Cannes 2017/ Good Time de Benny et Josh Safdie : critique

Publié par Antoine Gaudé le 25 mai 2017

Synopsis : Un braquage qui tourne mal… Connie réussit à s’enfuir mais son frère Nick est arrêté. Alors que Connie tente de réunir la caution pour libérer son frère, une autre option s’offre à lui : le faire évader. Commence alors dans les bas-fonds de New York, une longue nuit sous adrénaline.

♥♥♥♥♥

 

Good Time - affiche

Good Time – affiche

Avec Good Time, présenté en compétition officielle au 70e Festival de Cannes, les frères Benny et Josh Safdie s’offrent une belle incursion dans le thriller nerveux et intime dont l’action se déroule au cœur de leur ville fétiche. Fort d’un scénario bien ficelé avec son lot d’imprévus et de rebondissements, le film ne comporte aucune baisse de régime dommageable. L’exercice de style fonctionne à plein régime, l’ambiance claustro, avec ses gros plans au plus près des visages, la musique de Oneohtrix Point Never, qui a raflé le Prix Cannes Soundtrack, ainsi que la lumière fluo et flash construisent parfaitement l’idée d’enfermement dans des espaces presque hallucinatoires à l’image du parc d’attraction. Sa narration, tendue comme une course contre la montre, maintient toute une symbolique de lutte contre le temps qui anime les scénarios d’hors-la-loi en fuite typique du thriller américain. On pourrait presque y voir l’influence de Michael Mann ou de Nicolas Winding Refn. Sauf que c’est tout le contraire. Les héros des Safdie ne sont pas des professionnels, et encore moins des êtres romanesques. Ils n’évoluent pas dans un hors temps, héroïque ou nostalgique. Ce sont davantage des « loosers » atteints d’handicap, au sens propre comme au figuré qui, à force d’être à la limite de l’irréparable, finissent logiquement par trébucher. Il y a évidemment quelque chose de beau et de sincère de voir Connie (génial Robert Pattinson) absolument tout tenter pour sauver son frère, qui n’en demandait pas tant, mais il n’en reste pas moins un petit criminel de bas étage, opportuniste et menteur. Ses relations, toutes fugaces, entraînent tout le monde dans son sillage telle une plongée dans les bas-fonds de l’enfer new-yorkais. Ne prétendant pas être un chef-d’œuvre, Good Time s’impose avec force et caractère comme une série B à la mise en scène viscérale, au scénario limpide et à l’interprétation parfaite.

.

.

  • Note de la rédaction cannoise
  • Nathalie Dassa ♥♥♥♥♥
  • Philippe Descottes ♥♥♥♥♥

.

.

.

  • GOOD TIME
  • Sorties salles : 13 septembre 2017
  • Réalisation : Benny Safdie, Josh Safdie
  • Avec : Robert Pattinson, Benny Safdie, Jennifer Jason Leigh, Barkhad Abdi, Marcos A. Gonzalez, Buddy Duress, Taliah Webster, Rose Gregorio, Cliff Moylan…
  • Scénario : Ronald Bronstein, Josh Safdie
  • Production : Sebastien Bear-McClard, Ben Safdie, Josh Safdie, Oscar Boyson
  • Photographie : Sean Price Williams
  • Montage : Benny Safdie, Ronald Bronstein
  • Décors : Sam Lisenco, Audrey Turner
  • Musique : Point Never Oneothrix (Daniel Lopatin)
  • Distribution : Ad Vitam
  • Durée : 1h40

.

Commentaires

A la Une

L’Exorciste : Le producteur Jason Blum donne des nouvelles du remake

À l’occasion du Festival international du film de Locarno où il devrait recevoir le prix du Meilleur producteur indépendant, Jason… Lire la suite >>

Les femmes prennent de l’importance dans les films de mafieux

Alors que Prime Vidéo a récemment sorti l’intégralité des épisodes de Bang Bang Baby, de nombreux films et séries utilisent… Lire la suite >>

White Noise : Adam Driver dans la comédie noire du réalisateur de Marriage Story

Le prochain film de Noah Baumbach, sur une terrifiante et hilarante famille américaine d’aujourd’hui, avec Adam Driver, aura droit à… Lire la suite >>

The Veil : Elisabeth Moss à la tête de la nouvelle série du créateur de Peaky Blinders

Alors que la saison 5 de The Handmaid’s Tale est attendue pour la rentrée, l’actrice Elisabeth Moss est annoncée dans… Lire la suite >>

Road House : Jake Gyllenhaal officiellement dans le remake pour Amazon

Pressenti en novembre dernier, Jake Gyllenhaal sera bel et bien dans le remake du film culte des années 80, réalisé… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 THOR : LOVE AND THUNDER 404 765 3 2 129 017
2 LES MINIONS 2 : IL ETAIT UNE FOIS GRU 351 988 4 2 893 838
3 KRYPTO ET LES SUPER-ANIMAUX 333 361 1 333 361
4 TOP GUN : MAVERICK 188 380 10 5 711 998
5 DUCOBU PRESIDENT ! 188 015 3 737 277
6 MENTEUR 151 586 3 585 087
7 JOYEUSE RETRAITE 2 92 299 2 247 790
8 LA NUIT DU 12 72 629 3 241 487
9 JURASSIC WORLD : LE MONDE D'APRES 67 113 8 3 357 635
10 ELVIS 58 542 6 1 074 116

Source: CBO Box office

Nos Podcasts