Synopsis : Début des années 90. Alors que le sida tue depuis près de dix ans, les militants d’Act Up-Paris multiplient les actions pour lutter contre l’indifférence générale. Nouveau venu dans le groupe, Nathan va être bouleversé par la radicalité de Sean.

♥♥♥♥

 

120 battements par minute - affiche

120 battements par minute – affiche

Grand Prix du 70e Festival de Cannes, 120 battements par minute de Robin Campillo (Eastern Boys) s’avère être une œuvre impressionnante de maîtrise, tant le cinéaste s’évertue à donner une ampleur politique, dramatique et esthétique bien trop rare dans le cinéma français. Avec un tel sujet, le film se devait de trouver l’équilibre narratif et esthétique entre une fibre politique, à la fois dans sa représentation (manifestations et autres débats) et dans son discours (leur place dans la société), et une dimension plus tragique liée à la maladie et aux destins des personnages. Le film trouve cette cohérence d’écriture à tous les niveaux. L’acte de parler devient très vite essentiel pour prendre d’assaut le monde des visibles, pour presque imposer son image et donc son corps à l’écran. Ce dévoilement progressif des différentes individualités au sein d’une communauté aussi soudée reste certainement le plus beau geste du film. Les personnalités qui se dressent, dénonçant et informant, ainsi que les relations qui se tissent entre eux, sont toutes belles, justes et intelligentes. Et lorsque la maladie décide de s’en prendre au corps, de le détruire à son rythme, le tragique vient complètement bouleverser les enjeux dramatiques et en quelque sorte redéfinir un nouvel espace, plus confiné, de l’ordre de l’intime, où l’interaction purement physique des corps surpasse dorénavant le langage discursif. Campillo y voit l’occasion d’un retour à une vision cosmologique de l’homme, celle d’abord de la cellule qui se détache et se meurt, puis, dépassant ainsi ce réalisme documentaire trouve dans l’imaginaire visuelle – à l’image de cette Seine rouge sang – des images formellement saisissantes à la symbolique terrifiante. La radicalité du film se situe dans la construction d’un regard sans distance, presque cru, des corps, dans ce qu’ils disent des gens et dans ce qu’ils leur transmettent, et qui trouve finalement une forte résonance dans l’attitude insoumise et fière de cette communauté. Leur ardeur et leur impatience, générant parfois une violence incontrôlable mais légitime, restent la preuve qu’ils sont encore bien vivants, capable à la fois de crier mais aussi de jouir.

.

.

.

  • Note de la rédaction cannoise 
  • Nathalie Dassa : ♥♥♥♥
  • Philippe Descottes :♥♥♥♥♥

.

.

  • 120 BATTEMENTS PAR MINUTE de Robin Campillo en salles le 23 août 2017
  • Avec : Nahuel Perez Biscayart, Adèle Haenel, Antoine Reinartz…
  • Scénario : Robin Campillo et Philippe Mangeot
  • Production : Hugues Charbonneau et Marie-Ange Luciani
  • Photographie : Jeanne Lapoirie
  • Montage : Robin Campillo
  • Décor : Emmanuelle Duplay
  • Musique : Arnaud Rebotini
  • Distribution : Memento Films
  • Durée : 2h20

.

Commentaires

A la Une

Christophe Nolan choisit Universal pour son film sur la bombe atomique

Pour la première fois depuis vingt ans, Warner Bros et Christopher Nolan ne travailleront pas main dans la main sur… Lire la suite >>

Christopher Nolan prépare son prochain film sur la bombe atomique

Le cinéaste a un nouveau scénario centré sur l’histoire d’une des armes les plus destructrices jamais inventées et serait en… Lire la suite >>

Sniff : Morgan Freeman, Helen Mirren, Al Pacino et Danny DeVito bientôt réunis

Casting cinq étoiles pour un film noir en maison de retraite… c’est la promesse de Sniff signé Taylor Hackford.  … Lire la suite >>

Un Neo amnésique pour la première bande-annonce de Matrix 4 Resurrections

18 ans après le troisième épisode, c’est sans sa sœur que Lana Wachowski revient pour un quatrième voyage dans la… Lire la suite >>

Don’t Look Up : une bande-annonce pour le nouveau film d’Adam McKay

Après avoir brillé avec The Big Short et Vice, Adam McKay est de retour. Cette fois destiné à Netflix, son… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 SHANG-CHI ET LA LEGENDE DES DIX ANNEAUX 314 051 2 795 224
2 BOITE NOIRE 292 081 1 292 081
3 BAC NORD 253 581 4 1 458 138
4 DELICIEUX 130 477 1 130 477
5 LES MECHANTS 77 098 1 77 098
6 UN TRIOMPHE 75 286 2 219 254
7 PAW PATROL - LE FILM - LA PAT' PATROUILLE 67 514 5 1 215 197
8 RESPECT 63 758 1 63 758
9 BABY BOSS 2 : UNE AFFAIRE DE FAMILLE 58 730 4 779 125
10 OSS 117 : ALERTE ROUGE EN AFRIQUE NOIRE 57 709 6 1 553 066

Source: CBO Box office

Nos Podcasts