Cold in July de Jim Mickle afficheCOLD IN JULY de Jim Mickle se dévoile dans une première bande annonce intense et percutante, livrée par IFC Films. Jim Mickle est un réalisateur américain qu’on affectionne assez ici. Son dernier thriller horrifique carnassier We Are What We Are, remake américain de Ne Nous Jugez Pas du Mexicain Jorge Michel Gruau, qui tournait autour d’une famille anthropophage, était relativement efficace instillant une atmosphère anxiogène palpable tout en appliquant l’effet de suggestion jusqu’à la révélation finale mordante. Ces deux films furent d’ailleurs présentés à la Quinzaine des Réalisateurs au festival de Cannes à trois années d’intervalle.

 

Mais s’il revient aujourd’hui avec un quatrième long métrage, il quitte quelque peu le cachet estampillé horreur pour se lancer dans un thriller de vengeance suintant white trash, situé dans le Texas des années 80. L’affiche avec les marques de plis dégage ce cachet tout aussi vintage.

 

COLD IN JULY est inspiré du roman Juillet de Sang de Joe R. Lansdale, et met en vedette Michael C. Hall (Dexter) aux côtés de Sam Shepard (MUD – notre critique), Don Johnson (DJANGO UNCHAINED – notre critique) et Vinessa Shaw (EFFETS SECONDAIRES notre critique).

 

Le récit, écrit par Jim Mickle et Nick Damici, est centré sur un homme et père de famille ordinaire d’une petite ville dont la vie est bouleversée lorsqu’il tue un cambrioleur s’introduisant dans sa maison. Il s’avère que ce dernier est le fils d’un ex-taulard, tout juste libéré de prison et décidé à venger sa mort. L’événement déclenche alors une réaction en chaîne et cette petite ville aux prises à la corruption et à la paranoïa va transformer ces ennemis acharnés en alliés improbables dès lors qu’ils partent en quête de la vérité qui va se révéler bien plus sombre.

 

COLD IN JULY, présenté au dernier festival de Sundance à l’instar de We Are What We Are l’année précédente, ne dispose pas encore de date de sortie en France.

 

Synopsis : Deux pères ennemis jurés doivent s’allier pour découvrir une vérité encore plus sombre, dans le Texas des années 80.

 .

.

Commentaires

A la Une

Blacula revient d’entre les morts dans une nouvelle version

La MGM et les producteurs Deon Taylor et Roxanne Avent Taylor préparent une relecture de Blacula, classique de l’horreur et… Lire la suite >>

Colin Farrell et Rachel Weisz dans une relecture du mythe œdipien de Todd Solondz

Après The Lobster de Yorgos Lanthimos, Colin Farrell et Rachel Weisz vont se retrouver dans le nouveau film cauchemardesque et… Lire la suite >>

Zoë Kravitz passe à la réalisation avec Pussy Island

Zoë Kravitz fera ses débuts derrière la caméra avec Pussy Island, qui mettra en vedette Channing Tatum dans la peau… Lire la suite >>

Wild West : le nouveau vivier français du cinéma de genre

Cette nouvelle société de production, installée dans le sud-ouest de la France, va se consacrer entièrement aux films et séries… Lire la suite >>

Ned Beatty, acteur dans Délivrance, Network et Superman, nous a quittés

Disparu le 13 juin 2021 à l’âge de 83 ans, c’est en tant que second rôle que Ned Beatty se… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 CONJURING : SOUS L'EMPRISE DU DIABLE 665 476 1 665 476
2 NOMADLAND 125 027 1 125 027
3 LE DISCOURS 121 740 1 121 740
4 THE FATHER 93 583 3 385 143
5 ADIEU LES CONS 88 201 34 1 683 963
6 DEMON SLAYER - KIMETSU NO YAIBA - LE FILM :... 49 311 4 659 599
7 TOM & JERRY 42 542 4 461 621
8 NOBODY 41 594 2 122 034
9 LES BOUCHETROUS 41 435 3 189 754
10 CHACUN CHEZ SOI 40 025 2 129 066

Source: CBO Box office

Nos Podcasts