Cannes 2017/ L’Amant d’un jour de Philippe Garrel : critique

Publié par Antoine Gaudé le 19 mai 2017

Synopsis : Après une rupture, une jeune femme dans la vingtaine rentre chez son père. Elle y découvre ce dernier en couple avec une femme du même âge qu’elle

♥♥♥♥

 

LAmant dun jour de Philippe Garrel - affiche

L’Amant d’un jour de Philippe Garrel – affiche

Avec L’Amant d’un jour, présenté à la Quinzaine des Réalisateurs du 70e Festival de Cannes, Philippe Garrel continue son exploration atypique et riche des sentiments amoureux, mais également celle des besoins et des désirs propres à la nature humaine ainsi que de toute une palette d’émotions dissonantes et denses qui ne tombe jamais dans la pure facilité emphatique. À l’image de son précédent film, L’Ombre des Femmes, qui ouvrit la Quinzaine en 2015, cette condensation stylistique joue essentiellement de la variation et de la reformulation subtiles, anecdotiques et cycliques des événements. Fort d’une équipe fidèle et talentueuse (Berta, Aubert, Carrière, etc.), Garrel récite une partition qu’il maîtrise du bout des doigts : montage elliptique, voix-off détachée, lumière binaire. Sa maestria visuelle et son sens de la narration restent au service des comédiens et comédiennes, dans la manière dont ils se meuvent, errent, pleurent, rigolent ou baisent, car ce sont eux qui donnent corps à son aspiration artistique. Il fait ainsi d’un « cinéma de chambre », ou, comme c’est le cas dans L’amant d’un jour, de « toilettes et de buanderies », un mélodrame romanesque à la portée universelle. Filmer des moments douloureux de nos vies tels que la fin d’un premier amour pour Jeanne (Esther Garrel) ou encore l’amour impossible entre un professeur (Eric Caravaca) et son étudiante (Louise Chevillotte), nécessite une distance de regard, une maturité, pour tenter d’échapper aux clichés larmoyants et discours moralisateurs qu’entraînent ces relations houleuses.

.

L'Amant d'un jourL'Amant d'un jour

.

Toutes ces tares naturalistes que l’on retrouve habituellement dans le cinéma français sont vite évacuées par le réalisme poétique du cinéaste : la séparation de Jeanne est aussitôt prise au sérieux par son père et Ariane, jamais méprisants à son égard.  Jeanne, quant à elle, ne semble pas le moins du monde dérangé par le fait que la nouvelle copine de son père ait le même âge qu’elle. Loin de ces à priori et postures que génèrent ces passions amoureuses qualifiées de fragiles, déraisonnables ou insouciantes, Garrel préfère exalter les pulsions. Celles qui, libres, dangereuses et primitives, intensifient la banalité de notre quotidien. Celles qui, pour le dire plus simplement, nous font sentir vivants. Derrière la carapace usée d’un père attentiste et meurtri, Garrel agence deux magnifiques aspirations : bouillonnantes chacune à sa manière, Jeanne et Ariane vivent leur passion intensément, irréductiblement et irréversiblement. Œuvre romanesque à l’intemporalité envoûtante, L’Amant d’un jour s’amuse du réel, intensifie les affects, densifie les sentiments et exalte deux idéaux, à la fois extrêmes et purs, pour nous offrir une nouvelle et éclatante démonstration du talent de Garrel, l’un des rares cinéastes masculins à représenter des figures féminines aussi belles, mystérieuses et fantasques.

.

.

  • Notes de la rédaction cannoise
  • Nathalie Dassa ♥♥♥♥♥
  • Philippe Descottes ♥♥♥♥♥

.

.

.

  • L’AMANT D’UN JOUR de Philippe Garrel en salles le 31 mai 2017.
  • Avec : Esther Garrel, Louise Chevillotte, Eric Caravaca
  • Scénario : Philippe Garrel, Jean Claude Carrière, Caroline Deruas, Arlette Langmann
  • Production : Saïd Ben Saïd, Michel Merkt
  • Coproduction : Olivier Père
  • Photographie : Renato Berta
  • Montage : François Gédigier
  • Décors : Emmanuel de Chauvigny
  • Costumes : Justine Pearce
  • Musique : Jean-Louis Aubert
  • Distribution : SBS Distribution
  • Durée : 1h10

.

Commentaires

A la Une

Rebecca : premier aperçu du remake du classique d’Hitchcock

Le thriller dramatique Rebecca, premier film américain d’Alfred Hitchcock oscarisé en 1940 va bénéficier d’une nouvelle version, toujours adaptée du… Lire la suite >>

Teaser de The Comey Rule : Brendan Gleeson en Donald Trump pour la minisérie Showtime

Billy Ray consacre un portrait grinçant à la rivalité entre Donald Trump et l’ex-patron du FBI James Comey, licencié alors… Lire la suite >>

Alan Parker, le réalisateur de Midnight Express, Birdy et The Wall, nous a quittés

Le grand réalisateur britannique Alan Parker, connu pour ses grands succès critiques et publiques, est décédé à l’âge de 76… Lire la suite >>

Ratched : le prequel de Vol au-dessus d’un nid de coucou par Ryan Murphy se dévoile en photos

Sarah Paulson et Sharon Stone apparaissent dans les premiers clichés de la nouvelle production de Ryan Murphy pour Netflix, une… Lire la suite >>

Adieu les cons : Virginie Efira dans le teaser hilarant du nouvel Albert Dupontel

L’actrice apparaît dans le premier extrait du prochain film d’Albert Dupontel, Adieu les cons, dans lequel elle campe une quadragénaire… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 SCOOBY ! 136 617 3 480 224
2 DIVORCE CLUB 128 698 2 371 367
3 TOUT SIMPLEMENT NOIR 114 515 3 522 204
4 ETE 85 76 791 2 270 181
5 ADORABLES 69 567 1 69 567
6 L'AVENTURE DES MARGUERITE 58 645 2 144 320
7 IP MAN 4 LE DERNIER COMBAT 58 408 1 58 408
8 MON NINJA ET MOI 51 963 2 110 277
9 MADRE 30 484 1 30 484
10 EN AVANT 25 365 21 881 832

Source: CBO Box office

Nos Podcasts