara. Mais cette Clara pose un problème de taille au docteur puisqu’on l’a déjà aperçue dans le premier épisode de la saison et qu’elle y est morte. Ainsi au cours de la seconde partie de saison, le docteur va tenter de résoudre le mystère de cette « fille impossible ». La charmante Jenna-Louise Coleman incarne Clara. Elle s’intègre parfaitement à la série et s’avère particulièrement à l’aise aux côtés de Matt Smith. Le prénom de Clara a été choisi pour rendre hommage à l’actrice Elisabeth Clara Heath-Sladen qui interprétait Sarah Jane Smith et qui est décédée d’un cancer le 19 avril 2011.

 

Doctor Who saison 7 avec Matt Smith, Karen Gillan et Arthur Darvill

 

Les huit derniers épisodes nous emmènent sur une planète lointaine où une jeune princesse doit chanter pour éviter qu’un Dieu ne s’éveille (un très bel épisode), à bord d’un sous-marin  nucléaire russe ayant malencontreusement ramené à son bord un soldat martien, dans une maison hantée, au cœur même du Tardis, à Sweetville et dans un parc d’attraction un peu particulier. Ce dernier est peut-être le moins réussi mais les autres sont particulièrement intéressants d’autant plus que se mêle le mystère de Clara à chaque intrigue. Enfin la série se termine avec « le Nom du Docteur » qui nous entraîne dans le seul endroit où notre héros ne doit pas se rendre, Trenzalore. On y découvre de nouvelles créatures effrayantes, les whisper men et l’on y revoit avec plaisir River Song ainsi que tous les anciens docteurs. Cet épisode est un des meilleurs de cette saison. Il se conclut par une surprise de taille et sert de prélude à l’épisode spécial qui marquera le cinquantième anniversaire de Doctor Who. Prévu pour le 23 Novembre 2013, cet événement marquera le retour de David Tennant et de Billie Piper. Il s’agira d’un téléfilm qui aura même droit à une diffusion dans les salles de cinéma anglaises et qui est tourné en 3D. Rappelons que le Doctor Who est une véritable institution en Angleterre.

 

 

Série britannique DOCTOR WHO créée par Sydney Newman et diffusée sur BBC depuis le 23 Novembre 1963. La saison 7 est diffusée sur BBC depuis le 1er Septembre 2012. Elle compte 13 épisodes (plus 1 épisode spécial Noël) avec Matt Smith, Karen Gillan, Arthur Darvill, Jenna-Louise Coleman et Alex Kingston. Elle sera diffusée en France à partir du 25 Mai 2013 sur France 4.

.

Commentaires

A la Une

Confinement : La Comédie-Française lance sa web télé

Les amateurs de théâtre ont de quoi se réjouir. La Maison de Molière transporte les planches de la salle Richelieu… Lire la suite >>

Confinement : projections de quartier, programmations virtuelles, le cinéma de proximité subsiste

Des projections nocturnes d’une cour d’immeubles à Lyon aux initiatives de petites salles, le cinéma reste un biais d’échange et… Lire la suite >>

Mad Max : Anya Taylor-Joy pourrait camper la jeune Furiosa

La star des Nouveaux Mutants a été auditionnée pour jouer le rôle de Furiosa dans le prequel racontant la jeunesse… Lire la suite >>

Le réalisateur Thomas Lilti redevient médecin face à la pandémie

Le réalisateur d’Hippocrate a décidé de rejoindre les rangs de ses confrères soignants en pleine crise pandémique de Covid-19.  … Lire la suite >>

Confinement : The Jokers invite petits et grands à jouer avec son cahier d’activités cinéphile

Le distributeur hexagonal de Parasite vous offre de petits jeux ludiques et un concours autour du cinéma, pour divertir petits… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 LA BONNE EPOUSE 171 000 1 171 000
2 EN AVANT 94 057 2 609 438
3 DE GAULLE 83 266 2 595 179
4 INVISIBLE MAN 59 311 3 620 402
5 RADIOACTIVE 36 738 1 36 738
6 L'APPEL DE LA FORET 34 114 4 1 179 087
7 10 JOURS SANS MAMAN 26 608 4 1 107 557
8 LE CAS RICHARD JEWELL 25 649 4 773 799
9 SONIC LE FILM 24 216 5 2 062 770
10 DARK WATERS 22 173 3 270 545

Source: CBO Box office

Nos Podcasts