Sortie DVD/ Mustang de Deniz Gamze Ergüven: critique

Publié par Franck Brissard le 7 novembre 2015

Synopsis : C’est le début de l’été. Dans un village reculé de Turquie, Lale et ses quatre sœurs rentrent de l’école en jouant avec des garçons et déclenchent un scandale aux conséquences inattendues. La maison familiale se transforme progressivement en prison, les cours de pratiques ménagères remplacent l’école et les mariages commencent à s’arranger. Les cinq sœurs, animées par un même désir de liberté, détournent les limites qui leur sont imposées.

 

♥♥♥♥

 

Mustang - jaquette

Mustang – jaquette

Mustang est assurément un des chocs de l’année 2015 ! Ce drame solaire partiellement autobiographique est réalisé par la Franco-Turque Deniz Gamze Ergüven, qui interprète et signe également le scénario, aux côtés d’Alice Winocour, laquelle l’avait déjà dirigée dans l’excellent Augustine. Présenté à la Quinzaine des Réalisateurs au dernier Festival de Cannes, Mustang a été choisi pour représenter la France aux Oscars dans la catégorie Meilleur Film Étranger. La cinéaste, née à Ankara, a passé sa vie entre la Turquie et la France et a voulu ici rendre compte du caractère prometteur de son pays, « en pleine effervescence, même si la tendance conservatrice s’intensifie ». Cette histoire lui permet de restituer l’énergie nouvelle qui anime la Turquie contemporaine, un souffle nouveau qui apporte de nouveaux espoirs. Cinq jeunes sœurs turques, portées par de fabuleuses actrices, défendent avec fougue leur joie de vivre et leur liberté contre l’emprise étouffante de leur oncle et de leur grand-mère traditionalistes, responsables de la fratrie depuis la mort de leurs parents. Le titre fait explicitement référence au cheval sauvage, que l’on imagine très bien à cinq têtes avec tous ces caractères bien trempés, enragés et irréductibles. De plus, Deniz Gamze Ergüven filme souvent leurs longues chevelures comme de véritables crinières. L’émotion coule lentement, mais sûrement, tout comme l’envie de rébellion des cinq sœurs, cloîtrées, à 600 km de la ville, en pleine campagne. Plus les barreaux aux fenêtres se multiplient, plus la rage s’accroît et plus le désir de s’évader pour trouver refuge à Istanbul se fait ressentir, d’autant que leur oncle est bien décidé à toutes les marier. Malgré la noirceur du propos et la difficulté de certaines séquences, Mustang reste baigné de soleil, éloigné de toutes formes de naturalisme. La révolte jaillit en permanence dans le regard et l’énergie parfois incontrôlée de ces jeunes filles.

 

MustangMustangMustangMustang

 

Deniz Gamze Ergüven signe dès lors une œuvre féministe à travers leurs parcours d’émancipation, comme un témoignage sur ce que signifie ‘être une fille et une femme en Turquie aujourd’hui’ où leur place fait débat. La réalisatrice redéfinit ainsi l’identité de la femme, son rapport à la sexualité, tout en dénonçant l’absurdité du conservatisme. Ainsi, le scandale éclate lorsque l’oncle apprend que les filles ont grimpé sur les épaules des garçons de leur âge, où elle se seraient « frottées ». Si la Turquie est l’un des premiers pays à avoir légalisé le droit de vote des femmes dans les années 1930, la gent féminine peine encore à disposer de son propre corps. Engagé, difficile mais néanmoins positif, Mustang peut se voir comme une fable tendue en thriller. Sa sensibilité et ses quelques motifs rappellent parfois Virgin Suicides de Sofia Coppola, auquel la critique l’a d’ailleurs souvent comparé lors de sa présentation sur la Croisette, mais la référence la plus évidente semble être L’Evadé d’Alcatraz de Don Siegel. Nous n’en dévoilerons pas la raison pour vous inciter à découvrir cette pépite…

 

 

 

Günes Nezihe Sensoy dans Mustang de Deniz Gamze Ergüven

Günes Nezihe Sensoy dans Mustang de Deniz Gamze Ergüven

TEST DVD : Malgré son beau succès dans les salles, Mustang n’est disponible qu’en DVD. L’éditeur Ad Vitam accompagne le film d’une rencontre entre la réalisatrice et le journaliste, critique de cinéma et directeur du cinéma sur Arte, Olivier Père (14′). Ce dialogue nous éclaire sur la genèse et les conditions de tournage, mais aussi sur les thèmes et ses partis pris. Également au programme, le court-métrage Bir damla su (Une goutte d’eau) réalisé par Deniz Gamze Ergüven en 2006, film de fin d’études (18′). Le Master de Mustang est très beau et respecte les volontés artistiques de la réalisatrice. La copie affiche une colorimétrie soignée, des contrastes de belle tenue, un grain cinéma palpable et un piqué plutôt ferme, mais qui reste sensiblement émoussé sur les séquences sombres. L’image est propre et sans fioritures ; les gros plans impressionnent par leur précision, et la clarté est de mise. Les scènes en extérieurs sont d’une belle luminosité avec leurs teintes chatoyantes, tandis que le cadre large ne manque pas de détails. Une seule langue, deux choix possibles : une écoute frontale riche et dynamique en Stéréo, ou une spatialisation concrète avec un plus grand confort acoustique en Dolby Digital 5.1. Dans les deux cas, l’écoute demeure ardente, fait une large place aux dialogues tout en mettant en exergue la bande originale de Warren Ellis. Les effets latéraux et ambiances naturelles pointent habilement le bout de leur nez. Les sous-titres français sont naturellement imposés.

 

 

 

  • MUSTANG réalisé par Deniz Gamze Ergüven, disponible en DVD depuis le 21 octobre 2015.
  • Avec : Günes Nezihe Sensoy, Doga Zeynep Doguslu, Elit Iscan, Tugba Sunguroglu, Ilayda Akdogan, Nihal G. Koldas, Ayberk Pekcan, Bahar Kerimoglu…
  • Scénario : Alice Winocour, Deniz Gamze Ergüven
  • Production : Charles Gillibert
  • Photographie : David Chizallet, Ersin Gok
  • Montage : Mathilde Van de Moortel
  • Décors : Serdar Yemisci
  • Costumes : Selin Sozen
  • Musique : Warren Ellis
  • Editeur : Ad Vitam
  • Tarif : 19,99 €
  • Durée : 1h37
  • Distribution : Ad Vitam
  • Date de sortie initiale : 23 octobre 2015 (Turquie), 17 juin 2015 (France)

.

Commentaires

A la Une

Donald Trump raille la victoire de Parasite aux Oscars, les distributeurs lui répondent avec humour

En moquant le triomphe de Bong Joon-ho aux Oscars, le président des États-Unis a suscité l’affliction, mais aussi permis aux… Lire la suite >>

Goldie Hawn, Bette Midler et Diane Keaton du Club des ex se retrouvent dans une nouvelle comédie

Les fans du Club des ex, sorti en 1997, ont de quoi jubiler. Le trio formé par Goldie Hawn, Bette… Lire la suite >>

I Am Not Okay With This : premier trailer de la série qui mêle Stranger Things et The End Of The F***ing World

Découvrez les premières images de la nouvelle fiction du showrunner de The End Of The F***ing World, inspirée d’un roman… Lire la suite >>

Martin McDonagh : le réalisateur de Three Billboards dévoile son nouveau projet

Le dramaturge britannique derrière Bons baisers de Bruges et Three Billboards se lance dans un nouveau film sur la fin… Lire la suite >>

Don’t Look Up : Jennifer Lawrence à l’affiche de la nouvelle comédie d’Adam McKay

En plus du drame Bad Blood, l’actrice oscarisée et Adam Mckay se retrouveront pour Don’t Look Up, une comédie Netflix… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 SONIC LE FILM 771 015 1 771 015
2 LE PRINCE OUBLIE 457 031 1 457 031
3 DUCOBU 3 385 170 2 784 369
4 LE VOYAGE DU DR DOLITTLE 348 802 2 764 982
5 BIRDS OF PREY (ET LA FANTABULEUSE HISTOIRE DE HARLEY QUINN) 303 575 2 715 753
6 1917 235 158 5 1 959 090
7 NIGHTMARE ISLAND 206 429 1 206 429
8 BAD BOYS FOR LIFE 205 148 4 1 505 345
9 THE GENTLEMEN 185 527 2 423 567
10 LA FILLE AU BRACELET 144 499 1 144 499

Source: CBO Box office

Nos Podcasts