Sortie VOD/ Everly de Joe Lynch: critique

Publié par Thierry Carteret le 9 juillet 2015

Synopsis : Everly, une call girl devenue indic pour la Police, doit affronter une armée de tueurs professionnels envoyés par son ex, un ponte de la mafia… Retranchée dans un appartement, Everly est prête à tout pour se défendre et sauver sa fille… Le sang va couler à flots…

 

♥♥♥♥♥

 

Everly - affiche

Everly – affiche

Salma Hayek revient en vengeresse badass dans Everly de Joe Lynch (Knight of Badassdom, Détour mortel 2) qui sort le 17 juillet en e-cinéma. Après une ouverture sur une fusillade pêchue et efficacement emballée, la suite des événements a tendance à se gâter quelque peu, oscillant entre positif et négatif… Faute d’un budget modeste, Everly, remarqué au Comic Con de San Diego, joue la carte du huis-clos, cloîtrant son héroïne dans un immeuble à la manière de The Raid. Derrière cette production à la griffe Grindhouse se ressent fortement l’influence du cinéma de Robert Rodriguez et Quentin Tarantino. Mêmes style, personnages et atmosphère. Après avoir joué l’amoureuse d’Antonio Banderas dans Desperado, la femme-vampire lascive et endiablée dans Une Nuit en Enfer, ou encore plus récemment la reine et matriarche d’un cartel dans SAVAGES d’Oliver Stone (notre critique), Salma Hayek fait preuve ici d’une belle énergie en call girl retenue contre son gré pendant des années dans un appartement luxueux par des gangsters asiatiques sexistes. Son but : repousser ces tueurs de prostituées sadiques en costards envoyés par son ex, un mafieux dangereux, pour sauver sa fille et s’offrir une nouvelle vie. Héroïne d’action, l’actrice de 48 ans s’investit ainsi pleinement dans le rôle de cette victime sexuelle avec son imposant tatouage dans le dos, déterminée à dézinguer tout ce qui bouge, à l’image de la mariée endeuillée de Kill Bill volume 1 et 2, incarnée par Uma Thurman. Joe Lynch la fait vraiment briller devant sa caméra, car disons-le d’emblée, elle porte totalement le film. Le récit, écrit par Yale Hannon sur un concept du réalisateur, n’est en effet pas exempt de fêlures certaines, avec des dialogues exagérément appuyés, une touche torture porn brouillonne et des seconds rôles souvent construits en carton-pâte (de la mère aux assaillants qui surgissent de partout).

 

Salma Hayek dans Everly de Joe Lynch

Salma Hayek dans Everly de Joe Lynch

 

Cependant, si l’on met de côté l’invraisemblance, Everly se révèle malgré tout un objet bis attrayant. Lynch parvient à gérer correctement le second degré (entre gimmicks volontaires et chants de Noël à la Die Hard), les giclées de violence exutoires, l’émotion de-ci de-là et l’aspect mélodramatique dans ses moments d’accalmie. Il signe un mélange de genres dans une série b qui emprunte volontiers les codes du cinéma d’action asiatique. Everly pourrait s’apparenter en outre à une adaptation d’un roman graphique tant les plans semblent sortir tout droit des cases d’une planche à dessin. C’est ce qui fait sans doute l’étrange attraction pour ce thriller trash, pavé de bonnes intentions mais aussi souvent bancal et ennuyeux pour les spectateurs plus exigeants sur la psychologie des personnages. Si Everly manque de profondeur et d’une vraie direction artistique, en l’état le divertissement reste fort sympathique et recommandable.

 

 

 

  • EVERLY réalisé par Joe Lynch diffusé directement en e-cinema le 17 juillet 2015.
  • Avec : Salma Hayek, Togo Igawa, Hiroyuki Watanabe, Jennifer Blanc, Akie Kotabe, Gabriella Wright, Masashi Fujimoto…
  • Scénario : Yale Hannon, Joe Lynch
  • Production : Rob Paris, Andrew Pfeffer, Adam Ripp, Luke Rivett
  • Photographie : Steve Gainer
  • Montage : Evan Schiff
  • Décors : Ondrej Nekvasil, Mina Buric
  • Costumes : Momirka Bailovic
  • Musique : Bear McCreary
  • Distribution : TF1 Vidéo
  • Durée : 1h32

.

Commentaires

A la Une

Billy Summers : J.J. Abrams va produire une adaptation du dernier polar de Stephen King

Le réalisateur des derniers Star Wars produira une adaptation du best-seller de Stephen King, Billy Summers, via sa société Bad… Lire la suite >>

Here : Tom Hanks et Robin Wright rajeunis numériquement dans le prochain film de Robert Zemeckis

Robert Zemeckis réunit trente ans plus tard le duo de Forrest Gump, Tom Hanks et Robin Wright, pour son prochain… Lire la suite >>

Swamp Thing : James Mangold en discussions pour réaliser un film pour le nouveau DCU

Dévoilé cette semaine par James Gunn et Peter Safran, le nouveau catalogue de films du DC Universe comptera une adaptation… Lire la suite >>

Tomb Raider : Phoebe Waller-Bridge prépare une série dérivée pour Amazon

L’héroïne des jeux vidéo Tomb Raider reprendra bientôt vie sur le petit écran, dans une série créée par Phoebe Waller-Bridge…. Lire la suite >>

Jennifer Aniston et Julia Roberts échangent leurs corps dans le prochain film de Max Barbakow

La nouvelle comédie de Max Barbakow réunira Julia Roberts et Jennifer Aniston, dans le corps l’une de l’autre.    … Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 AVATAR : LA VOIE DE L'EAU 514 002 7 8 388 607
2 BABYLON 347 316 2 856 112
3 PATTIE ET LA COLERE DE POSEIDON 210 409 1 210 409
4 MAYDAY 160 006 1 160 006
5 TIRAILLEURS 121 709 4 1 036 166
6 LE CHAT POTTE 2 : LA DERNIERE QUETE 116 750 8 2 582 422
7 VAINCRE OU MOURIR 107 762 1 107 762
8 TAR 98 869 1 98 869
9 DIVERTIMENTO 80 541 1 80 541
10 LA GUERRE DES LULUS 71 781 2 271 828

Source: CBO Box office

Nos Podcasts