Synopsis : Brigitte et Xavier sont éleveurs bovins en Normandie. Elle est rêveuse, la tête dans les étoiles. Lui, les pieds ancrés dans la terre, vit surtout pour son métier. Avec le départ des enfants, la routine de leur couple pèse de plus en plus à Brigitte. Un jour, sur un coup de folie, elle prend la clef des champs. Destination : Paris. Xavier réalise alors qu’il est peut-être en train de la perdre. Parviendront-ils à se retrouver ? Et comment se réinventer, après toutes ces années ? La reconquête emprunte parfois des chemins de traverse…

 

♥♥♥♥♥

 

La Ritournelle de Marc Fitoussi affiche

La Ritournelle de Marc Fitoussi affiche

Les échappatoires féminines sont régulièrement à l’affiche depuis quelques temps comme Elle s’en vaLes Beaux Jours, LULU FEMME NUE (notre critique)… Les cinéastes français semblent s’intéresser à ces destins de femmes en quête de réminiscence et de nouveau départ. La Ritournelle, qui marque les retrouvailles entre le réalisateur Marc Fitoussi et Isabelle Huppert quatre ans après Copacabana, semble emprunter le même chemin. Le metteur en scène et scénariste offre une nouvelle fois un rôle de femme en décalage avec son environnement à sa comédienne. Brigitte, agricultrice un brun nantie et surtout farfelue, prend même la poudre d’escampette quelques jours, des champs normands à la jungle parisienne. D’emblée, de nombreux éléments dissocient ce personnage d’autres protagonistes qui décident de s’échapper. Brigitte ne compte pas quitter son mari, Xavier (Jean-Pierre Darroussin), et partir pour de bon là où l’herbe est plus verte et l’air est plus pur. Mais plutôt là où elle peut dépasser les frontières et affronter ses propres fantasmes. L’attirance en dépit de la différence d’âge qu’elle porte à Stan (Pio Marmaï) précédera sa rencontre avec un Danois (Michael Nyqvist) qui, à lui seul, symbolise ses désirs d’évasion et de surprise. En éloignant son étrange héroïne des clichés de l’agricultrice et en inversant une trajectoire Paris-Province plus habituelle, Marc Fitoussi signe–t-il pour autant un long-métrage original ? Pas dans sa mise en scène, passant sans surprise de l’opéra clinquant à la misère des vendeurs à la sauvette.

 

Isabelle Huppert et Jean-Pierre Darroussin dans La Ritournelle de Marc Fitoussi / Photo SND

Isabelle Huppert et Jean-Pierre Darroussin dans La Ritournelle de Marc Fitoussi / Photo © SND

 

Avec cette Brigitte, les changements de situation s’avèrent au mieux un peu cocasses mais jamais indélébiles et marquants. Faute de rythme, on s’éloigne alors de ce personnage aux réactions minimalistes – seul son eczéma traduit son mal-être – sans jouir avec elle de cette parenthèse aux faux airs enchanteurs. Arborer un chapeau en fourrure comme une héroïne de Tolstoï n’y change rien : aucune montagne russe ne donnera son envol au spectacle. Le cinéaste s’avère d’ailleurs plus efficace quand il présente La Ritournelle en tant que chronique conjugale de son temps – même teintée d’une sophistication ‘british’ – que lorsqu’il s’approche de la romance à l’américaine à travers la relation de Brigitte et du Danois Jesper. L’aventurière d’un week-end a beau s’enivrer de son virage à 360° dans la capitale, on reste sagement cloué au sol, en attente d’une alternative. Celle-ci interviendra tardivement, en douceur mais pas sans intérêt.

 

Isabelle Huppert et Michael Nyqvist dans La Ritournelle de Marc Fitoussi / Photo SND

Isabelle Huppert et Michael Nyqvist dans La Ritournelle de Marc Fitoussi / Photo © SND

 

C’est lorsque le personnage du mari temporairement abandonné évolue sous nos yeux que le refrain de La Ritournelle prend un peu plus de sens et de matière. Xavier est celui qui progresse vraiment et toute l’attention portée jusqu’alors sur le périple parisien peut sembler anecdotique. Il est alors difficile d’imaginer quelqu’un d’autre dans ce rôle que Jean-Pierre Darroussin, parfait d’humanité et de fragilité. Habitué à jouer les ‘monsieur tout le monde’, le comédien s’approprie sans effort ce personnage se dévoilant dans l’ombre de sa femme. La mise en lumière de celle-ci n’éclaire jamais autant le film en 1h30 que cette séquence où Xavier va voir son fils destiné à une carrière d’acrobate. Voilà tout le paradoxe du film de Marc Fitoussi : son protagoniste masculin accepte de voir les siens décoller les pieds de la terre ferme alors même que l’aventure fonctionne mieux dans sa phase naturaliste que dans sa phase stylisée. Il aurait sans doute fallu plus de caractère et de scènes fortes avant ce dernier acte réconfortant pour marquer les esprits.

 

>> NOTRE RENCONTRE AVEC MARC FITOUSSI ET JEAN-PIERRE DARROUSSIN AUTOUR DE LA RITOURNELLE <<

 

 

  • LA RITOURNELLE de Marc Fitoussi en salles le 11 juin 2014
  • Casting : Isabelle Huppert, Jean-Pierre Darroussin, Michael Nyqvist, Pio Marmaï.
  • Scénario et dialogues : Marc Fitoussi.
  • Producteurs : Caroline Bonmarchand.
  • Son : Olivier Le Vacon – AFSI.
  • Décors : François Emmanuelli.
  • Costumes : Marité Coutard.
  • Montage : Laure Gardette.
  • Musique: Tim Gane & Sean O’Hagan.
  • Distribution : SND.
  • Durée : 1h38.


Commentaires

A la Une

Lightyear : Premières images du personnage qui a inspiré Buzz l’Éclair

Après une annonce au Disney Investir Day l’année dernière, un teaser pour le prochain Pixar est enfin apparu avant sa… Lire la suite >>

Impardonnable : Sandra Bullock pleine de remords dans la bande-annonce

Adapté d’une série anglaise, Impardonnable (The Unforgivable) sortira en décembre 2021 sur Netflix et s’intéressera à la réinsertion d’anciens détenus… Lire la suite >>

Dune : La suite officiellement mise en chantier

Il aura fallu attendre la fin de son week-end de lancement aux États-Unis pour avoir la confirmation que Dune, Partie… Lire la suite >>

Father & Soldier : Omar Sy prochainement dans un drame de guerre

Après sa série Lupin sur Netflix, l’acteur français revient sur grand écran avec un film sur la Première Guerre mondiale…. Lire la suite >>

La Méthode Williams : Will Smith a la rage de vaincre dans la bande-annonce

Biopic basé sur l’incroyable parcours de Venus et Serena Williams, le film réalisé par Reinaldo Marcus Green, avec en vedette… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 MOURIR PEUT ATTENDRE 778 195 2 2 163 053
2 EIFFEL 408 803 1 408 803
3 LE LOUP ET LE LION 199 085 1 199 085
4 DUNE 186 954 5 2 655 361
5 LA FAMILLE ADDAMS 2 : UNE VIREE D'ENFER 156 133 1 156 133
6 LE DERNIER DUEL 147 221 1 147 221
7 JULIE (EN 12 CHAPITRES) 67 515 1 67 515
8 BOITE NOIRE 67 148 6 1 037 372
9 BAC NORD 63 773 9 2 104 377
10 SHANG-CHI ET LA LEGENDE DES DIX ANNEAUX 38 809 7 1 343 241

Source: CBO Box office

Nos Podcasts