Synopsis : À 51 ans, après 20 mois de chômage, Thierry commence un nouveau travail qui le met bientôt face à un dilemme moral. Pour garder son emploi, peut-il tout accepter ?

 

♥♥♥♥

 

La Loi du Marche de Stephane Brize - affiche

La Loi du Marché de Stéphane Brizé – affiche

Stéphane Brizé foule pour la première fois le sol cannois avec La Loi du Marché, présenté en compétition officielle de cette 68e édition. Il nous plonge aujourd’hui dans le drame social de la classe ouvrière avec en son centre un quinquagénaire qui démarre un nouveau travail en tant qu’agent de sécurité dans un supermarché après 20 mois de chômage. Il aborde son sujet, sous une forme tragi-comique percutante, en radiographiant avec un certain brio les carences de plus en plus béantes du marché du travail et de la société française inhumaine et sclérosante, qui tourne en boucle. Dans une succession de longues séquences, la caméra se concentre dès lors sur cet individu lambda, marié et père d’un enfant handicapé, campé par un Vincent Lindon au sommet de son art, qui retrouve le cinéaste après Quelques heures de Printemps et Mademoiselle Chambon. On l’observe ainsi faire face à un système français incohérent, absurde, inextricable, qui se surveille et se dénonce mais auquel il doit s’adapter. Entre entretiens d’embauche et réunions de groupes d’analyse sur le comportement en entreprise, Stéphane Brizé confronte ainsi sans répit son personnage dans une succession de situations inconfortables, absurdes et humiliantes en vue de tester ses capacités, sa patience et son endurance. La performance de Vincent Lindon, étonnamment stoïque, mais aussi résigné et attristé, reste captivante et totalement renforcée grâce un casting de non-professionnels dans leurs propres rôles, parfaitement poignants et crédibles. L’œuvre gagne ainsi en authenticité renvoyant à l’atmosphère du cinéma des frères Dardenne. Si le récit donne vraiment peu de place à l’espoir, il met néanmoins en parallèle des moments doux et apaisants avec sa vie de famille dans laquelle le protagoniste retrouve quelque peu son oxygène face à ces journées de labeur insupportables et répétitives. Mais rapidement Stéphane Brizé resserre l’étau et nous replonge dans ce misérabilisme ambiant, forçant son héros ordinaire à suivre le mouvement imposé, les règles établies sur des algorithmes économiques dysfonctionnels et à éprouver les autres de la même façon pour garder son nouvel emploi derrière les caméras de surveillance. La Loi du Marché prend alors tout son sens amer, centré sur des personnages confus et piégés dans leur condition qui tentent de survivre à leur besoin dans ce monde en proie à l’inquiétude du lendemain et à l’incertitude de l’avenir. La triste réalité actuelle.

 

 

  • LA LOI DU MARCHÉ de Stéphane Brizé en salles le 19 mai 2015.
  • Avec : Vincent Lindon, Yves Ory, Karine de Mirbeck, Matthieu Schaller, Xavier Mathieu, Noël Mairot, Catherine Saint-Bonnet, Roland Thomin…
  • Scénario ; Stéphane Brizé et Olivier Gorce.
  • Production : Olivier Père.
  • Décors : Valérie Saradjian
  • Costumes : Anne Dunsford et Diane Dussaud
  • Montage : Anne Klotz
  • Distribution : Diaphana
  • Durée : 1h33


Commentaires

A la Une

Premier teaser pour Bad Education avec Hugh Jackman

Dans cette production HBO inspirée d’un article de presse, Hugh Jackman incarne Franck Tassone, un influent directeur d’école dont les… Lire la suite >>

Killers of The Flower Moon : la production du film de Martin Scorsese avec DiCaprio et De Niro en difficulté ?

Des bruits de couloir laissent entendre que le budget croissant du western de Martin Scorsese avec Leonardo DiCaprio et Robert… Lire la suite >>

Friends : les retrouvailles des acteurs prévues en mai sur HBO Max

Un épisode spécial de Friends, rassemblant Phoebe, Joey, Chandler, Monica, Rachel et Ross, sera disponible sur HBO Max en mai… Lire la suite >>

Julia Roberts, Armie Hammer et Sean Penn dans une série sur le Watergate

Sam Esmail, showrunner de Mr Robot, et son collaborateur, Robbie Pickering, vont prendre les commandes de Gaslit, une série sur… Lire la suite >>

Donald Trump raille la victoire de Parasite aux Oscars, les distributeurs lui répondent avec humour

En moquant le triomphe de Bong Joon-ho aux Oscars, le président des États-Unis a suscité l’affliction, mais aussi permis aux… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 SONIC LE FILM 771 015 1 771 015
2 LE PRINCE OUBLIE 457 031 1 457 031
3 DUCOBU 3 385 170 2 784 369
4 LE VOYAGE DU DR DOLITTLE 348 802 2 764 982
5 BIRDS OF PREY (ET LA FANTABULEUSE HISTOIRE DE HARLEY QUINN) 303 575 2 715 753
6 1917 235 158 5 1 959 090
7 NIGHTMARE ISLAND 206 429 1 206 429
8 BAD BOYS FOR LIFE 205 148 4 1 505 345
9 THE GENTLEMEN 185 527 2 423 567
10 LA FILLE AU BRACELET 144 499 1 144 499

Source: CBO Box office

Nos Podcasts