Saint Amour de Benoît Delépine et Gustave Kervern : critique

Publié par CineChronicle le 25 février 2016

Synopsis : Comme chaque année, Bruno se rend avec Jean, son père, au salon de l’Agriculture. Et comme chaque année, il fait la route des vins à sa manière, sans quitter les lieux. Cette fois, Jean décide d’emmener son fils pour effectuer une véritable route des vins à travers l’Hexagone. C’est Mike, jeune chauffeur de taxi, qui les conduit. Commence alors un voyage semé de péripéties et de rencontres féminines improbables.

 

♥♥♥♥

 

Saint Amour - affiche

Saint Amour – affiche

Benoît Delépine et Gustave Kervern livrent avec Saint Amour leur septième film. Ils retrouvent Benoît Poelvoorde (LE GRAND SOIR – notre critique), Gérard Depardieu (Mammuth) et l’étonnant Michel Houellebecq (NEAR DEATH EXPERIENCE – notre critique). Saint Amour adopte la même forme que Mammuth : le road movie. Kervern interprète lui-même l’oncle et compère de Poelvoorde dans cette « route des vins » annuelle au Salon de l’agriculture… jusqu’au jour où Jean (Depardieu) et son fils Bruno (Poelvoorde) embarquent le taxi de Mike (Vincent Lacoste) pour véritablement sillonner les routes de France à la recherche des meilleurs crus. La consommation importante d’alcool du père et surtout de son fils engendre des situations cocasses. Elle permet aussi de décliner et de traiter en profondeur un thème fort qui traverse l’opus : la terre. Celle qui donne le raisin, celle où Jean élève ses bovins et plus largement, celle où l’on naît, vit, travaille et meurt. Ce sujet simple et universel donne naissance à un portrait touchant du monde rural et des agriculteurs. Saint Amour se déguste réellement comme un millésime d’exception ; il distille de multiples moments savoureux, teintés d’une forte dose d’humour et d’un subtil parfum de poésie. Les scènes hilarantes avec Michel Houellebecq et celles dans le restaurant avec la serveuse étrange, marquent particulièrement les esprits. L’action, les rebondissements et le déroulement sont dès lors relégués au second plan ; la galerie de personnages truculents et la drôlerie des dialogues donnent toute leur force au récit. Comme de coutume, les cinéastes s’appuient sur un casting impeccable et flamboyant : Poelvoorde, quasiment méconnaissable, campe avec réalisme et conviction un paysan simple, maladroit et perdu ; Gérard Depardieu choisit avec adresse le registre de la retenue et de la bienveillance ; Vincent Lacoste dépasse le simple faire-valoir, confirmant ici l’étendue de ses capacités et de son potentiel comique. Quant aux comédiennes, l’envoûtante Céline Sallette en tête, elles ne sont pas en reste, servant de fil conducteur. Elles établissent et renouent les liens entre Bruno, Jean et Mike. Le tandem Delépine-Kervern poursuit ainsi avec force et conviction leur univers si singulier, composé d’humour absurde et d’émotion brute, le tout rythmé par la musique immersive de Sébastien Tellier. La photographie lumineuse apporte de surcroît un souffle extrêmement positif et joyeux. La vie, la terre et l’amour sont célébrés avec panache et subtilité. Saint Amour possède l’étiquette rare d’un grand cru !

 

Christophe Binet

 

 

 

  • SAINT AMOUR écrit et réalisé par Gustave Kervern et Benoît Delépine en salles le 2 mars 2016.
  • Avec : Gérard Depardieu, Benoît Poelvoorde, Vincent Lacoste, Gustave Kervern, Céline Sallette, Chiara Mastroianni, Solène Rigot, Ana Girardot, Izïa Higelin Michel Houellebecq, Ovidie, Andréa Ferréol.
  • Production : Serge de Poucques, Sylvain Goldberg, Nadia Khamlichi et Gilles Waterkeyn
  • Photographie : Hugues Poulain
  • Montage : Stéphane Elmadjian
  • Décors : Madphil
  • Costumes : Florence Laforge
  • Musique : Sébastien Tellier
  • Distribution : Le Pacte
  • Durée : 1h41


Commentaires

A la Une

White Noise : Adam Driver dans la comédie noire du réalisateur de Marriage Story

Le prochain film de Noah Baumbach, sur une terrifiante et hilarante famille américaine d’aujourd’hui, avec Adam Driver, aura droit à… Lire la suite >>

The Veil : Elisabeth Moss à la tête de la nouvelle série du créateur de Peaky Blinders

Alors que la saison 5 de The Handmaid’s Tale est attendue pour la rentrée, l’actrice Elisabeth Moss est annoncée dans… Lire la suite >>

Road House : Jake Gyllenhaal officiellement dans le remake pour Amazon

Pressenti en novembre dernier, Jake Gyllenhaal sera bel et bien dans le remake du film culte des années 80, réalisé… Lire la suite >>

Max Headroom : La série des années 80 fait son retour avec Elijah Wood et Matt Frewer

La série dystopique Max Headroom est actuellement en plein remaniement par la société de production d’Elijah Wood avec le cocréateur… Lire la suite >>

Mort de la star de Star Trek, Nichelle Nichols

L’actrice américaine, admirée par Martin Luther King pour son rôle du lieutenant Nyota Uhura dans Star Trek, nous a quittés… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 THOR : LOVE AND THUNDER 404 765 3 2 129 017
2 LES MINIONS 2 : IL ETAIT UNE FOIS GRU 351 988 4 2 893 838
3 KRYPTO ET LES SUPER-ANIMAUX 333 361 1 333 361
4 TOP GUN : MAVERICK 188 380 10 5 711 998
5 DUCOBU PRESIDENT ! 188 015 3 737 277
6 MENTEUR 151 586 3 585 087
7 JOYEUSE RETRAITE 2 92 299 2 247 790
8 LA NUIT DU 12 72 629 3 241 487
9 JURASSIC WORLD : LE MONDE D'APRES 67 113 8 3 357 635
10 ELVIS 58 542 6 1 074 116

Source: CBO Box office

Nos Podcasts