49e Quinzaine des Réalisateurs

49e Quinzaine des Réalisateurs

Le délégué général Edouard Waintrop a dévoilé la sélection de la 49e Quinzaine des Réalisateurs lors de la conférence de presse qui s’est déroulée ce jeudi 20 avril au matin au cinéma Le Grand Action.

.

.

.

49e Quinzaine des Realisateurs - affiche

49e Quinzaine des Réalisateurs – affiche

Après la Sélection officielle révélée le 13 avril dernier, c’est au tour de la Quinzaine des Réalisateurs de se dévoiler. L’année dernière, l’une des sections parallèles du Festival de Cannes présentait de grands noms, cette 49e édition fera davantage voyager.

.

Sur 1649 productions soumises, 19 longs métrages ont été retenus, comprenant 5 films américains, 5 français, 3 italiens. Le reste nous entraînera en Colombie, en Indonésie, en Afghanistan, en Zambie ou encore en Israël. La sélection comprend également 5 premiers films, 7 réalisés par des femmes et 10 courts métrages sur 1679 visionnés.

.

Cette édition ouvrira donc sur Un beau soleil intérieur de la Française Claire Denis. Ce film, avec Juliette Binoche, Gérard Depardieu et Xavier Beauvois, est tiré du roman Fragments d’un Discours Amoureux de Roland Barthes. En clôture, on découvrira Patti Cake$ de Geremy Jasper. Un premier film centré sur la jeunesse américaine d’aujourd’hui, leur rêve, le rap et les gens qui vivent dans les petites villes. Une clôture que Edouard Waintrop espère « en apothéose », selon ses propos lors de la conférence de presse.

.

Patti Cake$ fut présenté au Festival de Sundance, tout comme Bushwick de Cary Murnion et Jonathan Milott, l’un des cinq films américains qui dépeindra différentes facettes des États-Unis. Avec Brittany Snow et Dave Bautista, ce conte dystopique, situé dans ce quartier de Brooklyn à New York, aura en effet pour cadre une Amérique contemporaine divisée en deux, et relatera une guerre civile et sa violence relative. La comédie dramatique The Florida Project de Sean Baker, derrière le film phénomène Tangerine, tourné avec un iPhone 5S, proposera « un regard sur l’Amérique des déclassés ». Avec Willem Dafoe, Caleb Landry Jones et Macon Blair, le récit se situera « à la marge de Disneyland en Floride » et se regardera à hauteur d’enfants.

.

On retient également le second long métrage de Vladimir de Fontenay, Mobile Homes, adapté du court métrage du même nom, avec en vedette Imogen Poots. Le récit, qui se déroule au Canada « mais pourrait tout aussi bien se situer aux États-Unis » – comme l’a précisé Edouard Waintrop -, évoquera la précarité, la maternité et la paternité.

.

LA FRANCE BIEN REPRÉSENTÉE

.

Après Claire Denis en ouverture, on retrouve plusieurs cinéastes chevronnés français dans cette sélection. D’abord, Bruno Dumont avec Jeannette, l’Enfance de Jeanne d’Arc. Un an après Ma Loute et trois ans après Ptit Quinquin, le cinéaste revient cette fois avec une comédie musicale, adaptée d’une pièce de Charles Péguy, et dont le score électro-pop expérimental sera signé par Gautier Serre alias Igorrr. Ensuite, Philippe Garrel avec L’amant d’un jour. Le réalisateur avait fait l’ouverture de la Quinzaine voici deux ans avec L’ombre des Femmes. Le récit suivra une jeune femme de vingt ans qui retourne chez son père et découvre que ce dernier vit en couple avec une femme du même âge qu’elle. On retient également la comédie Ôtez-moi d’un doute de Carine Tardieu que la Quinzaine considère déjà comme « incontournable ».

.

Parmi les quelques réalisateurs de renom figure également Abel Ferrara qui présentera Alive in France, un documentaire retraçant sa tournée musicale, avec ses musiciens, tout en évoquant son cinéma. Mais aussi Amos Gitaï avec West of the Jordan River. Dans son nouveau film, le cinéaste israélien reprend « sa caméra de combattant » et retrace l’histoire de la Guerre des Six jours qui marquera ses cinquante ans au mois de juin prochain. Ou encore le Lituanien Sharunas Bartas qui revient à la Quinzaine avec Frost après Peace to Us in Our Dreams en 2015. Le récit suit un jeune homme qui veut comprendre la guerre, pour comprendre le destin de son peuple et mériter son droit à la liberté. Le casting comprendra Vanessa Paradis.

.

DES PREMIERS LONGS MÉTRAGES

.

La Quinzaine marquera les débuts de plusieurs femmes derrière la caméra. Natalia Santa avec La Defense del Dragon dont le récit, situé à Bogota en Colombie, se concentrera sur trois personnages (un joueur d’échec, un joueur de poker et un horloger). La britannico-zambienne Rungano Nyoni avec la satire I Am Not a Witch centrée sur une fillette de neuf ans accusée de sorcellerie et exilée dans un camp pour sorcières au milieu d’un désert. L’Indonésienne Mouly Surya avec Marlina si Pembunuh Dalan Empat babak dans lequel apparemment les hommes en prennent pour leur grade mais pas seulement. Ou encore Sonia Kronlund à travers son documentaire Nothingwood qui proposera un nouveau regard sur l’Afghanistan, « une rencontre entre deux univers ».

.

Parmi les autres films en compétition, on retient A Ciambra de Jonas Carpignano, centré sur une communauté gitane, d’après son court métrage récompensé par le Prix Découverte Sony CineAlta à la Semaine de la Critique en 2014 ; L’intrusa de Leonardo Di Costanzo situé à Naples et dans la réalité de la Camorra ; le western néo-réaliste The Rider de Chloé Zhao plongé dans le milieu du rodéo.

.

Rappelons que le Carrosse d’or, prix remis par les cinéastes de la Société des Réalisateurs de Films, distinguera cette année Werner Herzog. La journée du 18 mai lui sera consacrée et en sa présence.

.

La 49e Quinzaine des Réalisateurs se tiendra du 18 au 28 mai 2017, en marge du Festival de Cannes.

.

.

.

SÉLECTION DE LA 49e QUINZAINE DES RÉALISATEURS

.

OUVERTURE

  1. Un beau soleil intérieur de Claire Denis

LONGS MÉTRAGES

  1. A Ciambra de Jonas Carpignano
  2. Alive in France de Abel Ferrara
  3. L’Amant d’un jour Philippe Garrel
  4. Cuori Puri de Roberto De Paolis
  5. The Florida Project de Sean Baker
  6. Frost de Sharunas Bartas
  7. I am not a witch de Rungano Nyoni
  8. L’intrusa de Leonardo Di Costanzo
  9. La Defense del Dragon de Natalia Santa
  10. Marlina si Pembunuh Dalan Empat babak de Mouly Surya
  11. Mobile Homes de Vladimir de Fontenay
  12. Nothingwood de Sonia Kronlund
  13. Ôtez-moi d’un doute de Carine Tardiez
  14. The Rider de Chloé Zhao
  15. West of the Jordan River de Amos Gitai

CLÔTURE

  1. Patti Cake$ de Geremy Jasper 

COURTS MÉTRAGES

  1. Agua Mole de Laura Goncalves & Alexandra Ramires
  2. La Bouche de Camilo Restrepo
  3. Copa-Loca de Christos Massalas
  4. Crème de Menthe de David Philippe Gagné & Jean-Marc E. Roy
  5. Farpöes, Baldios de Marta Mateus
  6. Min Börda de Niki Lindroth von Bahr
  7. Nada de Gabriel Martins
  8. Retour à À Genoa Citu de Benoit Grimalt
  9. Tijuana Tales de Jean-Charles Hue
  10. Tresnge (Cherries) de Dubravka Turić

Commentaires

A la Une

Wild West : le nouveau vivier français du cinéma de genre

Cette nouvelle société de production, installée dans le sud-ouest de la France, va se consacrer entièrement aux films et séries… Lire la suite >>

Ned Beatty, acteur dans Délivrance, Network et Superman, nous a quittés

Disparu le 13 juin 2021 à l’âge de 83 ans, c’est en tant que second rôle que Ned Beatty se… Lire la suite >>

Toxic Avenger : Kevin Bacon incarnera le méchant dans le remake

L’acteur américain a rejoint le casting du prochain remake de Toxic Avenger, basé sur le film culte de Troma Entertainment, avec en… Lire la suite >>

Un remake de Christine en préparation par le créateur d’Hannibal

Produite par Sony et Blumhouse, la nouvelle adaptation de Christine, l’une des œuvres majeures de Stephen King, va être réalisée… Lire la suite >>

Carey Mulligan et Zoe Kazan dans la peau des journalistes qui ont fait tomber Harvey Weinstein

Le long métrage de Maria Schrader, réalisatrice de Unorthodox, va retracer l’enquête des deux journalistes du New York Times qui a… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 CONJURING : SOUS L'EMPRISE DU DIABLE 665 476 1 665 476
2 NOMADLAND 125 027 1 125 027
3 LE DISCOURS 121 740 1 121 740
4 THE FATHER 93 583 3 385 143
5 ADIEU LES CONS 88 201 34 1 683 963
6 DEMON SLAYER - KIMETSU NO YAIBA - LE FILM :... 49 311 4 659 599
7 TOM & JERRY 42 542 4 461 621
8 NOBODY 41 594 2 122 034
9 LES BOUCHETROUS 41 435 3 189 754
10 CHACUN CHEZ SOI 40 025 2 129 066

Source: CBO Box office

Nos Podcasts