Alliés de Robert Zemeckis : critique

Publié par Antoine Gaudé le 23 novembre 2016

Synopsis : Casablanca 1942.  Au service du contre-espionnage allié, l’agent Max Vatan rencontre la résistante française Marianne Beauséjour lors d’une mission à haut risque. C’est le début d’une relation passionnée. Ils se marient et entament une nouvelle vie à Londres. Quelques mois plus tard, Max est informé par les services secrets britanniques que Marianne pourrait être une espionne allemande. Il a 72 heures pour découvrir la vérité sur celle qu’il aime.

♥♥♥♥♥

 

Allies de Robert Zemeckis - affiche

Allies de Robert Zemeckis – affiche

Qu’il est difficile de voir dans Alliés un film de Robert Zemeckis (Retour vers le futur, Seul au monde, The Walk) tant la mise en scène souffre ici d’un manque d’ambition, tant visuelle que narrative, que l’on ne lui connaissait pas. Si Zemeckis est à pointer du doigt, le scénario de Steven Knight (Crazy Joe, Locke) n’est pas exempt de défauts. Les deux hommes livrant une œuvre qui ne trouve jamais son équilibre, cherchant éperdument une dynamique entre le film d’espionnage et le mélodrame grandiloquent. L’autre problème se situe dans le jeu des comédiens, Brad Pitt et Marion Cotillard, visiblement peu concernés par le fait de donner un semblant de « vraisemblance » à leur romance ou tout simplement consternés par la pauvreté de leurs dialogues respectifs. Et que dire de ce pauvre Brad Pitt, obligé de dire les siens dans la langue de Molière, souvent à la limite de l’incompréhensible. En tant que film d’espionnage, Alliés s’avère déceptif, incapable d’élaborer une séquence de tension digne de ce nom à l’image de l’assassinat de l’ambassadeur à Casablanca. Ni le découpage de la scène ni son montage n’instaurent un suspens que réclame habituellement ce genre de séquence. En tant que mélodrame, l’aspect formel, soubassement du genre, n’est pas davantage travaillé (atmosphère, couleur, musique).

.

Marion Cotillard et Brad Pitt - Allies de Robert Zemeckis

Marion Cotillard et Brad Pitt – Allies de Robert Zemeckis

.

L’ornementation surannée (la scène d’amour au cœur d’une tempête de sable dans le désert marocain), peu enclin à exalter ses paysages, excepté durant ces deux ou trois premiers plans, l’empêche de côtoyer les grandes œuvres de Douglas Sirk (Le temps d’aimer et le temps de mourir). Zemeckis et Knight semblent aussi peu à l’aise dans la gestion d’une temporalité romanesque (les ellipses) que dans celle proprement mythique (les cycles de la vie à l’image de la naissance de leur fille) afin d’orchestrer la petite histoire avec la grande Histoire. Le rythme est saccadé, jamais dilaté. Le temps comme durée représentée reste imperceptible, et donc insensible pour le spectateur. Le film se trompe en privilégiant un rythme de film d’action. L’horreur de la guerre y est totalement évacuée y compris lors d’improbables séquences de bombardements londonien où les héros poursuivent leur soirée tout en profitant du « feu d’artifice ». Et le film frise le grotesque lorsque Max Vatan et Marianne Beauséjour, bien décidés à s’éloigner de ce climat de guerre anxiogène, improvisent un petit pique-nique en famille devant la carcasse fumante d’un avion allemand, le même qui, la veille, avait failli s’écraser sur leur demeure. Sans la moindre trace d’humour et de lyrisme, Alliés rate son film d’espionnage et passe à côté de son mélodrame. Si les OSS 117 cherchaient encore une référence parodique, il trouverait dans le film de Zemeckis un magnifique « allié ».

.

.

.

  • ALLIÉS (Allied) de Robert Zemeckis en salles le 23 novembre 2016.
  • Avec : Brad Pitt, Marion Cotillard, Lizzy Caplan, August Diehl, Daniel Betts, Matthew Goode, Charlotte Hope, Thierry Frémont…
  • Scénario : Steven Knight
  • Production : Graham King, Steve Starkey, Robert Zemeckis
  • Photographie : Don Burgess
  • Montage : Jeremiah O’Driscoll
  • Décors : Gary Freeman
  • Costumes : Joanna Johnston
  • Musique : Alan Silvestri
  • Distribution : Paramount Pictures
  • Durée : 2h05

.

Commentaires

A la Une

Rebecca : premier aperçu du remake du classique d’Hitchcock

Le thriller dramatique Rebecca, premier film américain d’Alfred Hitchcock oscarisé en 1940 va bénéficier d’une nouvelle version, toujours adaptée du… Lire la suite >>

Teaser de The Comey Rule : Brendan Gleeson en Donald Trump pour la minisérie Showtime

Billy Ray consacre un portrait grinçant à la rivalité entre Donald Trump et l’ex-patron du FBI James Comey, licencié alors… Lire la suite >>

Alan Parker, le réalisateur de Midnight Express, Birdy et The Wall, nous a quittés

Le grand réalisateur britannique Alan Parker, connu pour ses grands succès critiques et publiques, est décédé à l’âge de 76… Lire la suite >>

Ratched : le prequel de Vol au-dessus d’un nid de coucou par Ryan Murphy se dévoile en photos

Sarah Paulson et Sharon Stone apparaissent dans les premiers clichés de la nouvelle production de Ryan Murphy pour Netflix, une… Lire la suite >>

Adieu les cons : Virginie Efira dans le teaser hilarant du nouvel Albert Dupontel

L’actrice apparaît dans le premier extrait du prochain film d’Albert Dupontel, Adieu les cons, dans lequel elle campe une quadragénaire… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 SCOOBY ! 136 617 3 480 224
2 DIVORCE CLUB 128 698 2 371 367
3 TOUT SIMPLEMENT NOIR 114 515 3 522 204
4 ETE 85 76 791 2 270 181
5 ADORABLES 69 567 1 69 567
6 L'AVENTURE DES MARGUERITE 58 645 2 144 320
7 IP MAN 4 LE DERNIER COMBAT 58 408 1 58 408
8 MON NINJA ET MOI 51 963 2 110 277
9 MADRE 30 484 1 30 484
10 EN AVANT 25 365 21 881 832

Source: CBO Box office

Nos Podcasts