Cannes 2015/ La Glace et le Ciel de Luc Jacquet: critique

Publié par Guillaume Ménard le 24 mai 2015

Synopsis : Luc Jacquet met en scène l’aventure de Claude Lorius, parti en 1957 étudier les glaces de l’Antarctique. Il nous raconte l’histoire d’une vie extraordinaire de science et d’aventure, consacrée à percer au plus profond des glaces de l’Antarctique les secrets bien gardés du climat.

 

♥♥♥♥♥

 

La Glace et le Ciel - affiche

La Glace et le Ciel – affiche

Le documentaire biographique sur fond écologique de Luc Jacquet a clôturé la 68e édition du Festival de Cannes. Rien de révolutionnaire avec La Glace et le Ciel, qui emprunte un sentier bien connu pour éveiller les consciences. L’œuvre bénéficie d’une mise en scène soignée, qui a pris le temps d’immortaliser Mère Nature. Les plans d’ensemble sont magnifiques et dévoilent des décors glacés impressionnants. La voix off est omniprésente et guide un récit au rythme ludique. Beaucoup d’images d’archives de Claude Lorius sont montrées et construisent ainsi un tableau fidèle et intéressant de l’homme, glaciologue. On voyage également beaucoup dans ce documentaire qui nous emmène jusqu’en Antarctique. Les données informatives sont facilement compréhensibles sans être trop vulgarisées. Le réalisateur de La Marche de l’Empereur arrive ainsi à s’adresser à un public assez large. Le propos que l’on connaît déjà a l’intelligence d’être traitée par le biais du personnage qui traverse les époques. La dimension humaine est donc bien mise en avant et participe à l’individualisation du propos avec un déterminisme sans faille. L’incarnation par le scientifique solitaire est digne d’intérêt. Malheureusement, l’ensemble bascule dans un militantisme trop évident. Lorius est en effet désigné comme le premier dans les années 70 à avoir prévenu la société et les politiques de l’aggravation du climat. La Glace et le Ciel s’achève sur une réplique qui s’adresse d’ailleurs directement au public. Le sentimentalisme écologique devient alors beaucoup trop présent, s’imposant dans un découpage destiné à héroïser le glaciologue de manière trop appuyée. Il est filmé en effet de manière solitaire face aux glaciers. On assiste dès lors davantage à un plaidoyer qu’à une réflexion poussant ce documentaire dans ses retranchements.La Glace et le Ciel se révèle comme Une Vérité qui dérange humaniste, emporté par un discours trop fleur bleue, qui reste néanmoins fondamentalement alarmant. Un constat d’urgence qui aurait gagné à ne pas être trop axé sur une ligne aussi poétique.

 

 

  • LA GLACE ET LE CIEL écrit et réalisé par Luc Jacquet en salles le 21 octobre 2015.
  • Avec : Claude Lorius
  • Producteur : Richard Grandpierre
  • Photographie : Stéphane Martin
  • Montage : Stéphane Mazalaigue
  • Musique : Cyrille Aufort
  • Distribution : Pathé Films
  • Durée : 1h29

 . 

Commentaires

A la Une

Beetlejuice Beetlejuice : la nouvelle bande annonce sort de terre

La suite des aventures de Beetlejuice, le personnage emblématique de Tim Burton, se dévoile dans une bande-annonce déjantée.    … Lire la suite >>

Bugonia : Yorgos Lanthimos, Emma Stone et Jesse Plemons de nouveau réunis

Le trio, actuellement en France pour la promotion de Kinds of Kindness, en compétition au 77e du festival de Cannes,… Lire la suite >>

The Ploughmen : Ed Harris va réaliser un film noir avec Owen Teague, Nick Nolte et Bill Murray

L’acteur et réalisateur adaptera le roman de Kim Zupan, avec Owen Teague, Nick Nolte et Bill Murray devant la caméra,… Lire la suite >>

Les Linceuls : Premier teaser pour le nouveau cauchemar de David Cronenberg

Présenté en compétition au festival de Cannes, le film met en scène Vincent Cassel et Diane Kruger dans un étrange… Lire la suite >>

Kathryn Bigelow s’associe à Netflix pour son prochain long-métrage

Les équipes de Netflix ont confirmé cette semaine lors de leur présentation aux annonceurs que la réalisatrice Kathryn Bigelow travaillait… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 UN P'TIT TRUC EN PLUS 1 310 277 3 3 433 739
2 LA PLANETE DES SINGES : LE NOUVEAU ROYAUME 633 463 2 1 566 193
3 BLUE & COMPAGNIE 284 442 2 737 655
4 LE DEUXIEME ACTE 242 657 1 242 657
5 BACK TO BLACK 115 316 4 960 934
6 THE FALL GUY 98 633 3 544 960
7 FRERES 81 369 4 584 559
8 LES INTRUS 80 889 1 80 889
9 LE TABLEAU VOLE 65 547 3 270 286
10 N'AVOUE JAMAIS 48 191 4 513 920

Source: CBO Box office

Nos Podcasts