Sortie Blu-ray/ Maniac Cop de William Lustig: critique

Publié par Thierry Carteret le 1 juillet 2016

Synopsis : Une série de meurtres particulièrement sordides éclate à New York. L’agresseur portait un uniforme de policier, ce qui provoque bientôt une véritable psychose au sein de la population. Soupçonné d’être l’auteur de ces crimes, l’agent Forrest est arrêté. Mais l’inspecteur McCrae, chargé de l’enquête, est convaincu de son innocence…

♥♥♥♥

 

Maniac Cop - jaquette Blu-ray

Maniac Cop – jaquette Blu-ray

Après sa sortie en 1988, Maniac Cop de William Lustig est rapidement devenu un objet de culte dans les vidéoclubs et a connu deux suites en 1990 et 1993. De grands réalisateurs comme Quentin Tarantino ou Nicolas Winding Refn se réclament de cette école cinéphillique car des œuvres d’exploitation comme celle-ci sont à l’origine de leur cinéma. Il était même question que le réalisateur de THE NEON DEMON (notre critique) et DRIVE (notre critique) produise un remake de cette série b. C’est finalement John Hyams qui devrait prendre les commandes. La collection Midnight, initiée par Carlotta, nous offre ainsi de (re)découvrir en version remasterisée HD ce classique des années 80, à mi-chemin entre le policier et le slasher, avec sept autres productions durant l’été. Revoir Maniac Cop, inédit en Blu-ray français, dans de telles conditions techniques s’avère l’une des meilleures surprises de cette première salve. Cinq ans après les cultissimes Maniac (1980) et Vigilante (1983), William Lustig réalise Maniac Cop. Le lien entre ces deux titres n’est pas fortuit puisque le réalisateur et son scénariste Larry Cohen (la série Les envahisseurs, Meurtres sous contrôles, L’avocat du diable, Phone Game) envisageaient d’abord une suite au succès de Maniac, accouchant finalement d’un autre concept tout aussi fort. Maniac Cop bénéficie d’un autre grand nom de la série b d’action, James Glickenhaus (réalisateur de The Exterminator, Blue Jean Cop, Le retour du chinois). Il agit ici en tant que producteur exécutif via sa société Shapiro Glickenhaus Entertainment, cofondée avec Leonard Shapiro. Grâce à cette combinaison de talents Lustig-Cohen-Glickenhaus, le sort de Maniac Cop était donc entre de bonnes mains. Au casting, on trouve l’excellent Bruce Campbell, le célèbre Ash de la saga Evil Dead de Sam Raimi, lequel fait d’ailleurs une courte apparition dans la peau d’un journaliste de télévision. Aux côtés de Bruce Campbell, la blonde sexy Laurene Landon (vu rapidement dans Drive) et le vétéran Tom Atkins (Fog) composent de solides personnages à la construction psychologique habile.

.

Robert Z'dar dans Maniac Cop de William Lustig

Robert Z’dar dans Maniac Cop de William Lustig

.

Mais le rôle le plus marquant reste bien évidemment celui du « méchant », le flic maniaque qui donne son titre au long métrage. Car tout bon slasher se doit de posséder une figure de tueur à la hauteur. C’est Robert Z’dar, décédé le 30 mars 2015, qui l’incarne. Grâce à son physique massif et son visage singulier, l’acteur américain d’origine lituanienne, habitué à la série Z mais vu aussi dans Tango & Cash, n’a pas eu de mal à se glisser dans la peau de Matt Cordell (ou M.C., les initiales de Maniac Cop), un ancien officier d’élite de la police, agressé et défiguré en prison, puis laissé pour mort. Il revient ici d’outre-tombe, tel un fantôme, pour accomplir une série de meurtres sanglants en guise de justice. Porté par une réalisation nerveuse et inventive, des courses-poursuites haletantes et une ambiance nocturne urbaine, Maniac Cop n’a pas usurpé sa réputation et s’avère un spectacle malin et diablement réjouissant. Transcendées par la photographie de James Lemmo, qui a par la suite travaillé pour Abel Ferrara, les rues de New York se transforment en un lieu de tous les dangers. Saluons enfin l’excellente partition musicale de Jay Chattaway, fidèle collaborateur de William Lustig, et ses notes « enfantines » et doucement mélancoliques. Si les deux suites ont été réalisées par William Lustig, le meilleur reste bien sûr l’original, que nous vous conseillons vivement d’acquérir via la Midnight Collection ultime de Carlotta.

.

.

Blu-ray/ La copie HD, très belle et précise, offre un cachet « cinéma » à cette série b culte, malgré un grain très présent. Le son des versions française et anglaise respecte un mixage d’époque sans esbroufe et se révèle efficace dans l’action. Le réducteur de bruit peut cependant s’avérer utile. Carlotta signe un très beau travail de remasterisation qui permet enfin d’apprécier Maniac Cop dans son format d’origine en France. En guise de bonus, le disque propose uniquement de visionner la bande annonce d’époque.

.

.

.

  • MANIAC COP de William Lustig disponible en Blu-ray et DVD en version remasterisée HD le 6 juillet 2016.
  • Avec : Tom Atkins, Bruce Campbell, Laurene Landon, Robert Z’Dar, William Smith, Richard Roundtree, Sam Raimi…
  • Scénario : Larry Cohen
  • Production : Larry Cohen
  • Production exécutive : James Glickenhaus
  • Photographie : James Lemmo, Vincent J. Rabe
  • Montage : David Kern
  • Décors : Inconnu
  • Costumes : Dorothy Amos
  • Musique : Jay Chattaway
  • Edition DVD : Carlotta
  • Tarifs : Blu-ray (15,05 €) – DVD (15,05 €)
  • Durée : 1h25 (Blu-ray) – 1h21 (DVD)
  • Format : Format 1.85 respecté – 16/9 compatible 4/3
  • Sortie en salles : 22 juin 1988

.

Commentaires

A la Une

Donald Trump raille la victoire de Parasite aux Oscars, les distributeurs lui répondent avec humour

En moquant le triomphe de Bong Joon-ho aux Oscars, le président des États-Unis a suscité l’affliction, mais aussi permis aux… Lire la suite >>

Goldie Hawn, Bette Midler et Diane Keaton du Club des ex se retrouvent dans une nouvelle comédie

Les fans du Club des ex, sorti en 1997, ont de quoi jubiler. Le trio formé par Goldie Hawn, Bette… Lire la suite >>

I Am Not Okay With This : premier trailer de la série qui mêle Stranger Things et The End Of The F***ing World

Découvrez les premières images de la nouvelle fiction du showrunner de The End Of The F***ing World, inspirée d’un roman… Lire la suite >>

Martin McDonagh : le réalisateur de Three Billboards dévoile son nouveau projet

Le dramaturge britannique derrière Bons baisers de Bruges et Three Billboards se lance dans un nouveau film sur la fin… Lire la suite >>

Don’t Look Up : Jennifer Lawrence à l’affiche de la nouvelle comédie d’Adam McKay

En plus du drame Bad Blood, l’actrice oscarisée et Adam Mckay se retrouveront pour Don’t Look Up, une comédie Netflix… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 SONIC LE FILM 771 015 1 771 015
2 LE PRINCE OUBLIE 457 031 1 457 031
3 DUCOBU 3 385 170 2 784 369
4 LE VOYAGE DU DR DOLITTLE 348 802 2 764 982
5 BIRDS OF PREY (ET LA FANTABULEUSE HISTOIRE DE HARLEY QUINN) 303 575 2 715 753
6 1917 235 158 5 1 959 090
7 NIGHTMARE ISLAND 206 429 1 206 429
8 BAD BOYS FOR LIFE 205 148 4 1 505 345
9 THE GENTLEMEN 185 527 2 423 567
10 LA FILLE AU BRACELET 144 499 1 144 499

Source: CBO Box office

Nos Podcasts