Synopsis : Quand Ines, femme d’affaire d’une grande société allemande basée à Bucarest, voit son père débarquer sans prévenir, elle ne cache pas son exaspération. Sa vie parfaitement organisée ne souffre pas le moindre désordre mais lorsque son père lui pose la question « es-tu heureuse? », son incapacité à répondre est le début d’un bouleversement profond. Ce père encombrant et dont elle a honte fait tout pour l’aider à retrouver un sens à sa vie en s’inventant un personnage : le facétieux Toni Erdmann…

 

♥♥♥♥

 

Toni Erdmann - affiche

Toni Erdmann – affiche

Si le nom de Maren Ade ne vous est pas familier, Toni Erdmann pourrait changer la donne. Cette comédie dramatique, filmé caméra à l’épaule, se révèle la bonne surprise de la compétition du 69e Festival de Cannes. Touchant et drôle, le récit raconte une tranche de vie entre Ines (Sandra Hüller) et son père Winfried (Peter Simonischek). Ce dernier, truculent personnage, se décide à venir bousculer l’existence de sa fille, installée loin de lui en Roumanie. La haute fonction qu’elle exerce dans son entreprise semble la vouer à une carrière dictée par une surcharge de travail mortifère. À partir d’une simple discussion autour du sens de la vie, Toni Erdmann impose un constat implacable ; Inès n’est pas heureuse, mais se voile la face en s’abîmant dans ses idéaux professionnels. Incapable de communiquer avec sa fille, Winfried décide de se créer un personnage, Toni Erdmann. Inès reste impassible face aux agissements saugrenus de ce « nouveau » père, censés provoquer un changement. Affublé d’une perruque et de fausses dents, il interfère avec insistance dans la vie privée et professionnelle de sa fille. En se présentant comme un businessman-coach, Toni va progressivement se rapprocher de ses amies et de ses collègues, allant jusqu’à prospecter sur son lieu de travail. Mais la réaction de sa fille tarde à se manifester et le spectateur se demande si elle va parvenir à extérioriser ses sentiments. Il faut patienter jusqu’au troisième tiers du film pour commencer à voir Inès lâcher du lest. D’abord, lorsqu’elle interprète la chanson The Greatest Love of All de Whitney Houston, révélant une rage intérieure profonde mais moment particulièrement cocasse. Ensuite, au cours d’une soirée « à poil » qui confirme qu’elle est bien capable de se mettre à nu au sens propre comme figuré. Et c’est occasion pour elle de renouer un lien tendre, profond et intime avec son père, camouflé dans un déguisement improbable de Big Foot. À la fois hystérique, tragique et drôle, cette scène confirme toute l’humanité dont fait preuve la cinéaste Maren Ade. La performance magistrale des deux acteurs principaux, Sandra Hüller et Peter Simonischek, fait d’ailleurs tout le sel de cette œuvre, lui conférant une dimension particulièrement touchante. Après un passage remarqué au Festival de Berlin en 2009 pour Everyone Else, la cinéaste allemande signe avec Toni Erdmann une œuvre sensible et réaliste, bercée par une aura magique découlant de la loufoquerie de ses personnages.

.

.

.

  • TONI ERDMANN écrit et réalisé par Maren Ade, en salles dès le 17 août 2016.
  • Avec Peter Simonischek, Sandra Hüller, Lucy Russell, Trystan Pütter, Hadewych Minis, Vlad Ivanov, Sava Lolov, Ingrid Burkhard…
  • Production : Maren Ade, Jonas Dornbach, Janine Jackowski, Michel Merkt
  • Photographie : Patrick Orth
  • Montage : Heike Parplies
  • Décors : Silke Fischer
  • Costumes : Gitti Fuchs
  • Musique : Michael Mühlhaus
  • Distribution : Haut et court
  • Durée : 2h42

.

Commentaires

A la Une

Heat 2 : une date de sortie enfin annoncée pour le roman de Michael Mann

Annoncé en 2016, Heat 2 sera publié en août 2022 aux États-Unis et reviendra sur les origines des protagonistes puis… Lire la suite >>

Gaspard Ulliel nous a quittés à l’âge de 37 ans

L’acteur Gaspard Ulliel est décédé tragiquement ce 19 janvier 2022 des suites d’un accident de ski en Savoie. Ses débuts… Lire la suite >>

A Man Called Ove : Tom Hanks sous la direction de Marc Forster

Marc Forster réalisera l’adaptation américaine de A Man Called Ove avec Tom Hanks dans le rôle principal pour un début… Lire la suite >>

Weird – The Al Yankovic Story : Daniel Radcliffe dans la peau du musicien humoriste

Daniel Radcliffe va jouer le rôle de Weird Al dans un biopic commandé par les sociétés de production Funny or… Lire la suite >>

Moon Knight : Oscar Isaac se dévoile en super-héros Marvel

Disney lance les festivités du Marvel Cinematic Universe pour l’année 2022 avec le premier trailer de sa nouvelle série Moon… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 SPIDER-MAN : NO WAY HOME 310 286 5 6 444 355
2 ADIEU MONSIEUR HAFFMANN 261 930 1 261 930
3 SCREAM 212 555 1 212 555
4 TOUS EN SCENE 2 145 018 4 2 147 464
5 THE KING'S MAN : PREMIERE MISSION 131 293 3 670 114
6 OUISTREHAM 126 975 1 126 975
7 EN ATTENDANT BOJANGLES 125 509 2 353 985
8 LICORICE PIZZA 75 170 2 192 041
9 ENCANTO, LA FANTASTIQUE FAMILLE MADRIGAL 71 194 8 2 601 773
10 MATRIX RESURRECTIONS 61 990 4 919 226

Source: CBO Box office

Nos Podcasts