Série/ Sons of Anarchy (l’intégrale) : critique

Publié par Guillaume Ménard le 5 janvier 2015
Charlie Hunnam, David Labrava, Kim Coates, Mark Boone Junior, Ron Perlman dans Sons of Anarchy sur FX

Charlie Hunnam, David Labrava, Kim Coates, Mark Boone Junior, Ron Perlman dans Sons of Anarchy sur FX

 

La deuxième saison ne déroge pas à la règle. La rivalité entre Jax et Clay s’est accentuée suite à l’épilogue de la première saison. Clay doutait d’Opie et a donné l’ordre de l’éliminer mais c’est sa femme qui est tuée par erreur. La mère de Jax, Gemma Teller (Katey Sagal), compagne de Clay, se voit agressée par un gang de néo-nazis que dirige Zobelle (Adam Arkin). L’ensemble de la saison donne dans la facilité. Les personnages sombrent dans la caricature, les choix sont de moins en moins nuancés et les attitudes des protagonistes souvent incohérentes. Les épisodes se terminent régulièrement sous la forme de morceaux clipés qui fait tendre la série vers le soap opéra plutôt que vers le drame criminel. La love story de Jax et de Tara prend trop de place dans une intrigue de plus en plus irréaliste qui s’achève dans un énième cliffhanger. Un problème récurrent réside aussi dans le manque de diversification des lieux qui se résument au garage du club, l’hôpital, le commissariat et quelques rues. L’absence de figurants et d’animation nous amène même à croire que Charming est une ville fantôme.

 

Katey Sagal et Ron Perlman dans Sons of Anarchy sur FX

Katey Sagal et Ron Perlman dans Sons of Anarchy sur FX

 

Dans la troisième saison, on assiste à la résolution de la majorité des intrigues concernant le cartel irlandais et le FBI. L’enlèvement du fils de Jax sert de prétexte à un retour aux racines de SAMCRO qui emmène les motards jusqu’en Irlande. Ainsi Jax en apprend davantage sur ses origines et la disparition de son père. Cette troisième salve d’épisodes permet d’en finir avec le personnage de Stahl, et inscrit définitivement lors du final les héros dans une dimension shakespearienne. C’est Hamlet révisité avec le trio de tête. Jax est le prince du Danemark, apprenant par le fantôme de son défunt père (ici, resurgi via le journal trouvé lors de l’épisode pilote). Clay Morrow est l’incarnation de Claudius, roi du Danemark et frère du père d’Hamlet qu’il a lui-même tué pour s’emparer du trône (la présidence des Sons Of Anarchy). Quant à Gemma, elle est la figure de Gertrude, mère d’Hamlet remariée à Claudius.

 

Il faut donc attendre la quatrième saison pour voir Kurt Sutter redresser le niveau. Il adopte alors des arcs narratifs résolument plus sombres et n’hésite pas à supprimer des personnages qui semblaient ne devoir jamais disparaître. Les problèmes de rythme qui caractérisaient les trois premières saisons font place ici à une cadence plus fluide. Jax affirme davantage son pouvoir face à Clay et change ainsi la donne à l’issue de la saison. Ceci replace la série dans un contexte totalement inédit qui détonne avec la répétitivité des situations connues jusqu’ici. Hélas, les éternels questionnements de Jax viennent ternir le tableau, la faute à des dialogues toujours aussi explicatifs que redondants. La mise en scène est alourdie par les mouvements de caméras, les travellings ultra-dramatiques, les ralentis saccadés interminables ou les plans trop longs sur des personnages immobiles (cf : la scène finale kitshissime de la saison 4). On peut toutefois noter que dans les scènes d’action, la caméra à l’épaule offre parfois une immersion presque réaliste. La violence, toujours très présente, reste dans la première moitié toujours légitimée par le bon sens et la notion de justice. Certains personnages gagnent en profondeur, à l’image de Chibs (Tommy Flanagan) et de Gemma, cette dernière se libère un peu du carcan de sa relation passionnelle avec Clay.

Commentaires

A la Une

The Hexagonal Hive and a Mouse in a Maze : Tilda Swinton dévoile la bande-annonce de son premier documentaire

L’actrice oscarisée Tilda Swinton, reconnue pour son talent et sa polyvalence, va faire ses débuts derrière la caméra.    … Lire la suite >>

Johnny Depp incarnera Satan et rejoint Jeff Bridges en Dieu dans le prochain Terry Gilliam

Le réalisateur britannique, ex-membre des Monty Python, débutera en janvier le tournage de son prochain long-métrage, The Carnival at the End… Lire la suite >>

Alien Romulus : la franchise revient avec une bande-annonce prenante

Après un premier teaser sobrement efficace, le nouveau long-métrage de Fede Álvarez se dévoile à travers une nouvelle affiche et… Lire la suite >>

À couteaux tirés 3 : Andrew Scott, Josh O’Connor, Cailee Spaeny et Glenn Close au casting

Le troisième opus de la saga whodunit, créée par Rian Johnson avec en vedette Daniel Craig, dévoile son titre ainsi… Lire la suite >>

Wolfs : Brad Pitt et George Clooney se retrouvent à l’écran dans cette première bande-annonce

La nouvelle réalisation de Jon Watts, derrière les trois derniers Spider-Man, se dévoile dans un trailer rafraîchissant.      … Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 UN P'TIT TRUC EN PLUS 814 901 6 6 615 548
2 BAD BOYS : RIDE OR DIE 380 123 1 380 123
3 LA PETITE VADROUILLE 160 161 1 160 161
4 FURIOSA : UNE SAGA MAD MAX 129 139 3 733 751
5 LA PLANETE DES SINGES : LE NOUVEAU ROYAUME 124 678 5 2 202 100
6 BLUE & COMPAGNIE 73 907 5 1 059 188
7 ABIGAIL 40 364 2 121 026
8 LE DEUXIEME ACTE 36 950 4 455 689
9 MEMORY 28 125 2 86 758
10 MARCELLO MIO 23 269 3 162 548

Source: CBO Box office

Nos Podcasts