Synopsis : Début des années 90. Alors que le sida tue depuis près de dix ans, les militants d’Act Up-Paris multiplient les actions pour lutter contre l’indifférence générale. Nouveau venu dans le groupe, Nathan va être bouleversé par la radicalité de Sean.

♥♥♥♥

 

120 battements par minute - affiche

120 battements par minute – affiche

Grand Prix du 70e Festival de Cannes, 120 battements par minute de Robin Campillo (Eastern Boys) s’avère être une œuvre impressionnante de maîtrise, tant le cinéaste s’évertue à donner une ampleur politique, dramatique et esthétique bien trop rare dans le cinéma français. Avec un tel sujet, le film se devait de trouver l’équilibre narratif et esthétique entre une fibre politique, à la fois dans sa représentation (manifestations et autres débats) et dans son discours (leur place dans la société), et une dimension plus tragique liée à la maladie et aux destins des personnages. Le film trouve cette cohérence d’écriture à tous les niveaux. L’acte de parler devient très vite essentiel pour prendre d’assaut le monde des visibles, pour presque imposer son image et donc son corps à l’écran. Ce dévoilement progressif des différentes individualités au sein d’une communauté aussi soudée reste certainement le plus beau geste du film. Les personnalités qui se dressent, dénonçant et informant, ainsi que les relations qui se tissent entre eux, sont toutes belles, justes et intelligentes. Et lorsque la maladie décide de s’en prendre au corps, de le détruire à son rythme, le tragique vient complètement bouleverser les enjeux dramatiques et en quelque sorte redéfinir un nouvel espace, plus confiné, de l’ordre de l’intime, où l’interaction purement physique des corps surpasse dorénavant le langage discursif. Campillo y voit l’occasion d’un retour à une vision cosmologique de l’homme, celle d’abord de la cellule qui se détache et se meurt, puis, dépassant ainsi ce réalisme documentaire trouve dans l’imaginaire visuelle – à l’image de cette Seine rouge sang – des images formellement saisissantes à la symbolique terrifiante. La radicalité du film se situe dans la construction d’un regard sans distance, presque cru, des corps, dans ce qu’ils disent des gens et dans ce qu’ils leur transmettent, et qui trouve finalement une forte résonance dans l’attitude insoumise et fière de cette communauté. Leur ardeur et leur impatience, générant parfois une violence incontrôlable mais légitime, restent la preuve qu’ils sont encore bien vivants, capable à la fois de crier mais aussi de jouir.

.

.

.

  • Note de la rédaction cannoise 
  • Nathalie Dassa : ♥♥♥♥
  • Philippe Descottes :♥♥♥♥♥

.

.

  • 120 BATTEMENTS PAR MINUTE de Robin Campillo en salles le 23 août 2017
  • Avec : Nahuel Perez Biscayart, Adèle Haenel, Antoine Reinartz…
  • Scénario : Robin Campillo et Philippe Mangeot
  • Production : Hugues Charbonneau et Marie-Ange Luciani
  • Photographie : Jeanne Lapoirie
  • Montage : Robin Campillo
  • Décor : Emmanuelle Duplay
  • Musique : Arnaud Rebotini
  • Distribution : Memento Films
  • Durée : 2h20

.

Commentaires

A la Une

Stranger Things : un teaser et un premier spoiler pour la saison 4

La première bande-annonce de la prochaine saison de Stranger Things met fin à l’un des principaux suspenses de la saison… Lire la suite >>

O2 : Noomi Rapace au casting du thriller SF produit par Alexandre Aja

Dans ce film distribué par Wild Bunch, la star de Millenium interprétera une femme qui, à peine sortie de cryogénisation,… Lire la suite >>

Mourir peut attendre : découvrez le titre phare du film chanté par Billie Eilish

La chanson du générique de Mourir peut attendre, composée et interprétée par Billie Eilish est enfin disponible. Elle comptabilise déjà… Lire la suite >>

The French Dispatch : un premier trailer à la hauteur des attentes pour le nouveau Wes Anderson

La bande-annonce promet une œuvre dantesque portée par une galerie d’interprètes qui laisse rêveur ; Tilda Swinton, Frances Mc Dormand, Timotée Chalamet, Elisabeth… Lire la suite >>

César 2020 : Le fonctionnement de l’Académie remis en cause par 400 personnalités

Entre polémiques, opacité et membres nommés à vie, les dysfonctionnements de l’Académie des César ont abouti à la mobilisation du… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 LE VOYAGE DU DR DOLITTLE 416 180 1 416 180
2 BIRDS OF PREY (ET LA FANTABULEUSE HISTOIRE DE HARLEY QUINN) 412 178 1 412 178
3 DUCOBU 3 399 199 1 399 199
4 1917 279 512 4 1 723 932
5 BAD BOYS FOR LIFE 239 166 3 1 300 197
6 THE GENTLEMEN 238 040 1 238 040
7 #JESUISLA 112 363 1 112 363
8 LE LION 107 201 2 360 293
9 JOJO RABBIT 91 534 2 223 588
10 SAMSAM 86 711 1 86 711

Source: CBO Box office

Nos Podcasts