Alliés de Robert Zemeckis : critique

Publié par Antoine Gaudé le 23 novembre 2016

Synopsis : Casablanca 1942.  Au service du contre-espionnage allié, l’agent Max Vatan rencontre la résistante française Marianne Beauséjour lors d’une mission à haut risque. C’est le début d’une relation passionnée. Ils se marient et entament une nouvelle vie à Londres. Quelques mois plus tard, Max est informé par les services secrets britanniques que Marianne pourrait être une espionne allemande. Il a 72 heures pour découvrir la vérité sur celle qu’il aime.

♥♥♥♥♥

 

Allies de Robert Zemeckis - affiche

Allies de Robert Zemeckis – affiche

Qu’il est difficile de voir dans Alliés un film de Robert Zemeckis (Retour vers le futur, Seul au monde, The Walk) tant la mise en scène souffre ici d’un manque d’ambition, tant visuelle que narrative, que l’on ne lui connaissait pas. Si Zemeckis est à pointer du doigt, le scénario de Steven Knight (Crazy Joe, Locke) n’est pas exempt de défauts. Les deux hommes livrant une œuvre qui ne trouve jamais son équilibre, cherchant éperdument une dynamique entre le film d’espionnage et le mélodrame grandiloquent. L’autre problème se situe dans le jeu des comédiens, Brad Pitt et Marion Cotillard, visiblement peu concernés par le fait de donner un semblant de « vraisemblance » à leur romance ou tout simplement consternés par la pauvreté de leurs dialogues respectifs. Et que dire de ce pauvre Brad Pitt, obligé de dire les siens dans la langue de Molière, souvent à la limite de l’incompréhensible. En tant que film d’espionnage, Alliés s’avère déceptif, incapable d’élaborer une séquence de tension digne de ce nom à l’image de l’assassinat de l’ambassadeur à Casablanca. Ni le découpage de la scène ni son montage n’instaurent un suspens que réclame habituellement ce genre de séquence. En tant que mélodrame, l’aspect formel, soubassement du genre, n’est pas davantage travaillé (atmosphère, couleur, musique).

.

Marion Cotillard et Brad Pitt - Allies de Robert Zemeckis

Marion Cotillard et Brad Pitt – Allies de Robert Zemeckis

.

L’ornementation surannée (la scène d’amour au cœur d’une tempête de sable dans le désert marocain), peu enclin à exalter ses paysages, excepté durant ces deux ou trois premiers plans, l’empêche de côtoyer les grandes œuvres de Douglas Sirk (Le temps d’aimer et le temps de mourir). Zemeckis et Knight semblent aussi peu à l’aise dans la gestion d’une temporalité romanesque (les ellipses) que dans celle proprement mythique (les cycles de la vie à l’image de la naissance de leur fille) afin d’orchestrer la petite histoire avec la grande Histoire. Le rythme est saccadé, jamais dilaté. Le temps comme durée représentée reste imperceptible, et donc insensible pour le spectateur. Le film se trompe en privilégiant un rythme de film d’action. L’horreur de la guerre y est totalement évacuée y compris lors d’improbables séquences de bombardements londonien où les héros poursuivent leur soirée tout en profitant du « feu d’artifice ». Et le film frise le grotesque lorsque Max Vatan et Marianne Beauséjour, bien décidés à s’éloigner de ce climat de guerre anxiogène, improvisent un petit pique-nique en famille devant la carcasse fumante d’un avion allemand, le même qui, la veille, avait failli s’écraser sur leur demeure. Sans la moindre trace d’humour et de lyrisme, Alliés rate son film d’espionnage et passe à côté de son mélodrame. Si les OSS 117 cherchaient encore une référence parodique, il trouverait dans le film de Zemeckis un magnifique « allié ».

.

.

.

  • ALLIÉS (Allied) de Robert Zemeckis en salles le 23 novembre 2016.
  • Avec : Brad Pitt, Marion Cotillard, Lizzy Caplan, August Diehl, Daniel Betts, Matthew Goode, Charlotte Hope, Thierry Frémont…
  • Scénario : Steven Knight
  • Production : Graham King, Steve Starkey, Robert Zemeckis
  • Photographie : Don Burgess
  • Montage : Jeremiah O’Driscoll
  • Décors : Gary Freeman
  • Costumes : Joanna Johnston
  • Musique : Alan Silvestri
  • Distribution : Paramount Pictures
  • Durée : 2h05

.

Commentaires

A la Une

César 2023 : La liste des nommés

Les nominations de la 48e cérémonie des César font la part belle à L’Innocent et à La Nuit du 12,… Lire la suite >>

Les nommés aux Oscars 2023

C’est ce mardi 24 janvier que l’Académie des Oscars a révélé sa sélection pour sa 95e cérémonie. Grand favori de… Lire la suite >>

Une série sur Buster Keaton en préparation avec Rami Malek, par le réalisateur de The Batman

Un projet de série sur la vie de Buster Keaton réalisé par Matt Reeves, avec Rami Malek dans le rôle-titre,… Lire la suite >>

Tron 3 : Un nouveau film en route avec Jared Leto et le réalisateur de Maléfique 2

Après une première tentative de suite à Tron : L’Héritage par Joseph Kosinski, Disney confirme la mise en chantier de… Lire la suite >>

Mort de Gina Lollobrigida (1927-2023)

L’actrice italienne star des années 1950 nous a quittés ce 16 janvier 2023 à l’âge de 95 ans.    … Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 AVATAR : LA VOIE DE L'EAU 719 221 6 8 388 607
2 BABYLON 508 796 1 508 796
3 LA GUERRE DES LULUS 200 047 1 200 047
4 TIRAILLEURS 176 551 3 914 457
5 LE CHAT POTTE 2 : LA DERNIERE QUETE 148 313 7 2 465 668
6 LE CLAN 101 291 1 101 291
7 LES CYCLADES 96 097 2 266 479
8 YOUSSEF SALEM A DU SUCCES 72 216 1 72 216
9 LES BANSHEES D'INISHERIN 50 952 4 321 624
10 L'EMPRISE DU DEMON 48 248 2 133 316
11 L'IMMENSITA 46 659 2 138 565
12 FESTIVAL CINEMA TELERAMA (2023) 38 554 1 38 554
13 M3GAN 37 969 4 452 376
14 TEMPETE 33 534 5 668 886
15 NOSTALGIA 23 642 3 132 148
16 CARAVAGE 22 258 4 239 990
17 NOS SOLEILS 20 951 1 20 951
18 LA CONSPIRATION DU CAIRE 20 533 13 518 626
19 TERRIFIER 2 19 362 2 53 451
20 BLACK PANTHER : WAKANDA FOREVER 19 109 11 3 634 550

Source: CBO Box office

Nos Podcasts